piliserra
Abonné·e de Mediapart

48 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 nov. 2014

Manifestation des Chômeurs et Précaires - Le 6 décembre à Paris

piliserra
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Manifestation des Chômeurs et Précaires - Le 6 décembre à ParisComme chaque année, les organisations de Chômeurs et Précaires appellent à manifester. Ce sera le 6 décembre à Paris. Rendez-vous à 14h00, Place Stalingrad

Tous les ans à la même époque, les organisations de Chômeurs et Précaires se rappellent aux bons souvenirs de nos dirigeants et des médias.
Eh oui, le chômage on en parle beaucoup, mais les chômeurs, on ne les voit pas ! 
Voilà une occasion (rare) de se faire entendre en cette période où les nantis de tout poil pleurnichent : les patrons, les professions réglementées (notaires, huissiers, avocats…), les médecins, les gros agriculteurs… sans oublier tous les autres : les routiers, les anti-barrage, les anti-aéroport, les anti-tout… 
L'augmentation du chômage est devenue une habitude. Chaque mois, 10.000, 20.000 ou 30.000 personnes perdent leur boulot dans une indifférence quasi-générale. On en parle le soir de la publication des chiffres et le lendemain, l'affaire est oubliée. 
Pourtant, les indicateurs témoignent d'une dégradation préoccupante, notamment par l'accroissement du chômage de longue durée et celui des plus de 50 ans (+11% en un an), ces fameux seniors qui paient au prix fort une "crise" qui n'impacte pas tout le monde. Loin s'en faut ! 
Les prix de l'immobilier et le nombre de voitures de standing vendues chaque année attestent (entre autres indicateurs) que la conjoncture n'est pas aussi catastrophique qu'on veut nous le faire croire. 
Dans la France de 2014, la vie est douce pour ceux qui roulent en Audi, partent en vacances aux Seychelles et s'offrent un appartement à la montagne ou une villa en bord de mer. Ils sont très nombreux !
Elle est nettement plus rude pour ceux qui se contentent d'une vieille Peugeot (quand ils en ont encore les moyens), prennent quelques jours de vacances chez Mémé (quand ils en ont une) et sont étranglés par la hausse des loyers et des flux de première nécessité (comme l'électricité). 
Ainsi va la France de Hollande… droit dans le mur ! 
Ne nous y trompons pas ! Le système favorise et encourage ceux qui achètent à l'étranger (grosses berlines allemandes, vacances sous les tropiques, produits high-tech…), qui "optimisent" leurs placements (à Bruxelles, à Londres, au Luxembourg ou plus loin encore) et ne cessent de se plaindre d'être "trop taxés" et "trop imposés" par le gouvernement. Les malheureux !
Ce sont eux les "Bons Français" qui font tourner l'économie… mondialisée. Pas les pauvres qui conservent leurs maigres avoirs à la Caisse d'Épargne et passent leurs vacances en France. 
On marche sur la tête ! 
Donc, vous les sans-grades de la République, vous les "Mauvais Français" qui n'avez pas les moyens d'acheter une Audi, un home cinéma coréen, des vacances aux Maldives ou à Dubaï, sortez de vos pénates, exprimez votre indignation !
Rendez-vous le 6 décembre 2014 à 14h00, Place Stalingrad à Paris. 
Actuchomage.org

http://www.actuchomage.org/2014111226362/Mobilisations-luttes-et-solidarites/manifestation-des-chomeurs-et-precaires-paris-le-6-decembre-2014.html

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
Fin de la redevance télé, un débat trop longtemps escamoté
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal
Yaël Braun-Pivet, première femme au perchoir
La députée des Yvelines succède à Richard Ferrand au terme de deux tours de scrutin. Un poste qu’elle convoitait depuis de nombreux mois. 
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra
Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger