pihoute
Abonné·e de Mediapart

111 Billets

1 Éditions

Billet de blog 15 oct. 2014

Exposition "Zizi sexuel" : ne bâclons pas l'éducation sexuelle de nos enfants !

pihoute
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sous l’égide de la Cité des Sciences, une exposition intitulée « Zizi sexuel », ouvre ses  portes du 14 octobre 2014 à la fin du mois d’août 2015.
Cette exposition au titre racoleur, destinée aux enfants à partir de 8/9 ans fera, comme  en 2007, l'objet de centaines de sorties scolaires, ce qui pose un problème de fond aux 60 000 membres de SOS Éducation.

En effet, à l’heure où les savoirs fondamentaux, lire, écrire et compter sont de moins en moins maîtrisés, est-il réellement judicieux de prélever encore une demi-journée sur le temps d’apprentissage des élèves pour aller leur faire humer des effluves de pieds ou d'aisselles, leur faire appuyer sur une pédale permettant de dresser un "zizi piquet" qui éjacule ou leur enseigner la masturbation ?

À la vulgarité récurrente du vocabulaire mobilisé s'ajoute un vrai risque de perturber des enfants en leur exposant des scènes de coït explicites.
Si certains contenus, comme le beau film "L'Odyssée de la vie" de Nils Tavernier, présentent un véritable intérêt, le propos d'ensemble rabat la sexualité sur sa dimension la plus mécanique. La culture contemporaine ne manque pourtant pas d'auteurs dont les textes, les chansons, les films permettraient d'éduquer enfants et adolescents aux gestes de l'amour. On peut en revanche douter de l'utilité pédagogique de présenter de
gros sexes en érection à de jeunes garçons qui compareront la taille du leur de façon nécessairement défavorable et pourront en être durablement complexés.

Mais le principal problème est qu'il ne semble pas que des parents d'élèves aient été associés à la définition des contenus de cette exposition, alors que sur des sujets si intimes touchant leurs enfants ils peuvent légitimement attendre d’être informés et consultés. Or cette exposition les tient à l’écart de manière on ne peut plus explicite puisqu’elle comporte un espace « interdit aux adultes ».

SOS Éducation, par une lettre annexée à ce communiqué relayant une pétition en ligne, demande donc solennellement au Ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem :
❚ d’exiger de tous les directeurs d’école qui décideront d’envoyer des classes à l’exposition « Zizi sexuel » d’informer préalablement les parents du contenu de cette exposition, y compris de la présence de mannequins qui simulent l’érection et l'éjaculation, et de donner aux parents le droit de s’opposer à ce que leurs enfants s’y rendent.
❚ de souligner, à l'heure ou plus de 20% des collégiens sont touchés par l'illettrisme, que les sorties scolaires ne doivent en aucun cas être prises sur le temps consacré aux apprentissages fondamentaux.

En outre, SOS Éducation met à disposition une plaquette d'information sur cette exposition, qui sera envoyée à tous les établissements scolaires de région parisienne et que vous pouvez retrouver sur notre site www.soseducation.org.


Information presse : Aurélie Testenière
aurelie.testeniere@soseducation.org
01 45 81 93 20

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Traitements contre le Covid-19 : précipitation et prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss