Disparition de 43 étudiants au Mexique: mobilisation à Paris le 11 octobre

Après la stupeur, l'heure de la mobilisation a sonné pour retrouver les 43 étudiants de l'école Normale rurale d'Ayotzinapa dans la région du Guerrero au Mexique.

Après la stupeur, l'heure de la mobilisation a sonné pour retrouver les 43 étudiants de l'école Normale rurale d'Ayotzinapa dans la région du Guerrero au Mexique. Ils sont portés disparus depuis le 27 septembre après avoir subi une attaque de la police à Iguala alors qu'ils se mobilisaient pour récolter des fonds pour leurs activités politiques. Dans l'attaque, six personnes sont mortes. La police locale, fortement suspectée d'être au service du crime organisé, a ensuite enlevé 43 étudiants qui n'ont, pour l'heure, pas réapparu. L'opinion mexicaine craint maintenant le pire face à ce qui pourrait ressembler à un crime d'Etat, commis de concert avec le cartel local. Après plusieurs arrestations et des aveux des suspects, la police fédérale a découvert, non loin des faits, une fosse à cadavres dont certains pourraient être ceux des étudiants.

[VOIR LES IMAGES DE FRANCE 24 SUR PLACE]

Les familles des disparus, modestes pour la plupart, sont dans l'attente des tests ADN, et l'opinion se mobilise. Dans un pays où l'impunité règne en maître, la mobilisation nationale et internationale semble nécessaire pour retrouver ces jeunes disparus. Des manifestations sont prévues dans plusieurs villes du monde (Londres, Madrid, Chicago),tandis qu'à Paris, ce samedi 11 octobre, des Mexicains résidant en France se réunissent, à l'initiative du Comité MORENA de Paris (gauche liée à López Obrador), pour tourner une vidéo de soutien aux familles des disparus.

*Réunion de solidarité avec les élèves de l'école d'Ayotzinapa

*Samedi 11 octobre à 17h devant le Palais de Tokyo, 13 Av. du Pdt Wilson, Paris 16e.

LIEN FACEBOOK ICI.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.