"Celui qui pourrait changer le monde" : sur les pas d'Aaron Swartz

Foncer à la librairie pour repartir à sa rencontre, encore plus documentée, ses écrits bruts, que je n'avais que succinctement découverts dans des articles d'abord, dans un documentaire, à travers Flore Vasseur. Ce livre des éditions B42, ce titre très exact : "Celui qui pourrait changer le monde".

Aaron Swartz l'a déjà changé en semant déjà des graines dans plein de gens aux 4 coins de la planète.
Un tout petit exemple de cette culture du libre : tu veux savoir pourquoi le nom de #MAVOIX n'a pas été déposé, ne construit que des outils exclusivement en logiciel libre, veut ouvrir la fabrique des lois et de la connaissance à toutes et à tous ?

Celui qui pourrait bien changer le monde - Aaron Swartz © Marie ;-) 20 mars 2017 - chambre 8 Celui qui pourrait bien changer le monde - Aaron Swartz © Marie ;-) 20 mars 2017 - chambre 8

Richard Stallman, Brigitta Jonsdottir, Pia Mancini, Audrey Tang, Larry Lessig, Dominique Cardon et, le génie, le pur, le brillant, le torturé par les maux de notre société et ses forces de contrôle destructrices, Aaron Swartz, sont les lumières qui ont éclairé et vont continuer d'illuminer notre route au beau milieu du chaos, des brevets propriétaires, de la privatisation et confiscation de la connaissance.
Il n'est pas vrai que l'ère nouvelle de la démocratie, de la culture et de la connaissance, se construira avec des logiciels propriétaires, dont on ne connaît pas les algorithmes, outils de manipulation, d'orientation, d'enfermement, de marchandisation des données, de surveillance de masse de ses usagers, de captation de richesse appartenant au bien commun.
Merci Aaron Swartz, de ton combat, de tes écrits, héritage que nous devrons être nombreux à faire vivre, à mettre aux fondements de toutes les expérimentations que nous menons, dans tous les domaines, à partager, à mettre en pratique, à transmettre de génération en génération ta vision, même mal, même pas à la hauteur, (comment l'être ?), tes travaux puisque tu n'es plus là. Merci de nous avoir tant donné.
J'espère que nous serons très nombreuses et nombreux à essayer d'en être digne. Plein nous montrent la route : l'April, Mozilla, Ubuntu, Regards Citoyens, la Quadrature, le regretté Francis Muguet, et tant d'autres que j'admire profondément. Des initiatives naissent grâce à vous partout. Merci de m'avoir éveillée il y a 10 ans à toute cette culture vitale pour le monde que je souhaite advenir pour mes enfants et les générations futures.
Cadeaux, inspirations inestimables.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.