Rémy P.
Etudiant en sciences politiques, histoire et sociologie.
Abonné·e de Mediapart

24 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 déc. 2013

Une "quenelle" très médiatisée: le rôle de la presse en ligne.

Il faut se rendre à l’évidence : Dieudonné a gagné son pari, à savoir faire parler de la quenelle, son arme favorite pour, selon lui, faire trembler le « système ». Celui-ci raconte dans une vidéo publiée le 21 décembre sur Youtube que « le mouvement de la quenelle arrive au sommet, là on est au cœur de toutes les attentions : télé, radio, média, presse… ».

Rémy P.
Etudiant en sciences politiques, histoire et sociologie.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il faut se rendre à l’évidence : Dieudonné a gagné son pari, à savoir faire parler de la quenelle, son arme favorite pour, selon lui, faire trembler le « système ». Celui-ci raconte dans une vidéo publiée le 21 décembre sur Youtube que « le mouvement de la quenelle arrive au sommet, là on est au cœur de toutes les attentions : télé, radio, média, presse… ». Si le geste n’a jamais été clairement défini par son inventeur, il est bien partout dans les médias, notamment dans la presse en ligne. Dieudonné a donc réussi à piéger cette presse qui s’est longuement attardée sur l’usage de la quenelle et de ses conséquences, notamment depuis fin décembre. L’histoire de la quenelle est comme celle d’une bulle. D’abord, elle gonfle, grâce aux évènements qu’organise Dieudonné comme le « Bal des quenelles » ou ses multiples représentations au Théâtre de la Main d'or. Puis, à partir des attaques répétées du gouvernent, notamment par Manuel Valls, la bulle explose et répand son contenu. Les médias s’intéressent alors à cet objet politique non identifié, et en condamnant la quenelle, font le marketing de Dieudonné qui n'en attendait pas autant.

Le 27 juin 2013, le site d'information Slate publie un article remarqué - « liké » sur facebook plus de 9000 fois - de Jean Laurent Cassely intitulé « La dieudonnisation des esprits, une (grosse) quenelle qui vient d’en bas ». Le journaliste explique dans le détail la contre-culture que Dieudonné a réussi à créer autour de lui avec beaucoup de patience ainsi que les multiples apparitions de ce geste - involontaires pour la plupart - dans les médias. Plus tard, lors de l'émission du Petit Journal du 11 novembre, un homme glisse des quenelles derrière Yann Barthès. Le lendemain, le présentateur s’excuse mais il popularise du même coup ce geste à ses dépends. Dieudonné prophétise alors le 25 novembre dans sa virulente réponse à l’encontre de Yann Barthès : « rien n’arrêtera plus ce mouvement de la quenelle ». Il dévoile alors une photo de Yann Barthès exécutant ce geste, ainsi que de Mamadou Sakho lors du match contre l'Ukraine durant lequel il a inscrit deux buts. La quenelle et ses différentes significations venaient alors de rentrer dans la sphère des médias de masse.

Commençons par les sites des principaux quotidiens nationaux. Lemonde.fr se penche pour la première fois sur ce geste dans un article du 11 décembre intitulé «‘Quenelle’, comment un geste antisémite est devenu un emblème. » Puis, fin décembre, le quotidien publie un florilège d’articles : sept entre le 24 et le 29 décembre dont trois pour la seule journée du 28. Les réactions et commentaires sont à chaque fois très nombreux. Du côté de Libération.fr, un des premiers articles sur la question des quenelles de Dieudonné date de septembre 2013, suite à la publication d’une photo montrant deux chasseurs alpins devant une synagogue à Paris effectuant ce geste. Le quotidien publie régulièrement des articles sur le cas Dieudonné, notamment en ce qui concerne ses condamnations. Enfin, l’édition de Libération du 29 décembre consacre pas moins de quatre pages dont un éditorial sur la question de l’interdiction de la tournée de Dieudonné. Le quotidien s'interroge en Une: « Le censurer ou pas ? ». Mais le champion hors catégorie reste de loin le Figaro.fr, qui a publié pas moins de neuf articles sur Dieudonné et les quenelles entre le 28 et le 29 décembre et autant de « flash actu ». Ces statistiques sont boostées par le geste du footballer Anelka après son premier but lors d’un match le 28 décembre. En une semaine seulement, le Figaro a écrit ou renvoyé 33 publications sur Dieudonné et le phénomène des quenelles, soit presque autant que ces trente derniers jours (38). Sur le moyen terme, le site d’information a publié de nombreux articles sur Dieudonné comme son inéligibilité, ses condamnations et amendes, ses appels aux dons, essentiellement via des brèves.

La presse en ligne a donc largement contribué à populariser ou à faire parler de la quenelle. Regardons du côté des sites d’information en ligne. Médiapart et @rrêt sur image se sont relativement peu intéressés jusqu’à présent au sujet de Dieudonné. Médiapart a seulement renvoyé les internautes à quelques reprises à des liens sur la question comme « La quenelle de Dieudonné, un business juteux (7 déc) », « Nouvelle sortie antisémite de Dieudonné (26 déc) » ou « French comic's show faces ban over anti-Semitic jibes » (28 déc) ». Quant à @rrêt sur image, son cas est différent. Le site a publié régulièrement des "vite dit" (à  la fois une revue de presse et son analyse) sur le sujet. Plus les médias parlent de Dieudonné, plus ce site doit en rendre compte. Ainsi, six "vite dit" depuis le 31 octobre ont été publiés comme "L'armée enquête sur des photos de 'quenelles' dieudonnistes" (10 septembre), "Quenelles incontrôlées au Petit journal" (12 novembre), ou encore  "Anelka: la presse britannique découvre la 'quenelle'" (29 décembre). Le créateur de l'émission et du site, Daniel Schneidermann, explique dans Libération le 29 décembre que «Jusqu’à hier, j’avais toujours résisté à l’idée de faire un dossier Dieudonné sur Arrêt sur images, je n’en avais pas envie. Mais là, quand on voit le nombre de clics que font ses vidéos et comment il arrive à remplir ses salles, on est obligé de traiter le sujet. » En effet, le site publie un dossier dont l’intitulé est : « Dieudonné et ses quenelles piège-médias ». Cependant, lucide, il explique plus loin : «Dans le titre de notre 327eme dossier, il y a le mot piège. Parce que cette affaire Dieudonné est un piège. On n'aurait pas envie d'en parler, de consacrer de l'énergie à ce sujet. Et voilà qu'on en parle quand même. Piège. Dans lequel nous tombons aussi, paradoxe habituel de la critique medias. Ce n'est pas notre premier, ni notre dernier. » Cette attitude n’est pas celle du site d’information participatif Rue 89 qui a publié quelques articles sur ce phénomène : « Comment une « quenelle » a entraîné deux expéditions punitives à Lyon (26 décembre) » ou encore « Au spectacle de Dieudonné : ‘Au fond de moi, je pense que ce n’est pas une ordure’ » (12 avril 2013) et a renvoyé les internautes sur plusieurs sites (notamment sur la dispute entre Soral et la femme de Dieudonné sur la propriété intellectuelle de la quenelle) dans la rubrique : « La Vigie : le meilleur du Web ».

Rémy P.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871
Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan