Textes d'ambiance sur le monde

Le racisme n’est pas une opinion

 

L’UNESCO: ses artistes ses scientifiques ont abandonné le concept de race depuis 1949.

Il n’y a qu’une seule race humaine depuis le début de l’humanité.

Le racisme n’est pas une opinion pertinente. C’est une contre vérité. Cela relève de la bêtise et de la paresse intellectuelle.

 Il a fallu produire plusieurs révolutions mentales dans la pensée humaine pour contester le racisme. La théorie de l’évolution par Charles Darwin en est un bon exemple.  Les preuves scientifiques sont souvent contestées par les religions monothéistes au nom de leur livre : la Bible et le Coran.

Ce conflit existe depuis les débuts du Catholicisme et de l’Islam.

- Les sciences humaines  et naturelles  contestent le racisme.

- Les techniques agissent selon des logiques diverses par rapport aux enjeux politiques des sociétés dans lesquelles elles évoluent. Elles peuvent faciliter ou empêcher des évènements.

Des techniques industrielles et une organisation du travail particulière (les trains de la mort  vers les camps de concentration  avec la production de gaz) ont permis la réussite de la solution finale nazie. Internet quant à lui met fin à la censure dans de nombreux pays.

- Les religions monothéistes doivent modifier leurs représentations au cœur des siècles. Elles doivent aussi abandonner leur prétention de gouverner le monde, les Etats, la famille, les personnes, les femmes.

 

- Dans les siècles précédents le racisme a autorisé :

- la mort des sociétés sud américaines par les européens avec la grâce du pape : les Incas et les Aztèques ont disparu au cours du seizième siècle. La population indienne est passée de 25 millions à 3millions de personnes assujetties.

-la colonisation en Afrique et l’esclavage des noirs par des arabes musulmans puis par des européens et avec la grâce du pape,

- la shoah des juifs d’Europe par les nazis allemands,

- la liquidation systématique des Tsiganes par les nazis allemands et l’Etat Français de Vichy et par d’autres états collaborateurs en Europe.

- En France le racisme est un délit malgré tout commis par des prêcheurs de quatre sous dans les médias, par des représentants du Front National, par des élus de droite, par des imbéciles dans les réunions de famille, par des supporteurs dans les stades, …

Aux Etats Unis le racisme est une opinion reconnue par leur Constitution. De plus on trouve des flics surarmés qui violentent dans leur ville la population  noire. Chacun citoyen a le droit de s’hyper armer au supermarché de la ligue pour le droit de tuer…

- Le sexisme est un racisme. Croire que les femmes sont inférieures aux hommes a permis de les brûler comme sorcières, de les exploiter à la maison, de ne pas leur accorder ni leur citoyenneté politique ni leur autonomie sociale. Le corps des femmes et leur sexualité sont contrôlés par des censeurs dans presque toutes les sociétés.

- Les plaisanteries sexistes et racistes créent de l’entre soi qui nous isolent d’autrui. Nous partageons nos préjugés. Chacun les siens.

Tant pis pour la fraternité à l’échelle du monde et tant pis pour l’amour libre !

- Les Tsiganes sont maltraités partout !

- Le racisme comme les dieux monothéiste est immortel. - Seuls les droits de l’homme et une justice efficace et indépendante protègent les personnes, les associations, les lanceurs d’alerte, les citoyennes. Pour lutter contre le racisme il faut donc s’intéresser au Droit à l’échelle de son pays, de son continent et du monde.

- L’éducation et la mémoire permettent aussi de combattre le racisme.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.