Presseinternationale
PRESSE
Abonné·e de Mediapart

17 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 déc. 2021

Le cercle d'affaires CEAD Royaume du Maroc s'installe à Errachidia

Un cercle pour l'essor des affaires et le développement s'implante au centre ville d'Errachidia, dans la région de drâa-tafilalet.A sa tête, nouvellement nommée Présidente Mme LAOUEJ Meriam

Presseinternationale
PRESSE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un cercle pour l'essor des affaires et le développement s'implante au centre ville d'Errachidia, dans la région de drâa-tafilalet. A sa tête, nouvellement nommée Mme LAOUEJ Meriam. Un cercle d'affaires, pour permettre enfin une réelle collaboration entre les entreprises du Royaume du Maroc, les entreprises européennes, africaines, au service de l'humain et des politiques publiques en faveur de l'accès à l'égalité des chances pour tous.

C'est au centre ville d'Errachidia, situé au coeur du berceau de la dynastie Alaouite, que le premier CERCLE POUR L’ESSOR DES AFFAIRES ET LE DEVELOPPEMENT ROYAUME DU MAROC s'est implanté. Lors de la toute récente assemblée générale constitutive, les membres du conseil d'administration tout récemment nommés ont décidé de choisir à l'unanimité Mme LAOUEJ Meriam comme présidente

C'est aux côtés de Maître RIGO-BEYAH Parse Président du CEAD France, de Vincent BAHOLET Conseiller en développement au sein du CEAD France, anciennement directeur général de la Fondation Face Agir Contre l'Exclusion en France, Monsieur Said Abdelkader El Figuigui en sa qualité de Président Directeur Général de SOS NDD et Monsieur Cyrille Lalanne, représentant la présidente du CEAD Guadeloupe, que l'assemblée générale constitutive du CEAD Royaume du Maroc a pu consolider les premières axes solides de collaboration future en présence des chefs d'entreprises représentants les membres du conseil d'administration du CEAD Royaume du Maroc.

Parmi les fondateurs du CEAD Royaume du Maroc, neuf entreprises ont décidé d'adhérer à ce cercle :

- Monsieur Said Abdelkader El Figuigui, représentant le groupe SOS NDD, en sa qualité de PDG,

- Madame Marie-Louise Savary, représentante de l’auberge des anges, en sa qualité de Gérante,

- Monsieur Alexandre Wattin, représentant l'Observatoire des Relations Franco-Allemandes pour la construction européenne, en sa qualité de Président Fondateur de ORFACE ET de Son Conseil des Hautes Études Franco-Allemandes pour la Construction Européenne,

- Monsieur Moulay HFID Hamidi et Maître Sidi Mohamed Hamidi, représentants la société invest maroccan strategy

-Moulay Hassan Majid Alaoui, représentant l’Institut Paramédical, des Technologies appliquées, en sa qualité de PDG,

- Hassane Ouhmou, représentant la SARL LH Boucherie, en sa qualité de PDG,

- Stéphane Fonvieille, représentant la Sté Fonvielle, en sa qualité de gérant,

- Yvette Tai-Coquillay, représentant la Société Ofendi en sa qualité de PDG,

- Meriam Laouej, représentant le Cabinet International LA&LM Conseil, Audit, Expertise et Formation en sa qualité de PDG,

- Monsieur Brahim Alami, représentant de l’association de la jeunesse de drâa-Tafilalet, en sa qualité de président

Mme Meriam LAOUEJ,   devenue une juriste chevronnée, femme d'affaires, et une experte en stratégie de partenariat privé-public (dont la RSE), après un parcours scolaire méritoire, elle met ses compétences au service de tous, dans le cadre notamment de son Association du Droit à la Justice pour tous, et vient en aide au profit d’un bon nombre de justiciables sur la zone géographique Europe-Maroc-Afrique. Elle a crée en 2011 l'association franco-marocaine pour le Progrès et le Développement global, qui a pour but de favoriser la coopération entre la France et le Maroc, son pays d'origine, de développer notamment des actions humanitaires : construction de bibliothèques au Maroc, collectes de vêtements, formation en gestion association, formation sur la validation des acquis d'expériences, et de manuels scolaires par exemple.  Ce cercle d'entreprise est enfin, une véritable opportunité d'affaires et d'avenir prometteur, pour les acteurs territoriaux, les multinationales implantées au Maroc,  et les acteurs de la commission du nouveau modèle de développement CSMD (impulsée par sa Majesté le Roi Mohammed VI et présidée par Chakib Benmoussa).

La candidature de Mme LAOUEJ aux législatives et régionales de septembre 2021 sur la région drâa-tafilalet, la conduit à acquérir une connaissance très fine du terrain, les réels besoins de celui-ci, et construire un riche réseau visant à servir toute cause d'intérêts général, dans un esprit de mutualisation d'expérience et de compréhension solide du fonctionnement des institutions marocaines. Il est évident que son parcours personnel, politique en France et au Maroc, et professionnelle, ses différentes distinctions honorifiques, constitueront une valeur ajoutée incontestable pour le CEAD Royaume du Maroc, travaillant activement entre l'Europe et l'Afrique ce, en complément de l'expertise de l'ensemble des membres du conseil d'administration du CEAD Royaume du Maroc.

Par ailleurs, Maître Rigo-Beyah Parse et Monsieur Vincent Baholet du CEAD France, ont mis en avant l’importance de collaborer avec le CEAD Maroc, dans le respect de la législation, des us et des coutumes et de la philosophie du CEAD, pour que leurs objectifs respectifs soient atteints ensemble. Monsieur Baholet, a rappellé les 5 piliers du CEAD France, autour desquels le CEAD France et Maroc, pourront ainsi faire société ensemble et cimenter leur coopération à forte valeur ajoutée. Premier pilier, la création de valeur, business de toutes entreprises, deuxième pilier, raison d’être : mission plus sociale et environnementale que peuvent engendrer les entreprises, troisième pilier, engagement, impact, mécénat, RSE des entreprises, quatrième pilier, valoriser les ONG, et les fondations pouvant être créée à partir des entreprises, et cinquième pilier coopération avec la puissance publique, en intégrant les volontés et instructions royales de sa majesté le roi Mohamed VI, où d’organisation internationales tel que le CEAD Maroc…

Le comité de rédaction presseinternationale

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine