Meriam LAOUEJ une candidate brillante aux législatives et régionales du MAROC

Meriam LAOUEJ une candidate humaine, mémorable au parcours brillant aux législatives et régionales du MAROC Le 8 septembre plus de 4 500 électeurs ont fait confiance sans hésitation à Mme Laouej.

capture-d-e-cran-2021-09-10-a-19-28-59

La région de drâa-tafilalet comptant plus d’un million six cent trente cinq milles habitants, Meriam LAOUEJ franco-marocaine s’est vu proposée l’investiture des législatives et régionales pour le parti du front des forces démocratiques sur la région de Drâa-Tafilalet dont elle est originaire. Cette dernière, a sillonné toute la région drâa-tafilalet, avec de très petits moyens financiers et matériels, durant toute sa campagne électorale, pour accomplir cette campagne.

 

Ses motivations initiales, tenir son engagement, aller à la rencontre des familles nécessiteuses et terminer sa campagne de manière remarquable et motivante pour la jeunesse, les femmes en situation de précarité, désireuses de se présenter aux prochaines élections. Sa première expérience politique au Maroc, en complémentarité avec sa solide expérience en politique en France l’ont conduit à sensibiliser beaucoup de jeunes et de femmes de la région à s’initier à la politique, en comprenant ses codes de fonctionnement et son utilité d’intérêt général. Pour Meriam Laouej comme elle le disait tout au long de sa campagne électorale, sa réussite était de donner une prise de conscience citoyenne et politique aux jeunes et femmes, et de comprendre l’impact de leur vote sur l’avenir de leur situation personnelle et professionnelle. C’est alors qu’une masse de jeunes, de femmes et d’hommes se sont unis autour d’elle, pour la soutenir et co-construire un véritable projet citoyen pour l’avenir, en s’appuyant sur son projet législatif et régional. Tout au long de sa campagne électorale, Meriam LAOUEJ, a pu identifier les zones les plus pauvres du Maroc, et identifier au mieux les profils des électeurs.

 

A ce jour plus de 4 500 électeurs, lui ont fait confiance dans les urnes. Cette confiance, Meriam LAOUEJ a bien l’intention de l’honorer en sa qualité de militante active du parti, candidate sur la liste municipale, mais également en sa qualité de présidente associative depuis de très longues années et experte dans la mise en place de partenariat privé-publique à l’international. Aujourd’hui son réseau s’est étoffé entre les deux rives de la méditerranée, elle aura de quoi faire pour mettre en exécution son projet législatif qui colle à la réalité des besoins terrain de la région drâa-tafilalet. Elle a marqué son empreinte sur l’échiquier politique du royaume du Maroc mais a surtout touché le cœur de ceux et celles qui lui font confiance, et gardent espoir en elle. C’est l’essentiel à ses yeux. Elle qui n’avait jamais pensé un jour se retrouver tête de liste des élections législatives et régionales, remporter deux sièges à la municipalité d’Errachidia, ce fut un honneur pour elle de vivre cette expérience unique au Maroc. Une expérience politique qui lui a permis d’identifier à la fois les zones d’ombres et les zones de lumières d’une campagne électorale au Maroc. En croisant sur son chemin des têtes de liste de parti opposant, elle leur a fait savoir que l’essentiel n’est pas le parti, mais la fraternité à co-construire pour la dignité du peuple marocain. Cet enseignement elle a su le transmettre aux jeunes dès le début de sa campagne électorale. Comme on lui a toujours expliqué, la politique ce n’est pas un sprint mais un marathon. Aujourd’hui, le parti de la section drâa-tafilalet a assuré deux sièges au sein de la municipalité d’Errachidia. C’est une première pour ce parti du front des forces démocratiques de drâa-tafilalet. La présence de celui-ci au sein de la municipalité d’Errachidia, marque l’avènement d’un développement du parti prometteur pour l’avenir. Meriam Laouej étant sur la liste municipales du FFD, son regard d’expert pendant les 5 ans de mandat, sera un plus pour ses collègues qui siègent à la municipalité.

 

Nous souhaitons à Meriam LAOUEJ, tout plein de réussite au sein de son parti du front des forces démocratique drâa-Tafilalet. Nous savons qu’elle est une valeur ajoutée certaine, pour l’avenir du Maroc.

Presse Internationale

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.