Relevés des temps d’intervention des personnalités politiques hors campagnes électorales De janvier a décembre 2013

Relevés des temps d’intervention des personnalités politiques hors campagnes électorales De janvier a décembre 2013

http://www.csa.fr/csapluralisme/tableau?annee=2013

Rappel C.S.A. (principe de pluralisme politique

Délibération du 21 juillet 2009 relative au principe de pluralisme politique dans les services de radio et de télévision

Délibération n° 2013-7 du 23 avril 2013 relative aux modalités du relevé et de la transmission des temps d’intervention des personnalités politiques sur les antennes des services de radio et de télévision

 Les éditeurs de services de télévision mentionné ci-après relèvent chaque mois le temps d’intervention des personnalités politiques qui se sont exprimées sur leurs antennes :

 TF1, France 2, France 3 (pour ses programmes nationaux), France 4, France 5, Canal + (pour la partie non cryptée de ses programmes), M6, D8, TMC, NT1, BFM TV, I>Télé, LCI.

 Les relevés effectués distinguent les interventions des personnalités politiques selon qu’elles ont eu lieu dans :
 
― les journaux télévisés et les bulletins d’information ;
 
― les magazines ;
 
― les autres émissions des programmes.
 
Les temps sont transmis au Conseil supérieur de l’audiovisuel au plus tard avant la fin du mois qui suit le relevé des interventions. 
 

Ils affectent les durées d’intervention des formations et des personnalités politiques en respectant les catégories du principe de pluralisme politique telles que prévues :

 

I. - Interventions du Président de la République

Les éditeurs prennent en compte celles des interventions du Président de la République qui, en raison de leur contenu et de leur contexte, relèvent du débat politique national, au sens de la décision du Conseil d'Etat du 8 avril 2009.
 

II. - Interventions des autres personnalités politiques

1° Interventions des personnalités appartenant à l'opposition parlementaire.
Le temps d'intervention des personnalités appartenant à l'opposition parlementaire ne peut être inférieur à la moitié du temps d'intervention résultant du cumul, d'une part, des interventions du Président de la République telles que décrites ci-dessus et, d'autre part, des interventions des membres du Gouvernement, des personnalités appartenant à la majorité parlementaire et des collaborateurs du Président de la République.

2° Interventions des personnalités appartenant à la majorité parlementaire.
Les éditeurs veillent à assurer aux personnalités appartenant à la majorité parlementaire un temps d'intervention conforme au rôle qu'elle exerce dans la vie politique nationale.

3° Interventions des personnalités relevant de formations parlementaires n'appartenant ni à la majorité ni à l'opposition, ou, à des formations politiques non représentées au Parlement.
Les éditeurs assurent à ces personnalités un temps d'intervention équitable au regard des éléments de représentativité des formations politiques auxquelles elles se rattachent, notamment le nombre d'élus et les résultats des consultations électorales.
 

L'abstention politique a aussi pour une des conséquences du libre choix individuel à être renseigné.

 

Le temps de parole politique correspondent aux équilibres démocratiques nationaux.

 

Les problèmes :

 

– Difficulté à développer de nouvelles idées, dans le domaine politiques.

 

– Différence de consultations des informations internet (choix personnel) et les médias des chaînes de télévisions (Choix imposés par les chaînes de télévisions)

 Total sur toutes émissions et TV confondus

 

 Pour plus de détails voir le fichier Émissions info tv janvier décembre 2013.xls

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.