Documentaire "Les Jours Heureux" de Gilles Perret

Des résistants nous parlent. De leur combat sacrificiel contre le nazisme, histoire que l'on connaît. Mais on ne parle jamais ou beaucoup trop rarement de leur combat politique MAJEUR, incarné pas le Conseil National de la Résistance, notre héritage.

https://www.youtube.com/watch?v=VjQR3Ef0VOM

Effacé de nos livres d'histoire, effacé de nos mémoires, cet accord politique révolutionnaire, où les tractations furent vives, où les forces politiques ont dû transcender leurs clivages traditionnels dans un contexte vital, pour sauver leur pays et lui permettre des avancées sociales, médiatiques et démocratiques majeures.
Autour de la table, alors que chacun des participants risquaient leur vie et d'être embarqués par la Gestapo : Mouvements de Résistance, Parti communiste, parti socialiste, démocrates chrétiens, syndicats, CGT, CFTC...
De Gaulle a mis en œuvre ce plan de 45 à 48 à la lettre. Condition respectée de fédération des forces qui ont libéré et relevé la France.
Et puis après, notamment dans les années 80, le Plan n'a cessé d'être attaqué, délité.

Qu'en faisons-nous ? Pourquoi laissons-nous nos gouvernements de gauche comme de droite piétiner notre héritage ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.