ARGENT SALE?


 ARGENT SALE ?

 

« LA FEUILLE », bimensuel de Villeneuve-sur-Lot se veut satirique… sur le mode apathique.

 C’est un papier hygiéniste dont vous apprécierez la clairvoyance.

 Son numéro du 21 mars 2013 porte ce titre racoleur à la une, en lettre géantes de cendres et de feu :

 L’AFFAIRE

CAHUZAC

a-t-elle fait

PSCHITT ?

 Le numéro du 4 avril 2013, frappe encore très fort, plus discrètement cette fois à la page treize, avec l’interview exclusive d’un apprenti politicard local qui se sent pousser des ailes, sous ce titre :

 « à bÂtons rompus avec Jean-Paul CAUBET »

 Le futur candidat nous révèle le fondement de sa pensée et l’identité de son maître à penser sur

 La morale en politique (sous-titre) :

 « Quand on doit représenter l’État ou une collectivité, il faut, comme le dit Jérôme CAHUZAC "avoir les fesses propres",

surtout quand on doit donner l’exemple. »


Si vous tombez un beau matin sur « LA FEUILLE » dans quelque cabinet ministériel, à Bercy par exemple, à l’instar d’un écrivain célèbre,

 « Effleurez-la d’un derrière distrait ».

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.