pihoute
Abonné·e de Mediapart

111 Billets

1 Éditions

Billet de blog 15 nov. 2010

Les 4 applications qui ont changé nos vies en 2010

pihoute
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Objectifs pour 2010, bonnes résolutions et divers engagements… Quand arrive la fin de l’année, rare sont les personnes qui ont accompli ce qu’elles avaient prévu initialement. Les années ne sont jamais vides pour autant et nos modes de vie changent au fil du temps. Cette année comme depuis quelques temps, c’est la technologie qui est au cœur de ces changements, en particulier avec la généralisation de l’internet mobile et le développement d’applications. Retour sur 2010 et sur les 4 applications qui ont bouleversé nos habitudes cette année.




Flashcode : (Depuis octobre 2009) Grâce au lecteur Falshcode, le monde qui nous entoure devient complètement interactif. Vous aimez ces nouvelles baskets à la mode ? Flashez le code sur la publicité et rendez-vous directement sur le store online pour les acheter. Vous voulez savoir quand passe le prochain bus en bas de chez vous ? Flashez le code à l’arrêt pour accéder à tout moment aux horaires, et idem pour échanger des cartes de visites. Que ce soit à des fins publicitaires ou pratiques, flashcode est devenue la référence en matière d’accès rapide et de raccourci Internet.

Spotify : (Depuis novembre 2009) Après avoir synchronisé votre téléphone grâce à une connexion sans fil, vous accédez à une bibliothèque musical géante directement depuis votre mobile, sans téléchargement ni connexion internet. Il est également possible de partager sa musique et de découvrir ce que vos amis écoutent en naviguant directement dans leur bibliothèque. Avec Spotify, fini le téléchargement (illégal ou payant) !

MeetPhone : (Depuis septembre 2010) Le service MeetPhone a bouleversé la vision du chat et des rencontres sur Internet. Avec cette application, vous transformez votre téléphone en radar qui sonde sans connexion internet les personnes présentes autour de vous et vous met en relation avec elles selon vos centres d’intérêt communs. Vous cherchez un colocataire, un partenaire de salsa ou un baby sitter, fini les petites annones. Vous rencontrez désormais en vrai et à tout moment les personnes qui vous intéressent.

Dropbox : (Depuis septembre 2009) Dropbox, c’est votre espace virtuel sur Internet, dans lequel vous pouvez mettre ce que vous voulez afin d’y accéder n’importe où depuis un ordinateur ou votre mobile. Le partage de dossiers est également possible, ainsi que le visionnage d’album photos en ligne. Besoin de partager une liste de course avec votre colocataire, d’envoyer des photos hautes résolution à vos amis ou d’échanger des fichiers de travail ? Dropbox est la solution.


Et vous, quelles applications ont changé vos habitudes cette année ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un complot a été monté par la droite toulousaine pour torpiller une candidate LREM
Manipulation du fisc, de la justice et des médias : une enquête judiciaire lève le voile sur le piège tendu à une candidate LREM à Toulouse. Des SMS consultés par Mediapart accablent la patronne de la fédération LR, Laurence Arribagé, un cadre du fisc et un magistrat.
par Antton Rouget
Journal — France
Les partis politiques : détestés mais incontournables
Mal-aimés, les partis restent des rouages irremplaçables de la démocratie représentative. L’élection de 2022 illustre leur réduction à des plateformes logistiques et financières. C’est à gauche, où ils furent « l’arme des faibles », que l’impératif de réinvention apparaît le plus crucial.  
par Fabien Escalona
Journal — Culture-Idées
Piero Ignazi : « Les partis politiques ont constamment lutté pour leur légitimité »
Entretien avec le politiste italien, auteur de « Parti et Démocratie ». Il revient sur les origines de la défiance envers les partis, et décrit comment ils se sont imposés, avant de perdre du crédit aux yeux de la population. Selon lui, il n’y a cependant pas d’issue au malaise démocratique sans les partis.
par Fabien Escalona
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Les communautés masculinistes (1/11)
Cet article présente un dossier de recherche sur le masculinisme. Pendant 6 mois, je me suis plongé dans les écrits de la manosphère (MGTOW, Incels, Zemmour, Soral etc.), pour analyser les complémentarités et les divergences idéologiques. Alors que l'antiféminisme gagne en puissance tout en se radicalisant, il est indispensable de montrer sa dangerosité pour faire cesser le déni.
par Marcuss
Billet de blog
Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires
La journée internationale des violences faites aux femmes est un événement qui prend de plus en plus d'importance dans l'agenda politique féministe. Cependant fort est de constater qu'il continue à invisibiliser bon nombre de violences vécues spécifiquement par les personnes noires à l’intersection du cis-sexisme et du racisme.
par MWASI
Billet de blog
Ensemble, contre les violences sexistes et sexuelles dans nos organisations !
[Rediffusion] Dans la perspective de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, un ensemble d'organisations - partis et syndicats - s'allient pour faire cesser l'impunité au sein de leurs structures. « Nous avons décidé de nous rencontrer, de nous parler, et pour la première fois de travailler ensemble afin de nous rendre plus fort.e.s [...] Nous, organisations syndicales et politiques, affirmons que les violences sexistes et sexuelles ne doivent pas trouver de place dans nos structures ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Pas de paix sans avoir gagné la guerre
« Être victime de », ce n’est pas égal à « être une victime » au sens ontologique. Ce n’est pas une question d’essence. C’est une question d’existence. C’est un accident dans une vie. On est victime de quelque chose et on espère qu'on pourra, dans l’immense majorité des cas, tourner la page. Certaines s’en relèvent, toutes espèrent pouvoir le faire, d’autres ne s’en relèvent jamais.
par eth-85