Gabon: Ali Bongo Ondimba condamne les attentats en France, Tunisie et Koweït

Ali Bongo Ondimba condamne avec la plus grande fermeté les attentats lâches et odieux perpétrés ce jour en France, en Tunisie et au Koweït contre des populations civiles, dont le bilan provisoire fait état de plusieurs dizaines de victimes.

Alors que la communauté musulmane du monde entier se recueillait aujourd’hui pour sa deuxième Grande prière du mois béni du Ramadan, et quelques mois seulement après les attentats de Paris contre Charlie Hebdo et l’attaque sanglante du Musée National du Bardo en Tunisie, le Président de la République appelle la communauté internationale à s’unir et à coordonner ses efforts dans la lutte contre l’extrémisme et la barbarie : « Le Gabon, attaché aux valeurs humaines et universelles de paix, de coexistence, de tolérance et de dialogue, condamne avec la plus grande vigueur cette horrible attaque qui va à l’encontre de tous les principes de l’Islam. Puissent ces actes ignobles renforcer la détermination de la communauté internationale dans son combat contre la menace terroriste sous toutes ses formes et manifestations. »

Ali Bongo Ondimba a exprimé par lettre ses sincères condoléances et sa plus grande solidarité à Son Excellence François Hollande, Président de la République Française, Son Excellence Monsieur Béji Caïd Essebsi, Président de la République Tunisienne, Son Altesse Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, Emir de l’Etat du Koweït et Son Excellence Monsieur Cheikh Jaber Al-Moubarak Al-Hamad Al-Sabah, Premier Ministre de l’Etat du Koweït. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.