Pour un debat public sur l’agriculture en Île-de-France

Installation des paysan·ne·s, préservation des terres agricoles et accès à une alimentation de qualité, départ à la retraite massif des agriculteurs, juste rémunération, déclin de la biodiversité et adaptation au changement climatique... un débat public sur l’agriculture et l’alimentation en Ile-de-France est nécessaire et urgent !

POUR UN DÉBAT PUBLIC SUR L’AGRICULTURE EN ÎLE-DE-FRANCE

Installation des paysan·ne·s, préservation des terres agricoles et accès à une alimentation de qualité, départ à la retraite massif des agriculteurs, juste rémunération, déclin de la biodiversité et adaptation au changement climatique... un débat public sur l’agriculture et l’alimentation en Ile-de-France est nécessaire et urgent !

Au regard de la montée de la pauvreté d’une part et des enjeux économiques et environnementaux auxquels sont confrontés les agriculteurs et agricultrices francilien·ne·s d’autre part, ce débat sera l’occasion d’exposer les véritables différences dans les orientations politiques, les choix d’utilisation de l’argent public et de démontrer que l’agriculture et l’alimentation sont des thématiques intimement liées, d’intérêt public.

QUE FAIT LA RÉGION DANS CE DOMAINE ?

Pour les questions agricoles et alimentaires, la région est une instance au potentiel transformateur elle a en charge une partie des fonds de la PAC, elle finance des projets, accompagne le secteur et elle anime ou siège dans différentes instances du secteur agricole aux noms barbares (CRIT, CDOA, SAFER), essentielles pour faciliter l’installation de nouveaux paysan·ne·s. En parallèle, avec le SDRIF (Schéma directeur de la région Ile-de-France) elle définit le développement de l’urbanisme au niveau régional, et donc la protection des terres agricoles. A ce titre, au-delà de leur vision sur l’orientation de la commande publique de la restauration collective des lycées, il importe que les candidats se positionnent sur les autres sujets agricoles et qu’ils confrontent leur vision de l’agriculture.

POURQUOI CE DÉBAT

Nous pensons que l’agriculture francilienne mérite un véritable débat accessible aux citoyens, qui sorte des cercles de la profession et des experts. Les franciliens auront à choisir des représentants politiques qui ont la capacité de transformer profondément l’agriculture francilienne ainsi que l’accès à l’alimentation.

A la fin du débat, nous souhaitons que les citoyens puissent connaître la vision des candidats sur l’agriculture francilienne et son futur développement. Ils auront également une meilleure connaissance des enjeux autour de l’installation agricole, la situation de l’agriculture biologique, des circuits-courts, de la transmission, de l’accès à l’alimentation, de la préservation du foncier et de la biodiversité.

QUI ORGANISE CE DÉBAT ?

Nos associations, œuvrent toutes, à différents niveaux, pour le développement de l'agriculture biologique en Ile-de-France et l’installation (le Groupement des agriculteurs bio d’Ile-de-France, Terre de liens Ile-de-France, le Réseau des AMAP Ile-de-France, Les Ami·e·s de la Confédération paysanne, la Confédération paysanne Ile-de-France, la Plateforme pour une autre PAC). Elles s’inscrivent également dans une forte tradition d’éducation populaire et de diffusion du savoir en matière d’agriculture et d’alimentation.

Ce débat a été élaboré dans le cadre d'une campagne nationale de la Plateforme Pour une autre PAC, dédiée au sujet central du renouvellement des générations dans l'agriculture. En effet, les Régions gèrent une partie des fonds de la PAC et parmi les compétences des Régions, l’installation agricole est une compétence stratégique. Elles auront ainsi les clés pour faire de ce sujet le cœur de leur action pour l’agriculture et l’alimentation. L'objectif est de mobiliser les candidat·es pour des installations motrices de la transition agroécologique et alimentaire ! En tant qu'organisation-membres de Pour une autre PAC, nous consacrerons un temps à cette question.

Nous souhaitons remercier chaleureusement les deux journalistes qui animeront le débat : Cécile Chevallier du Parisien et Amélie Poinssot de Médiapart.

Pour défendre la transition agro-écologique et alimentaire, venez nombreux en ligne et posez toutes vos questions sur l’agriculture et l’alimentation !

Les candidat·e·s :

  • Clémentine AUTAIN, Députée (93), tête de liste « Pouvoir vivre en Ile-de-France »
  • Julien BAYOU, Conseiller régional, tête de liste « L’écologie évidemment ! »
  • Aurore BERGE, Députée (78), liste « Envie d’Île-de-France » (Laurent Saint Martin)
  • Alexandra DUBLANCHE, Vice-présidente de la Région IDF, chargée du développement économique et de l’Attractivité, de l’Agriculture et de la Ruralité, liste « Libres ! » (Valérie Pécresse)
  •  Roseline SARKISSIAN, Conseillère régionale, liste « Île-de-France en commun » (Audrey Pulvar)

 

Affiche de la campagne Pour une autre PAC © Pour une autre PAC Affiche de la campagne Pour une autre PAC © Pour une autre PAC

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.