#RiseForClimate #WomenOnTheFrontLine

Le combat de nos vies ne saurait être personnifié, ni délégué à un quelconque sauveur. Je veux dire à mes ami.e.s tristes de cette dernière séquence politico-médiatique que l’espoir vain qu’un homme puisse nous sauver est un leurre. ll l’a toujours été. Ce combat est une lutte pour la survie humaine, mais aussi une lutte pour notre dignité.

Puisque tout est déjà perdu, battons-nous la tête haute. Laissons-nous l’unique opportunité de nous regarder dans une glace et de regarder nos enfants droit dans les yeux.

Ce combat ne saurait être celui de l’autoritarisme. Pour lutter contre les lobbies d’intérêts privés, il n’y a que la conscience des gens, de chacune et chacun d’entre nous, la prise de responsabilité collective, qui puisse nous sauver. Nous devons renouer avec les victoires. Et uniquement les victoires collectives. La lutte écologique doit être nécessairement accompagnée d’une révolution politique et institutionnelle. Le cadre actuel nous entrave, et annihile tout espoir de renverser la tendance. Le cœur du réacteur décisionnel mondial est mortifère.

Changer le système pas le climat © Qdv 8 septembre 2018 Paris Marche pour le climat Changer le système pas le climat © Qdv 8 septembre 2018 Paris Marche pour le climat

Les troupes sont là, et depuis si longtemps… ces femmes et ces hommes qui se battent quotidiennement, à mains nues contre des systèmes titanesques dénués de toute éthique, logique, pour faire de ces consciences écologiques une réalité.
Encore faut-il les reconnaître et arrêter de les effacer ou de les nier.

Des espèces disparaissent tous les jours, avez-vous aussi conscience de la disparition de la voix des femmes dans ce combat dans lequel les femmes dans le monde sont les premières victimes du réchauffement climatique ? Les femmes, Mesdames, sont et doivent être en première ligne de cette lutte.
Travaillons encore et encore, formons-nous, vainquons ce complexe de légitimité, dépassons toutes les attaques qui nous abîment pour prendre notre place, légitime, à la table des décisions de la planète.

Les forces de destruction de la planète, d’essence masculinistes, se sont déchainées, les femmes n’ont pas eu leur mot à dire pour designer le XXème et XXIème siècle. Nos arrières arrières grands mères, nos arrières grands-mères, nos grands-mères ont-elles participé à choisir les règles de décision institutionnelles, ont-elle défini les politiques financières, énergétiques, chimiques ? Non !
Elles n’avaient même pas le droit de vote ! Elles n’étaient pas éduquées à la sciences, à la finance, aux choix énergétiques. Si elles y ont contribué, elles n’en ont été que des exécutantes. Nous n’avons pas dessiné le cadre, ni les règles de vie communes. Nous les subissons. Nous ne pouvons les subir plus longtemps. Qu’avons-nous dans les tripes, comment ferions-nous, comment dessinerions-nous le monde de demain ? Écrivons cette page blanche. Les solutions sont là, elles existent, il ne manque plus qu’un cadre inédit et nouveau pour les mettre en œuvre.

Insurrection écologique - Marche pour le climat - 8 sept 2018 © QdV Insurrection écologique - Marche pour le climat - 8 sept 2018 © QdV

La lutte contre le réchauffement climatique est la plus grande lutte intersectionnelle qui soit.
Les plus pauvres sont frappé.e.s, les femmes en sont les premières victimes, les migrant.e.s, les guerres pour les énergies fossiles, l’exploitation des ouvrières, les logements insalubres, les maladies pulmonaires, les cancers des pesticides, les forces financières qui parient contre la survie de l’espèce humaine. Tout y est.

Tendons-nous la main, nos luttes sont vitales mais éparpillées.

Accordons-nous du temps pour trouver ce cadre qui nous permette de développer notre puissance et de trouver enfin prise sur le réel.

Comptez, comptons sur les femmes pour être en première ligne.

Claire Nouvian - Bloom - Marche pour le Climat - 8 septembre - Paris © QdV Claire Nouvian - Bloom - Marche pour le Climat - 8 septembre - Paris © QdV

 Nous sommes celles et ceux que nous attendions.

#RiseforClimate #WomenontheFrontline Paris - 8 septembre #RiseforClimate #WomenontheFrontline Paris - 8 septembre

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.