Janvier 2015 - Massacres à Paris. Explications possibles...

Janvier 2015 - Massacres à Paris.

Les médias n'indiquent pas les explications possibles de ces événements. En discutant avec mes élèves, plusieurs éléments sont ressortis (que j'ai approfondi un peu, quand même).

Je livre en vrac ci-dessous les questions abordées :

  • Problèmes d'énergies (et de profits) ?

    • Moyen-Orient : au début du XXème siècle, le pétrole est un enjeu mondial dont quelques sociétés pétrolières vont profiter, en s'appuyant sur des pouvoirs locaux et des dictatures. Les Empires britanniques, français, allemands, russes, etc. se partagent le Moyen-orient et ses richesses pétrolières. Des révoltes ont lieu (Égypte, Syrie, Irak) pour chasser les colons qui s'accaparent de leurs ressources naturelles. La religion est parfois utilisée pour fédérer les populations locales (Frères musulmans en Égypte, par exemple).

    • De nos jours encore, certains pays se permettent d'envahir des territoires pour s'accaparer des ressources naturelles avec la complicité de dictateurs ou potentats locaux. D'autres pays exploitent le sous-sol en laissant dans la misère les populations locales qui n'en peuvent plus.

  • Cause religieuse ?

    • Il existe de nombreux intégristes religieux (catholiques, musulmans, juifs, etc.) qui sont capables de vouloir la fin des autres religions que la leur. Ces intégristes ont fait tuer par le passé, et font encore tuer au nom de leur religion.

    • Après la seconde guerre mondiale et les crimes contre l'humanité concernant essentiellement les juifs, certains rescapés décident de s'installer en Palestine. Les Britanniques ont soutenu ce mouvement pour pouvoir garder des européens près des centres pétroliers et des pipelines. Les descendants des rescapés, sous des prétextes religieux, veulent chasser les Palestiniens de chez eux. Aujourd'hui, ce sont les Nord-américains qui soutiennent l'occupation.

    • En France, le libéralisme européen relègue certains citoyens dans des cités sans espoir. Les jeunes issus de l'immigration ne voient aucun avenir, sauf à être des Zidane. Des religieux intégristes profitent de ce mal-être et de cette misère. Ces fanatiques utilisent la religion pour manipuler quelques jeunes et les pousser à des crimes abominables.

  • Les médias en question ?

    • Rares sont les médias indépendants. La plupart des médias et leurs animateurs vivent de la publicité. Ils soutiennent donc la société de consommation et la voiture. La schizophrénie de la société de consommation qui gaspille la planète pour rouler en voiture mais refuse de s'occuper de l'empreinte écologique est rarement étudiée ou dénoncée par ces mêmes médias. De nombreux animateurs médiatiques semblent avoir perdu tout esprit d'indépendance et d'analyse.

    • Les réseaux sociaux facilitent les "échanges". Certaines personnes croient avoir beaucoup "d'amis" mais leur solitude est immense. On s'excite par internet interposé, mais les échanges n'ont plus rien à voir avec une discussion directe, de vive voix, qui pousse au respect de l'autre. La violence des propos sur internet est monstrueuse. Des jeunes déboussolés et à moitié incultes, parfois même des millions de personnes, se font facilement manipuler.

  • Différences ethniques ?

    • Il existe partout, et donc en France, des personnes qui croient encore qu'il y a plusieurs races humaines. Ils n'ont toujours pas compris qu'il n'y a qu'une seule race humaine, et que nous sommes tous frères (ou cousins). Ces personnes racistes sont de plus complexées et croient que la couleur de la peau est un signe de supériorité ou d'infériorité. Elles poussent à la haine et rejettent l'autre. Certains politiques affichent même parfois des idées racistes sans être inquiétés.

    • En France, les citoyens "au teint basané" ou noirs ont beaucoup plus de risque d'être contrôlés, et beaucoup moins de chance de trouver du travail.

  • Folie humaine ?

    • La folie existe, elle est présente partout. On a vu par le passé des foules manipulées, aller à la guerre en chantant, massacrer des innocents, croire qu'une croissance infinie dans un monde fini est possible, etc.

    • Les marchands d'armes et leurs actionnaires ont tout à gagner dans une société de violence.

  • Liberté d'expression ?

Peut-on rire de tout ? Peut-on respecter les religions mais se moquer des intégristes, des racistes, des arrivistes, des affairistes, etc ?

  • La solution passe-t-elle par la négociation au niveau mondial ? Y compris avec ces intégristes de tout poil ? Meilleur partage des richesses et du patrimoine accumulé, fin des gaspillages, éducation pour tous, représentants élus au niveau mondial, lutte contre le réchauffement climatique, etc. ?

Ramón Bordallo

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.