RaphJ
Artisan développeur libriste décroissant
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 juil. 2020

Dépassé par la Convention Citoyenne, Macron fait pleuvoir les veto contre le climat

Totalement dépassé par la radicalité (relative) des propositions de la CCC, Macron fait pleuvoir les veto pour protéger les actionnaires et les pollueurs.

RaphJ
Artisan développeur libriste décroissant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Emmanuel Macron, directement ou par la voix de ses ministres, fait pleuvoir les veto sur des propositions qui représentent pourtant le minimum syndical face à l'enjeu climatique :
❌ Baisse de la TVA sur le train
❌ Taxe sur les hauts dividendes
❌ Ecocide dans la constitution
❌ Interdiction de la pub pour les SUV
❌ Moratoire sur la 5G
❌ Limitation à 110 km/h sur les autoroutes

Il dépasse ainsi sans vergogne le droit aux 3 "jokers" qu'il s'était auto attribué au début de l'éxercice.

Il ne reste plus grand chose des propositions des 150 citoyens tirés au sort.

Emmanuel Macron avait saisi au vol cette proposition de Cyril Dion, pensant pouvoir ainsi cocher les cases "Ecologie" et "Démocratie Délibérative" pour 2022.

C'est l'exact inverse qui se produit : Macron démontre une fois de plus qu'il est le plus jeune porte parole de l'ancien monde, incapable de faire évoluer son logiciel de pensée.

Macron entérine ici la défaite cinglante de LREM aux municipales : Il n'est pas du tout à la hauteur des enjeux démocratiques et écologiques actuels, se refusant catégoriquement à toucher au moindre cheveu de l'appareil productif ou du capital, et se cantonnant à des mesurettes à base de bonus / malus.

Les 150 citoyens tirés au sort pour la convention citoyenne

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Assurances : les résultats s’envolent, pas les salaires
Depuis plusieurs mois, des mouvements sociaux agitent le monde des assurances où les négociations salariales sont tendues, au niveau des entreprises comme de la branche professionnelle. Les salariés réclament un juste partage des bénéfices, dans un secteur en bonne santé.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Gauche(s)
Éric Coquerel : « Je veux travailler davantage sur l’évasion fiscale »
Élu au terme d’un scrutin à suspense, le nouveau président insoumis de la commission des finances revient sur la manière dont il envisage son mandat. Il promet un changement de pratique profond.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
Des élus veulent continuer de bétonner en paix
Des élus locaux, qui ont le pouvoir de rendre constructibles des parcelles de terre, mènent la fronde contre de nouvelles dispositions les empêchant de bâtir à tour de bras. Mais la protection des terres et du vivant ne devrait-elle pas constituer une priorité plutôt que de construire un nouveau centre logistique ou un énième hypermarché ? 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier