QUIDAM LAMBDA
Abonné·e de Mediapart

48 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 nov. 2021

QUIDAM LAMBDA
Abonné·e de Mediapart

ATIH VS BLAIREAUX ET MOUCHES A VIANDE

Fort... très fort...

QUIDAM LAMBDA
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aux "blaireaux" et autres "mouches à viande"…

Totalement incroyable… même par les complotistes de compétition… qui n'en espéraient pas tant !...

L'ampleur de l'énorme foutage de gueule est désormais incontestable… les pires nihilistes doivent se rendre à l'évidence… c'est "officiel"… c'est l'ATIH…

depuis infodujour.fr

"Grosse surprise. Nous pensions, comme tous les Français, que cette déferlante de Covid-19 durant l’année 2020 avait saturé les établissements hospitaliers. Comme en temps de guerre, il fallait transférer les patients d’une région à l’autre en TGV ou en avion. Les images étaient spectaculaires. Tous les soirs, à la télévision, des experts nous annonçaient l’Apocalypse, la fin des Temps, la disparition possible de l’Humanité. Les autorités politiques prenaient la décision de confiner tous les citoyens de ce pays (comme d’autres) du 17 mars au 11 mai 2020. Puis on nous a imposé le pass sanitaire. Puis l’obligation vaccinale. L’économie, à l’arrêt, a été renflouée à coups de milliards. Il fallait réagir « quoi qu’il en coûte ».
Or, les chiffres de l’ATIH nous donnent une autre vision de l’épidémie. On a enfin les vrais chiffres. Et ils nous disent que les patients Covid ne représentent « que » 2% des hospitalisations.

4 millions de journées d’hospitalisation

On lit : « 218 000 patients ont été hospitalisés pour prise en charge de la COVID-19. Les patients COVID représentent 2% de l’ensemble des patients hospitalisés au cours de l’année 2020, tous champs hospitaliers confondus. En moyenne, ces patients COVID ont été hospitalisés sur une durée de 18,2 journées au cours de l’année 2020. Ainsi, tous champs hospitaliers, les prises en charge de la COVID-19 ont représenté plus de 4 millions de journées d’hospitalisation. Un patient hospitalisé pour COVID-19 sur cinq est décédé au cours de son hospitalisation. Parmi l’ensemble des décès hospitaliers survenus au cours de l’année 2020, 11% ont concerné des patients COVID. »

Comorbidité et personnes âgées

Un peu plus loin, quelques précisions sur le pic de la première vague : « Le nombre de décès hospitaliers de patients COVID a été maximal le vendredi 3 avril 2020, date à laquelle 583 patients atteints de la COVID-19 sont décédés en cours d’hospitalisation. »
S’agissant du profil des patients hospitalisés, on apprend que « 72% des patients hospitalisés présentaient une ou plusieurs comorbidités préexistantes ».
Le taux d’hospitalisation varie aussi fortement selon les classes d’âge. Le taux d’hospitalisation pour COVID en 2020 est inférieur à 100 patients pour 100 000 habitants chez les moins de 35 ans, il reste inférieur à 200 pour 100 000 chez les moins de 50 ans puis augmente rapidement pour passer à 316 pour 100 000 chez les 50-64 ans, 597 pour 100 000 chez les 64-74 ans, 1 192 pour 100 000 chez les 75-84 ans, 2 645 pour 100 000 chez les 85-94 ans pour atteindre 4 241 patients pour 100 000 habitants de 95 ans ou plus. »
Autrement dit, un patient décédé sur trois avait plus de 80 ans.
C’est bien vrai. On peut débattre de tout, sauf des chiffres !"

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte