Une idée à piocher pour comprendre ceux qui nous tuent.

La liberté d'entreprendre et de s'enrichir si chère à nos jeunes loups diplômés et à leurs maîtres à penser nous conduit à la destruction du vivant.

Je ne sais pas si j'en suis vraiment l'auteur, mais je pense à une formule pour définir le type socio-politique de tous les abrutis qui gouvernent et ravagent la planète depuis le début de la révolution industrielle : un "libertarisme assoiffé de privilèges et d'argent".

Le capitalisme individuel ou le capitalisme d'Etat pourraient alors être vus comme la transposition pratique de ce "libertarisme". La formule peut décrire tous ceux qui posent l'initiative individuelle et la propriété comme deux droits naturels, la croissance des produits comme une preuve de civilisation, la soumission hiérarchique comme une nécessité, la compétition plus performante que la coopération et l'Etat comme un trou noir aspirant les ressources disponibles.

Voila qui devrait permettre de s'affranchir de toute assimilation avec la pensée fascisante contre le capitalisme financier et son fanatisme en faveur de l'ordre social. Voila qui devrait nous permettre de s'affranchir aussi des erreurs d'inspiration stalinienne.

Cette formule permettra, peut-être, d'explorer utilement le concept de productivisme et d'abondance matérielle.

Je continue à y réfléchir et je serai reconnaissant à ceux et celles qui voudront en discuter de m'aider à piocher la question.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.