Il est l'heure !

A nous toutes et tous, les enfants de la galère,

Il est venu le temps, d'exulter nos colères.

Que de nos blessures béantes, jaillisse enfin le feu,

Embrasons l'enfer, pour qu'en pâlissent les envieux.

 

Brûle incandescente furie, martèle à grand bruit,

Ce foyer tordant nos entrailles, d'une folle douleur.

Qu'elle raisonne dans les rues au son de nos durs labeurs,

Essaimons sa terreur, pour l’attiser dans nos nuits.

 

Allons cueillir la fin de la désespérance.

Signons la chute du règne de ce chacun pour soi,,

Étiolons ce royaume, de leur monde de l'entre soi,

Allumons les étoiles, entrons gaiement dans la danse.

 

Paradisiaques exilés, tremblez belles chaumières,

Entendez ces pavés fracasser la misère,

Exhortons l'optimisme de nos réjouissances,

Assemblons nos destins, réveillons notre puissance.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.