pihoute
Abonné·e de Mediapart

111 Billets

1 Éditions

Billet de blog 15 nov. 2010

Sauver le Poker à l'ancienne

pihoute
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’explosion du poker online est une aubaine pour les joueurs amateurs, une dangerpour les fans nourris d’ambiances de saloon et de salles de casino. La solution pourrait passer les blogs pour (re)-créer des communautés de fans de poker « old school »

Le poker online n’a pas attendu l’ouverture récente du marché des jeux en ligne pour exploser : les sites de jeu existaient bien avant, et se battent aujourd’hui à coups d’offres promotionnelles pour attirer le joueur. Citons parmi les plus connues Winamax.com, PKR.com, Betclic ou Bwin. Ces sites (on préfère « salles de poker ») http://www.leblogpoker.com/ offrent la possibilité aux joueurs de jouer tranquillement depuis chez eux, et pour les plus assidus de tromper l’angoisse du dimanche soir http://www.team-winamax.com/ . L’espace dématérialisé de la salle numérique remplacerait donc peu à peu le tapis vert du casino.

Le phénomène est d’ailleurs assez curieux, dans la mesure où aucun jeu n’a autant construit son propre mythe sur l’aspect esthétique , « visuel » et émotionnel d’une partie que le poker. Le cinéma y est pour beaucoup : les westerns des années 30 et John Wayne mettaient en scène des parties où la vie des joueurs se jouait sur et hors de la table.

http://www.youtube.com/watch?v=PSQ4tGEQP-Y

Le Poker véhiculait alors un imaginaire de la tension, de danger immédiat, mais aussi évidemment de triche, avec ses as de la distribution. Des clichés allègrement présents dans la culture populaire. Plus récemment, le poker de casino est venu à la fois enrichir et limiter l’image de ce jeu : le joueur ne risque plus de prendre une balle dans le dos. En revanche, deux nouvelles images circulent : l’incorrigible flambeur («rappelons-nous « Franky Four Fingers » joué par Bénicio Del Toro dans Snatch)

http://www.youtube.com/watch?v=VNiNNMYLsVc&p=6A67C98BE8083EA1&playnext=1&index=16

et l’as des probabilité aux nerfs d’acier (Matt Damon incarnait ainsi Mike McDermott dans « Rounders »)

http://www.youtube.com/watch?v=FTwTiHG4k4w

Avec l’essor du jeu en ligne, cet imaginaire du Poker est relativement menacé. Outre la difficulté de mettre en scène la tension (réelle pourtant) de ces parties, le poker numérique fait émerger une nouvelle image du joueur, moins flatteuse : celle du nerd bloqué devant son écran. L’as du poker online doit en effet posséder des qualités spéciales, dont la capacité à gérer plusieurs parties en même temps en procédant en temps réel à des calculs coûts/avantages permettant de maîtriser le risque en le pondérant. Un peu moins fun que le western, diront certains. Malgré les efforts des sites dans la création de salles virtuelles (presque) plus vraies que nature, certains joueurs amateurs ne se retrouvent plus dans le poker online.

N’ayant pas nécessairement pour objectif de rentrer sur le World Poker Tour, ces joueurs en viennent donc à regretter les bonnes vieilles salles enfumées, ou plus simplement le salon des copains. Problème, trouver en permanence de nouveaux partenaires à son niveau n’est pas toujours facile. Le joueur doit donc avoir un carnet d’adresse bien fourni pour improviser des parties « en vrai ». La solution pourrait venir du foisonnement de blogs et autres sites de discussions sur le poker, par la création d’une sorte de web-communauté de fans de poker « old school ». Des tentatives ont déjà été entreprises avec plus ou moins de succès pour transposer une communauté internet dans la « vraie vie ».

Les commentaires de blogs, MPs et murs Facebooks peuvent permettre de planifier des rendez-vous.

Et pour ceux qui se sentent prêts à sauter le pas, d’autres applications innovantes comme celle lancée par Meetphone peuvent servir de base permettant à un blogueur de rencontrer ses fans, presque fortuitement. Une solution intéressante si vous avez toujours voulu savoir qui est le fameux barrygreenstein38 qui squatte votre page commentaires depuis des lustres. Une fois encore, l’enjeu reste de rendre effective une communauté numérique.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Social
Chez Lidl, la souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause. Premier volet d’une enquête en deux parties. 
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Social
« Les intérimaires construisent le Grand Paris et on leur marche dessus »
Des intérimaires qui bâtissent les tunnels du Grand Paris pour le compte de l’entreprise de béton Bonna Sabla mènent une grève inédite. Ils réclament une égalité de traitement avec les salariés embauchés alors qu’un énième plan de sauvegarde de l'emploi a été annoncé pour la fin de l’année. 
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
En Biélorussie, certains repartent, d’autres rêvent toujours d’Europe
Le régime d’Alexandre Loukachenko, à nouveau sanctionné par l’UE et les États-Unis jeudi, semble mettre fin à sa perverse instrumentalisation d’êtres humains. Parmi les nombreux exilés encore en errance en Biélorussie, certains se préparent à rentrer la mort dans l’âme, d’autres ne veulent pas faire machine arrière.
par Julian Colling
Journal
Autour de la commande publique « Mondes nouveaux » et des rétrospectives des artistes Samuel Fosso et Derek Jarman
Notre émission culturelle hebdomadaire se rend à la Maison européenne de la photographie pour la rétrospective Samuel Fosso, au Crédac d’Ivry-sur-Seine pour l’exposition Derek Jarman et décrypte la commande publique « Mondes nouveaux ».  
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat