CMB /Arkea Mise au point : " Questions d’appétit ! "

Notre ami Michel Madec n’a pas mangé depuis 21 jours !

C’est une façon de plus en plus répandue de payer ses dettes. 

Moins on mange, plus on rembourse, comme disent les grecs, les portugais, les espagnols qui ont longtemps vécu au-dessus de leurs moyens, c’est connu et Onassis en est mort, … à Neuilly.

Moins on mange, plus on rembourse ! Et vous êtes presque tous concernés, sauf … monsieur Denis,

« Bonjour monsieur et BON APPETIT !!! »poing.jpg

La publication de la biographie de monsieur Jean-Pierre Denis, qualifié de « Rastichirac » par le journal d’un autre banquier, (ICI) nous a valu un courrier abondant, parfois anonyme et en plusieurs langues.

Nous devons rappeler que « Les personnages et les situations évoqués ne relèvent pas de l’imagination et que la ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé n’est pas le fait du hasard »

Précisions :

Nous avons indiqué que monsieur Denis était diplômé de l’ENA mais cet établissement ne saurait être confondu avec Нацыянальная школа ахвяры (Ecole Nationale d’Abnégation biélorusse)

D’ailleurs, l’Abbé Pierre a fait ses études à l’Institut Saint-Joseph et n’a jamais appartenu à la promotion Vauban de l’ENA contrairement à Jacques Chirac et André Tarallo.

En l’absence de certitude, nous n’avons jamais écrit que Monsieur Denis avait des chaussettes trouées ! Nous ne voyons pas pourquoi l’admiration portée à son supérieur hiérarchique de Vivendi , J-M Messier-Moi-Même etc ... aurait pu conduire Jean-Pierre à imiter Jean-Marie à ce point.

Le best-seller de J-M Messier, Maître du Monde Honoraire, envoyé au Goulag avec sursis : « Le jour où le ciel nous est tombé sur la tête » est bien de sa plume et n’a pas été écrit par son collaborateur .

Le petit personnel des banques mutualistes s’est étonné des rémunérations mirobolantes de certains dirigeants ?!

Ce n’est pas notre cas !

Nous savons très bien qu’un grand dirigeant de banque 1000 fois plus intelligent que le guichetier moyen, et qui a les yeux bleus, des responsabilités énormes, une vie épouvantable dont il porte les stigmates sur le visage, qui ne dort que rarement, mange mal, nécessite une assistance médicale permanente, arrive rarement à l’âge de la retraite, un tel homme, donc, a des besoins 1000 fois supérieurs aux employés qui somnolent au comptoir.

Sans comprendre l’irritation de ceux qui prétendent souffrir par malchance d’homonymie, nous devons cependant citer : Monsieur Bernard Denis, garagiste à Mézières, Monsieur Robert Denis, journaliste au Luxembourg, Monsieur André Denis, évadé fiscal, Monsieur Hubert Denis, procureur, Père Denis et la famille de Mère Denis, Monsieur Bernard Tapie,( Hein ?), le Président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis (Non mais !), Mgr Delannoy, évêque de Saint-Denis et enfin Monsieur Jacques Denis, braqueur, qui nous demande avec insistance de préciser qu’il n’a jamais volé l’argent des pauvres.

 

PS :

.- La banque biélorusse Крэдытаў Брэсце (Crédit de Brest) *nous fait savoir qu’elle n’est pas une banque mutualiste et que ses administrateurs sont présumés innocents, sauf un qui purge actuellement sa peine.

*“Si tu vas trop à l’ouest, tu te retrouveras à l’est”. (prov. chin.)

.- Si quelqu’un a encore un exemplaire de l’ouvrage unique de Denis J-P, Inspecteur des Finances a commis en 1990 « Le retour du Capital », qu’il le garde ! ( cf Wikipedia le 26.03.12 11h35 ici )

Pour deux raisons, le Capital n’étant jamais parti, on ne peut parler de son retour et déjà le titre est idiot.

Ensuite cet ouvrage rare peut prendre de la valeur, s’il n’est pas abîmé après les premières pages. et depuis qu’il n’est plus au service de l’Etat, (1992, date à laquelle il se met au service de Jacques Chirac), monsieur Denis n’a plus le temps d’écrire … …

même pas à Michel MADEC !

OUI, MAIS ON NE RIT PLUS !

L’absence de réaction place désormais la direction du CMB au premier plan

Nous allons le faire savoir et demander des comptes.

Nous avons déjà trop attendu.

--------------- OPERATION " BON APPETIT MONSIEUR DENIS ! " ... ...

* Quelques informations sur le Télégramme

* Le retour du Capital ( Beaudoin Prot et Michel Rosen) a été publié le 1er janvier 1990 chez Odile Jacob ! (Denis n’est sans doute qu’un contributeur et peut faire modifier sa fiche Wikipedia)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.