redaction-PTAG
Presse-toi à gauche! est un hebdomadaire web publié au Québec
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 janv. 2022

Lettre ouverte - Du racisme anti-palestinien

Je vous écris concernant de graves inquiétudes soulevées par des commentaires anti-palestiniens et inexacts de la ministre Joly et des diplomates Wettlaufer et Stadelbauer

redaction-PTAG
Presse-toi à gauche! est un hebdomadaire web publié au Québec
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mardi 18 janvier 2022 / DE : KAREN RODMAN

21 décembre 2021

Monsieur le premier ministre Trudeau,
Madame la Ministre Joly
Messieurs les et diplomates Wettlaufer et Stadelbauer,

Je vous écris concernant de graves inquiétudes soulevées par des commentaires anti-palestiniens et inexacts de la ministre Joly et des diplomates Wettlaufer et Stadelbauer.

Madame la ministre Joly, que vous semez le doute sur les six organisations palestiniennes de défense des droits de l’homme, suggérant que vous cherchez plus d’informations auprès de votre homologue israélien, plutôt que de considérer les faits fournis par les Nations Unies et les experts des droits de la personne, est épouvantable. Je vous rappelle la pétition parlementaire E-3679 actuellement ouverte à la signature, et je vous demande d’anticiper cette demande. J’interpelle les autorités israéliennes afin qu’elles annulent immédiatement les interpellations et à mettre fin à tous les efforts visant à délégitimer et à criminaliser les droits humains des défenseurs des Palestiniens. Je vous demande également de ne pas vous engager dans des commentaires racistes qui déshumanisent le peuple palestinien.

Concernant les propos tenus sur Twitter par la cheffe de mission Wettlaufer, je vous demande comment n’étiez-vous pas au courant du commerce militaire bidirectionnel entre le Canada et Israël ? Il y a eu beaucoup d’attention porté à ces appels, y compris ceux du NPD, en faveur d’un embargo militaire bidirectionnel. Au cours de l’automne, vous auriez reçu près de 5 000 lettres à ce sujet. Bien sûr, ce n’est pas nouveau - le Canada a envoyé et vendu des armes à Israël en commençant par la Nakba (catastrophe) palestinienne de 1947-1948, lorsque le Canada a acheté des armes pour la guerre/l’effort de nettoyage ethnique. Plutôt que de « bloquer » le tweet d’Ali Abunimah, je vous demande de fournir des conseils diplomatiques au premier ministre et à son cabinet pour qu’une interdiction militaire bidirectionnelle soit mise en place entre Israël et le Canada.

Madame l’Ambassadrice Stadelbauer, je ne comprends pas pourquoi vous pensez qu’Israël est une boussole morale en matière de détention arbitraire lorsqu’il a utilisé la détention administrative, y compris à l’endroit d’enfants, et lorsqu’il détient des milliers de prisonniers dans les prisons israéliennes en violation de la quatrième Convention de Genève. Le Canada est tenu, en vertu de l’article 1 de la Quatrième Convention de Genève, de veiller à ce que des violations de la Quatrième Convention de Genève ne se produisent en aucune circonstance. Madame l’Ambassadrice Stadelbauer, je vous demande d’utiliser votre nomination de diplomate pour vous assurer que le Canada honore son obligation de garantir le respect par Israël du droit international.

Monsieur le premier ministre Trudeau, encore une fois, le Canada a été source d’embarras sur la scène mondiale par ses votes aux Nations Unies. Cependant, ces derniers jours ont été particulièrement incommodants avec ces déclarations anti-palestiniennes de vos plus hauts chefs diplomatiques et de votre ministre des Affaires étrangères. Je suis sûr que je ne suis pas la seule à le remarquer et à en être très inquiète.

Cordialement vôtre,

Karen Rodman

Karen Rodman est une militante des droits humains et directrice exécutive de Just Peace Advocates. Elle est également fondatrice de Palestine Just Trade. Karen a été ordonnée ministre de l’Église Unie du Canada en 2015 et a été observatrice bénévole des droits de la personne en Palestine par l’intermédiaire du Conseil œcuménique des Églises. Karen a pris sa retraite de la haute direction de la fonction publique de l’Ontario, après plus de trois décennies de carrière. Karen apporte de nombreuses années d’expérience à la tête d’organisations, d’intervenants et de partenaires en période de changement, à travers l’engagement, l’établissement de relations et le renforcement des capacités. Elle détient un B.Sc. en agriculture, une maîtrise en théologie et une maîtrise en enseignement de la vulgarisation rurale.

About Just Peace Advocates - Independent human rights organization

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Le maire écologiste de Grenoble fait voter l’autorisation du burkini sous les invectives
Lundi soir, malgré les pressions et après un conseil municipal interminable, Éric Piolle a fait adopter, sur le fil, un changement du règlement intérieur des piscines municipales. Les militantes qui se sont battues pour pouvoir porter le burkini reviennent, pour Mediapart, sur la genèse de leur combat. 
par Pauline Graulle et David Perrotin
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal
À Bobigny, les manœuvres de l’académie pour priver des enseignants d’un stage antiraciste
La direction académique de Seine-Saint-Denis a été condamnée en 2020 pour avoir refusé des congés formations à des professeurs, au prétexte de « désaccords idéologiques » avec Sud éducation. D’après nos informations, elle a retoqué de nouvelles demandes en tentant de dissimuler, cette fois, ses motivations politiques. Raté.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd