À Montpellier, une ZAD en (re)construction face à un projet routier

Radio Sauvage s'arrête aujourd'hui au nord de Montpellier, dans une ZAD (Zone à Défendre) fraîchement installée. Elle est née début juin pour contrer le projet routier du LIEN (liaison inter cantonale d’évitement nord) qui menace plus de 42 hectares forestiers selon les militants. Les micros de Radio Sauvage ont pu se promener entre les cabanes, les ponts et se glisser à travers les barricades.

[PODCAST] Entre Saint-Gély-du-Fesc et Grabels, difficile de manquer la nouvelle ZAD apparue début juin. Des petites indications taguées sont données ici et là, sur les arrêts de bus ou même sur la route, comme après le passage du Tour du France. On arrive devant une grande barricade colorée "Accueil ZAD". Là c'est bon, on est au bon endroit.

La barricade à l'entrée de la ZAD du LIEN © jus La barricade à l'entrée de la ZAD du LIEN © jus

De nombreux militants nous accueillent et nous font visiter la ZAD. Il y a du monde ce dimanche, c'est une journée "ZAD ouverte", où se multiplient les ateliers de construction de cabanes et les jam sessions.

Des ateliers constructions à la ZAD du LIEN © jus Des ateliers constructions à la ZAD du LIEN © jus

Certains militants se battent depuis plusieurs années contre ce projet, notamment en dehors de la ZAD comme le collectif SOS Oulala. Le LIEN menacerait 70 hectares d'espaces naturels et agricoles selon le collectif.

Fin 2020, la Maison de l'Ecologie et des Résistances, qui concentrait les luttes contre ce projet routier, avait été brutalement expulsé par les forces de l'ordre. C'est dans le prolongement de ce lieu qu'est naît la ZAD du LIEN. 

Un pont enjambant la Mosson. © jus Un pont enjambant la Mosson. © jus

Début juillet, soit environ un mois après le début de l'occupation, les militants ont obtenu leur première victoire avec la suspension des travaux. Après une action juridique menée par la ville de Grabels et des associations environnementales, les impacts du projet sur la biodiversité ne sont doivent être réétudiés. 

Pour comprendre cette lutte, comprendre comment s'organise la vie en ZAD et quelles revendications y sont portées, Radio Sauvage s'est posée sur les planches d'une cabane en construction, au bord de l'eau, bercée par le chant des oiseaux. On a invité celles et ceux qui voulaient discuter et on a appuyé sur l'enregistreur.

Pour écouter l'émission complète sans passer par Spotify : Route des luttes #3 Dans la banlieue montpelliéraine, une ZAD en (re)construction face à un projet routier | Radio Sauvage | Ecoutez hearthis.at

!! Pour soutenir une information libre et impertinente, soutenez Radio Sauvage !! Radio Sauvage – Tipeee

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.