Pointvirgule
Une parmi d'autres
Abonné·e de Mediapart

85 Billets

1 Éditions

Billet de blog 1 nov. 2015

La modération sur Mediapart ou l'increvable serpent de mer

Pointvirgule
Une parmi d'autres
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 A lire l’article (http://www.mediapart.fr/journal/france/281015/un-blog-est-sous-la-responsabilite-de-son-auteur-juge-la-cour-dappel-de-montpellier) sur  le blogueur considéré comme responsable de ce qui s’écrit sur son blog, on a un peu l’impression,  comme au fil d’une promenade en compagnie de G.C. Lichtenberg,  de tomber tout soudain sur un couteau sans lame auquel il manque le manche…

 En somme, et si j’ai bien compris, l’abonné-contributeur « locataire » d’un blog   qui se trouve confronté au trolling systématique de son billet  aurait pour seules ressources de :

  1. se lancer dans une forme de délation qu’on peut trouver contestable en ALERTANT la rédaction de Mediapart. Problème : il se dit souvent que ladite rédaction  a ses têtes et n’en fait qu’à la sienne, en dépubliant au petit bonheur de quelques uns pour la malchance de quelques autres.
  2. fermer son billet aux commentaires, ce qui pour un site dit « participatif » ressemble fort à un aveu d’échec.
  3.  Cesser de participer puis, de guerre lasse, se désabonner.
  4. Et enfin, dernière option,  se réfugier dans un angélisme de bon ton en espérant qu’un jour un miracle se produira et que les harceleurs de tout poil découvriront les saines vertus de l’auto modération . Autrement dit prendre son mal en patience, sans oublier de se munir d’un gilet pare-balles et, souvent, d’un masque à oxygène tant les échanges, ou les soliloques, dégagent de  mauvaises odeurs.

Pour ma part, aucune de ces options ne me convient, sauf la troisième que, faute de mieux, j’applique depuis  plusieurs mois.

A ceci près que je trouve le contrat plutôt léonin.

Mes 9 euros mensuels ne me donneraient donc aucun des droits dont bénéficient les locataires quand ils payent régulièrement leur loyer et se comportent correctement ? On me dénierait le droit de « jouir paisiblement de la chose louée » ? Alors que les insulteurs, les harceleurs, les propagandistes et autres malotrus  auraient toutes les raisons de se sentir libres d’aller de plus en plus loin ? Tranquilles et bénéficiant d’une quasi impunité ?  Il y a manifestement une erreur quelque part…

Plus sérieusement,  s’il a été jugé qu’ « un blog est sous la responsabilité de son auteur », il me semblerait légitime de donner au blogeur les moyens d’exercer sa responsabilité, en le laissant agir plutôt que subir

Je m’estime suffisamment adulte pour prétendre à l’auto gestion de mon blog puisque, de toute évidence, c’est un domaine sur lequel Mediapart répugne à intervenir, préférant laisser croire qu’on bénéficie sur son site d’une totale liberté d’expression, ce qui est vrai pour certains mais au détriment des autres.

Le jour où l’on pourra m’expliquer quelle logique justifie que l’on puisse, ici, bloquer définitivement (ou presque) tous les Messages Privés d’un abonné s’adressant à un autre pour l’agonir d’injures ou d’autres gracieusetés alors qu’on laisse passer, en public, des échanges navrants de stupidité, d’agressivité et/ou de malveillance, je reconsidérerai ma position.

Pour l’instant, je ne vois dans cette pratique qu’une forme peu glorieuse de  recette marketing.

Bref, et pour la énième fois, le débat est ouvert.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal
En Pologne, Roumanie et Hongrie, le parcours du combattant des Ukrainiennes pour accéder à une IVG
Comme aux États-Unis, en Pologne, mais aussi en Roumanie et en Hongrie, l’accès à l’avortement est compliqué, voire interdit. Ces pays frontaliers de l’Ukraine hébergent plusieurs centaines de milliers de réfugiées de guerre ukrainiennes sur leur sol, qui n’ont parfois pas d’autre choix que d’avorter dans un autre pays. 
par Helene Bienvenu et Marine Leduc
Journal — Écologie
L’industrie de la pêche est accusée d’avoir fraudé les aides Covid de l’Europe
Alors que s’ouvre le 27 juin la Conférence des Nations unies sur les océans, Mediapart révèle avec l’ONG Bloom comment les industriels de la mer ont fait main basse sur les indemnités destinées aux pêcheurs immobilisés durant la pandémie. Des centaines de navires, aux pratiques de pêche les plus destructrices pour les écosystèmes marins, auraient fraudé près de 6 millions d’euros de subventions publiques.
par Mickaël Correia
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti
Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet de blog
Pacification en Algérie
Témoignage d'un militaire engagé en Algérie ayant participé à la pacification engagée par le gouvernement et ayant rapatrié les Harkis de la D.B.F.M en 1962
par Paul BERNARDIN