Revue de presse de la recherche médicale - Avril 2017

Que s'est-il passé dans le petit monde de la recherche médicale en avril 2017? Retour sur quelques faits marquants en médecine, Big Data et chirurgie
  • Une interview consacrée à la chirurgie bariatrique : ses risques, sa controverse, et à quoi finalement cette procédure va servir.

  • Un vieux débat avec de nouvelles technologies: produire du sang avec des cellules souches. Comment, pourquoi? Et surtout avec quelle éthique... question épineuse qui reste brûlante.

  • Une base de données Open Source dédiée au sommeil : avec un grand nombre de données à leur disposition, la startup Rythm espère pouvoir trouver des recettes "miracles" pour aider à dormir. Un exemple parmi d'autres de Big Data à l'aide de la médecine. Reste à savoir si ça va vraiment servir à quelque chose? Réponse ces prochaines années.

  • Le CHU de Rennes ouvre une biobanque : avec un stock de milliers de tissus humains (à la manière des semences stockées au Pôle Nord par Bill Gates...), cette bibliothèque va donner une impulsion forte à la recherche médicale française, notamment en chirurgie endocrine.

  • Si certains se plaignent du peu d'investissements dans la recherche médicale, outre-Atlantique la situation est encore plus préoccupante. Les cerveaux vont bientôt n'avoir nulle part où aller.

  • Big Data toujours: le géant Google va pouvoir, grâce à Projet Baseline (rien à voir avec Fight Club ou une invasion des martiens). En collectant les données médicales de 10'000 volontaires, elle espère faire une maximum de profits révolutionner la recherche médicale. Profitons tant que les données sont issues uniquement de "volontaires", de nombreuses companies d'assurance sont dans les starting blocks pour généraliser ces pratiques.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.