Raphaël Morán
Journaliste @raphamoran
Abonné·e de Mediapart

80 Billets

1 Éditions

Billet de blog 15 juin 2013

Raphaël Morán
Journaliste @raphamoran
Abonné·e de Mediapart

Invitation- "Visa al paraíso", un docu sur la vie du Schindler mexicain

[AUDIO] Peu connu en France, Gilberto Bosques, consul du Mexique en France pendant la Seconde guerre mondiale, a sauvé des milliers de Juifs, de Républicains espagnols et de militants antifascistes de toute l'Europe en les exfiltrant vers le Mexique. Visa al paraiso, un documentaire poignant, retrace le parcours de ce diplomate héritiers des idéaux de la Révolution mexicaine de 1910.

Raphaël Morán
Journaliste @raphamoran
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

[AUDIO] Peu connu en France, Gilberto Bosques, consul du Mexique en France pendant la Seconde guerre mondiale, a sauvé des milliers de Juifs, de Républicains espagnols et de militants antifascistes de toute l'Europe en les exfiltrant vers le Mexique. Visa al paraiso, un documentaire poignant, retrace le parcours de ce diplomate héritiers des idéaux de la Révolution mexicaine de 1910.Quand Lilian Libermann, réalisatrice de Visa al Paraiso, demande à Gilberto Bosques, ancien consul mexicain en France s'il ne craignait pas pour sa vie lorsqu'il accordait des visas mexicains aux européens persécutés par les Nazis et Vichy voilà sa réponse: "nous n'avions pas le temps d'avoir peur, il fallait agir".

Courage, honnêté, solidarité, quitte à passer outre les ordres administratifs, les valeurs de cet ancien diplomate décédé en 1995 à l'âge de 103 ans font de lui un concentré d'homme engagé du XXe siècle. Proche des révolutionnaires mexicains alors qu'il n'est qu'adolescent, Bosques embrasse la carrière diplomatique répondant à l'appel du président mexicain Cárdenas qui l'envoie en Europe pour aider les milliers de républicains espagnols en fuite au moment de la Retirada. C'est depuis Marseille que Bosques organisera un réseau d'aide à tous les antifascistes d'Europe persécutés, dont des milliers de Juifs.

A des années lumières de la politique mexicaine d'aujourd'hui, l'oeuvre de Bosques est à découvrir. L'historien Gérard Malgat publie Gilberto Bosques ou la diplomatie au service de la liberté. Paris-Marseille (1939-1942), aux éditions l'Atinoir, tandis que Visa al paraiso, le documentaire de la réalisatrice Lilian Libermann est projeté à Paris le 19 juin 2013 à 19h30 au Collège d'Espagne à la Cité internationale universitaire (17 bd Jourdan). Un documentaire passionnant enfin projeté en France.

Pour nos lecteurs qui n'ont pas la possibilité de se rendre à Paris, voici un numéro de l'émission Route Panamericana (podcast mensuel en français dédié à l'Amérique latine) consacré à Gilberto Bosques. Cliquer ICI pour lancer la lecture. Bonne écoute !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda