pleineaile
Abonné·e de Mediapart

36 Billets

1 Éditions

Billet de blog 16 avr. 2010

17...22... Suite

pleineaile
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cinquième question: quand la météo "aux ordres" vous parle de temps maussade, qu'est-ce que cela veut dire, et pour qui, à l'heure où les vacanciers pensent qu'"on" leur pourrit leurs congés et où dans le même temps les agriculteurs pleurent l'irrigation espérée de leurs cultures? N'y a t-il pas là une dérive du discours, qui aurait abandonné la narration, le factuel, pour l'inteprétation, servie sur un plateau à des gens qui n'en demandent pas tant pour se plaindre?

Sixième question: dans les medias, on vous sert à chaque évèque du "monseigneur" au cours des entrevues (interviews en français) sur n'importe quel sujet; j'ignorais que les journalistes, qui disent aussi "mon père" à tout bout d'entretien aux curés, étaient à ce point affidés d'une religion (d'Etat?) qu'ils ne peuvent s'empêcher de qualifier un être humain comme les autres d'un titre radicalement marqué d'une obédience, voire d'une aliénation, à une représentation exclusive du monde. A quoi pensent-ils?

Septième question: la mode actuelle est aux "experts", ces gens étranges qui le plus souvent se sont auto-désignés, ou qu'on a "amicalement cooptés" (je parle là, avec prudence, dans le milieu de la santé que je connais un peu...). Et il m'est venu une question, à ce propos, très décalée: des pas pères, ça existe, et c'est normal; des pères, c'est fréquent, et ça succède au statut de futur père; mais des ex-pères, ça je ne connaissais pas, et à y bien réfléchir, il doit s'agir de gens qui ont tué leurs enfants; c'est dire le crédit qu'on peut leur accorder... Au fond, peut-on faire confiance à l'expertise, dès lors qu'on ne sait rien de ce qui la fonde, en dehors de l'infanticide?

Huitième question: la publication du palmarès proposé par le magazine Forbes sur les plus hauts revenus de la planète est-elle une provocation orchestrée par nos gouvernants, par l'OMC, ou par ceux qui, depuis des lustres, se révèlent comme les vrais détenteurs du pouvoir planétaire,les mangeurs de l'argent qui fut, il n'y a pas si longtemps, il y a à peine deux siècles, le médiateur symbolique des échanges entre humains, et qui est devenu, en décrochage complet et voulu, l'empêchement premier et la perversion desdits échanges?

Neuvième question: on m'a appris, il y a bien longtemps, que la ponte ovulaire rythmait le cycle menstruel; je l'ai cru, il le fallait pour avoir droit de "revenir en deuxième semaine". Il y aurait une ponte d'ovule tous les quatorze jours, en gros.

Lorsque j'ai eu le toupet de demander si c'était l'ovaire droit ou l'ovaire gauche, on m'a ri au nez; pourquoi? Y a t-il une faute à se montrer aussi logique que candide? Est-ce que la "curiosité scientifique" ne commence pas par le droit de poser des questions innocentes, et d'être entendu voire respecté?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Didier Raoult : deux ans d’enquête sur une imposture
Depuis l’arrivée du Covid-19 en France, Didier Raoult est devenu une figure nationale. D’abord en faisant la promotion d’un traitement inefficace contre la maladie, l’hydroxychloroquine, puis en niant la possibilité d’une seconde vague ou en remettant en cause l’efficacité de la vaccination. Mediapart revient en vidéo sur deux ans d’enquête sur le directeur de l’IHU.
par Youmni Kezzouf, Mathieu Magnaudeix et Pascale Pascariello
Journal — Gauche(s)
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal — Violences sexuelles
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — Éducation
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN