SNCF: DISCRIMINATIONS ET CHARTE DE LA DIVERSITE

La stratégie de la SNCF face au racisme et à la discrimination est celle du "coq qui chante les pieds dans la merde" .La SNCF fait de la communication sur le fait qu"elle est signataire de la charte de la diversité et que de ce fait, elle n'a rien à se reprocher.Le collectif  SNCF droit à la différence est venu voir cette structure qui auréole la SNCF .Qui sont ils ? C'est une association loi 1901 composée de trois personnes : le délégué général, la secrétaire générale et une assistante et ils font signer la "charte" à une entreprise publique de 150 000 salariés sans connaitre leurs pratiques .Lorsque nous leurs avons présenté les nombreux rapports du Défenseur des Droits,des inspecteurs du travail,des décisions pénales et prud'hommales dénonçant le laxisme de la SNCF face à ces faits délictuels,il nous a été répondu que leur structure ne permet pas un suivi des entreprises signataires et qu'a aucun moment il n'est prévu dans leurs textes d'exclure une entreprise irrespectueuse des principes d'égalité .La SNCF est cliente, paie leurs services et le client est roi .Elle peut continuer à se servir de la "charte" pour sa communication .Faire de l'argent sur la souffrance de ses concitoyens est lucratif .Nous nous sommes également rendu chez le Défenseur des Droits ou nous avons été reçu par la chef du pôle emploi public et deux collaborateurs,au vu des documents fourni et des nombreuses saisines qui ont été faite par des salariés de la SNCF auprés de leurs services ,il nous a été dit qu'il y avait un VRAI problème de racisme à la SNCF.Nous partageons le même constat, mais pour nous il y a urgence,ce ne sont pas des numéros de dossiers à traiter que nous avons en face de nous mais des hommes et des femmes qui souffrent de la discrimination et du harcèlement .Ce sont des mots un peu vagues pour certains,expliquons les un peu.La discrimination se matérialise par la différence de traitement des salariés ex : on prend des personnes ayant de l'ancienneté"de la diversité"pour former les jeunes recrues,et ceux-ci passent devant pour l'avancement et prennent des résponsabilitées dans l'entreprise et le formateur reste en bas de l'echelle et continu de former des personnes qui passeront,et il le sait, devant lui .Le fameux plafond de verre.Un membre du collectif aprés 12 ans de travail n'atteint pas le SMIC .Le harcèlement  est le fait d'insultes racistes répétées et la prise de sanctions injustifiées et disproportionnées telles que la mutation disciplinaire à des centaines de kilomètre de la famille du salarié ,ou la mise au placard dans un local sans eau ni wc et sans tâche à accomplir  pendant des mois afin que la personne craque,on fait passer des tests psychologiques et de narcotiques pour discréditer la personne auprés de ses collègues et j'en passe .Avant d'être cheminots,nous sommes citoyens français,et même si cela peut paraitre incongru pour certains,nous avons des droits et éffectuons nos devoirs .Pour rappeler la SNCF à ses obligations de non discrimination et de rejet du racisme nous MANIFESTERONS 06 JUIN 2012 DEVANT LE SIEGE DE LA SNCF AU 34 RUE DU COMMANDANT MOUCHOTTE TOUTE LA JOURNEE .REJOIGNEZ NOUS .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.