Pointvirgule
Une parmi d'autres
Abonné·e de Mediapart

85 Billets

1 Éditions

Billet de blog 4 août 2013

Quand Mediapart rate sa mayonnaise

Pointvirgule
Une parmi d'autres
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le colin de Virginie est une sorte de huppe. Affectueux de nature, fidèle et monogame, il bavarde dès sa naissance, vole des grains de blé, jacasse, remue, ne tient pas en place, marche les mains derrière le dos, crie à tue-tête et jure en mexicain.  C'est ce qui le distingue nettement du colin mayonnaise (d'ailleurs plus lourd, plus taciturne, qui ne vole pas les grains de blé et ignore l'espagnol).

Si j'ai choisi de citer ces lignes admirables, dues au non moins admirable et considérable Alexandre Vialatte, c'est que la justesse de leur description devrait permettre d'éclaircir cette obscure clarté explicative qui, pour tout potage, nous est servie par la direction.

On lit ici et là que c'est "à la demande de certains abonnés" que le bouton "déconseiller ce commentaire" a été mis en place.

Or jamais - et pas plus en mexicain qu'en swahili - le colin de Virginie n'a posé une telle demande. Car la huppe, par nature, abomine la censure qu'elle trouve, par essence, abominable. Il convient donc de rendre au colin ce qui appartient à la mayonnaise.

Etant moi-même un oiseau mi-grateur, mi-sérieux j'ai, avec quelques autres, réclamé naguère la possibilté pour chaque abonné de gérer lui-même ses propres billets soit, pour dire clair, d'avoir les moyens techniques de replier les commentaires des coucous malapris qui, usant d'un sabir souvent malpropre mais bien propre à sabrer les échanges, viennent et reviennent y pondre leurs oeufs. Car, c'est un fait incontestable, il faut des oeufs pour faire une mayonnaise.

Laisser entendre que ce repliage se ferait sans avertissement préalable et sans arguments bien pesés et excluerait de fait toute forme d'anonymat témoigne donc d'un goût déraisonnable, voire excessif, pour la mayonnaise.

Voilà. Bon appétit à tous.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie
Le courage des Afghanes face aux talibans : « Manifester est bien plus risqué qu’il y a un an »
Un an après leur retour en Afghanistan, les talibans ont mis au pas et invisibilisé les femmes et, pour elles, manifester est de plus en plus risqué, comme on l’a vu ces derniers jours. Entretien sur ce sujet mais aussi sur la grave crise sociale et économique que traverse le pays, avec Hervé Nicolle, codirecteur du centre sur les migrations Samuel Hall.  
par François Bougon
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat