Rémy P. (avatar)

Rémy P.

Etudiant en sciences politiques, histoire et sociologie.

Abonné·e de Mediapart

24 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 novembre 2013

Rémy P. (avatar)

Rémy P.

Etudiant en sciences politiques, histoire et sociologie.

Abonné·e de Mediapart

«Appel à une Journée de Solidarité Internationale pour le Peuple Grec!»

Très tôt, ce matin, la police anti-émeute, après avoir encerclé l'ERT, a évacué de force le siège de la télévision publique grecque, suite à une occupation de 5 mois de ses salariés et journalistes.

Rémy P. (avatar)

Rémy P.

Etudiant en sciences politiques, histoire et sociologie.

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Très tôt, ce matin, la police anti-émeute, après avoir encerclé l'ERT, a évacué de force le siège de la télévision publique grecque, suite à une occupation de 5 mois de ses salariés et journalistes.La décision brutale de fermer l'ERT début juin 2013 avait été déclarée illégale par le Conseil d'Etat. Depuis plusieurs mois, le gouvernement mène une politique très répressive à l'égard de tous mouvements sociaux et de résistance. C'est pourquoi, Solidarity4all lance cet appel que j'ai traduis en français :

« Brisons les menottes qui enchainent la démocratie et la liberté !

Samedi 9 novembre – partout,

« Le procuteur a déclaré que la personne responsable de l'inventaire de l'ERT est maintenant le général de brigade des forces de police ». Jeudi 7 novembre 2013 

A 4h20 du matin, aujourd'hui, le jeudi 7 novembre, la police a fait une descente dans les bâtiments de l'ERT – la télévision grecque où ses employés ont continués d'émettre depuis cinq mois après sa coupure inconstitutionnelle – ce qui marque jusqu'à présent le point culminant de la campagne en faveur de la « loi et l'ordre » du « régime d'exception » grec.

Après les raids de la police dans les communautés de Chalkidiki, qui résistent à la construction d'une mine d'or et à la destruction de leurs terres et forêts ; après les ordres d'enrôlement de force à l'encontre des professeurs grévistes des travailleurs dans les transports et les ports il y a un an, le gouvernement a lancé un nouvel assaut contre la démocratie, contre la résistance du peuple grec. La semaine dernière, le mouvement de solidarité sociale a subit pour la première fois des raids de la police à l'encontre des activités de solidarité populaires ; entre autre dans la Clinique Sociale Métropolitaine (Athènes) et au Without Middlemen Bazaar à Oraiokastro (Thessalonique).

Aujourd'hui, en plus du raid à l'encontre de l'ERT, le gouvernement publie des ordres disciplinaires contre le personnel des universités qui sont depuis 9 semaines en grève, défendant leur emploi et résistant à la destruction des instituions de l'éducation secondaire, les forçant à être au chômage temporaire.

En même temps, le régime illégitime du gouvernement pro-Troïka, jour après jour, viole et démantèle toute procédure constitutionnelle et démocratique et instaure un coup d’État. Une telle apogée d'autoritarisme a lieu alors que la Troïka visite le pays, afin d'élaborer avec le gouvernement grec les prochaines mesures d'austérité.

Pour toutes ces raisons, un rassemblement en face des bâtiments de l'ERT a été lancé aujourd'hui à 4 heures de l'après midi. Il y a aussi des appels à une mobilisation de masse ce samedi 9 novembre, en association avec la Journée Internationale de Solidarité contre l'Extraction de l'Or à Chalkidiki, et contre la répression des luttes sociales par le gouvernement grec.

« Les forces de police viennent à l'instant de rentrer dans les studios de la radio grecque... C'est n'est pas seulement pour l'ERT. Ce n'est pas seulement pour nos emplois. Mais c'est pour la Démocratie elle-même... Ne voyez pas de légalité... Pour la défense de la Démocratie, pour se tenir chacun les mains dans la main, pour notre dignité et honneur, pour se tenir côté à côté...parce que nous nous sommes rencontrés ensemble dans la même rue, parce que nous avons combattu lors des mêmes luttes... nous vous demandons de venir maintenant au quartier général de l'ERT... La voix de la radio grecque se tait maintenant ! »

Les derniers mots d'un présentateur de l'ERT. Nous appelons chacun de vous à participer samedi 9 novembre à la journée internationale contre l'extraction de l'or à Chalkidiki et à l'organiser des actions de solidarité pour l'ERT, les employés des universités et les activités de solidarités sociales, contre le Coup d'Etat du régime de la Troïka.

Pour une Démocratie Réelle et une Emancipation Sociale,

Solidarité – Résistance – Subversion.

Solidarité pour Tous,

+33 210 3801 921

international@solidarity4all.gr »

Appel original:

 http://www.solidarity4all.gr/news/call-international-day-solidarity-greek-people

Pour savoir ce qui s'est passé ce matin à l'ERT, je vous renvoie à cet excellent blog: 

http://www.greekcrisis.fr/2013/11/Fr0294.html

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.