La naissance du Bourbon

Si l'on en croit la légende, c'est le 14 juin 1789 qu'Elijah Craig, un prédicateur baptiste américain, a distillé les premières gouttes d'une nouvelle variété de whisky : le bourbon.


Le révérend Elijah Craig est né vers 1738 en Virginie, dans le comté d'Orange. Il est ordonné pasteur de l'Église baptiste en 1771 et s'installe avec une partie de sa communauté dans le comté de Fayette, dans l'actuel Kentucky, en 1782. À cette époque, en effet, la Virginie s'étend beaucoup plus à l'ouest que de nos jours. Il y fonde une ville appelée Lebanon (Liban) - elle sera renommée Georgetown en 1790, en l'honneur de George Washington. Craig acquiert une propriété de 1 000 acres (soit environ 400 hectares), quadruplée par la suite. Il ne se contente pas de prêcher la Bible à l'église ou de fonder une école ; c'est aussi un entrepreneur qui innove : il construit le premier moulin à foulon du Kentucky (pour la fabrication de tissus), le premier moulin à papier, la première corderie ainsi que la première charpenterie et le premier moulin à farine de Georgetown. En 1789, il ouvre une distillerie. Il meurt en 1808.


Parce qu'il était un pionnier, Elijah Craig a la réputation d'être le père du bourbon, bien qu'il n'y ait aucune preuve historique attestant que son alcool ait été différent de celui des autres fermiers. Le bourbon, qui tire son nom du comté de Bourbon, dans le Kentucky, en hommage à Louis XVI, se distingue du whisky en ce qu'il provient de la distillation du maïs (et non du seul orge malté) et qu'il vieillit dans des fûts de chêne neuf carbonisé (pratique qu'Elijah Craig aurait peut-être inventée).


Aujourd'hui, on appelle bourbon un whisky produit aux États-Unis (mais pas forcément dans le Kentucky, même si 95 % en proviennent) à base d'un mélange de céréales comprenant au moins 51 % de maïs, du seigle (ou du blé) et un peu d'orge et vieilli en fûts de chêne neuf, souvent pendant au moins 4 ans.

En illustration, une bouteille du bourbon "Elijah Craig - small batch 1789", produit par la distillerie Heaven Hill à Bernheim, dans le Kentucky. En illustration, une bouteille du bourbon "Elijah Craig - small batch 1789", produit par la distillerie Heaven Hill à Bernheim, dans le Kentucky.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.