Marche pour la Justice et la Dignité : merci aux familles, pas aux partis

Marche pour la Justice et la Dignité Oui, marcher ensemble pour dire notre besoin vital de Justice. Il y avait tant de monde. Ça avait l'air top devant. Merci aux familles et aux artistes qui l'ont organisée d'avoir donné cette impulsion, et de nous donner l'occasion de marcher à leurs côtés. Mais... pas de bol, dans la 2ème moitié de cortège, pour moi le moment fut super triste.

Car éloigné de ce dont je rêvais pour ce grand moment de fraternité et de sororité. De ce que j'avais compris. Une marche digne et émouvante de bout en bout du cortège. Me suis plantée d'endroit dans la manif.

Et je ressens de la colère. Essayer de partager avec vous pourquoi. Et ce n'est pas la vérité de cette marche. Juste mon regard à un instant T.

Je suis scotchée par l'indignité des partis politiques et syndicaux qui récupèrent une fois de plus les manifestations d'auto détermination des femmes et des hommes des quartiers. Shame on you.

Quand comprendrez-vous que vos drapeaux rouges, noirs, vos slogans surannés empêchent de nous relier, nous empêchent de marcher aux côtés les uns des autres, de faire société, empêchent le silence et la prise de conscience, empêchent la dignité ?

Ras le bol de vos cars affrétés, ras le bol de votre recup, ras le bol de vous servir des autres comme prétexte à faire votre com. Avez-vous affrétés des cars pour proposer aux gens des quartiers de venir ? Non.

Ras le bol que vous parliez au nom des autres, que vous utilisiez les familles endeuillées.

N'avez vous pas compris que les quartiers crèvent de la recup politicienne ?

Aucun respect. Aucune intelligence.

Insupportable de tout abîmer. Ce si beau rendez-vous aurait dû se faire comme la marche du 11 janvier. Sans drapeau. Sans slogan. Sans "lutte internationale".

Marcher en son nom. En votre nom. Ça ne vous suffit pas ? En êtes-vous encore capables ? Essayer de ne pas faire meute ? Mais des êtres singuliers qui marchent côte à côte ?

Cette marche, c'était dire on est ensemble. Pour une seule justice. À une seule vitesse. Un seul et même respect pour chacun. Chacune. Quelque soit son origine, son lieu d'habitation, sa tenue, sa couleur de peau, sa religion, son genre.

J'espère de tout mon cœur que la fin de la manif se passera bien. Qu'à Repu il y aura une belle fête. Que les gosses, les gens, mes amies et amis aussi, rentreront sains et saufs chez eux. Que les récupérateurs se feront foutre dehors par les familles et les artistes. Que les SO feront leur boulot maintenant qu'ils sont là. Que les policiers ne répondront pas aux pancartes à vomir sur le poulet grillé.

Que les mecs cagoulés se rendront compte que ce n'est pas leur moment. Qu'ils sont là au service des autres. Pas pour vivre leur petite jouissance d'adrénaline de petits garçons qui s'ennuient. Leur truc de no future alors qu'il y a tant à construire.

On a tant besoin les uns des autres.

Allez haut les ❤ ! On peut que progresser ensemble

 

EDIT :  sur la place de la République, les drapeaux ont été rangés, les slogans aussi. C'est cool.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.