RENE FIORI
Abonné·e de Mediapart

220 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 juil. 2015

COLLOQUE LE 26 SEPTEMBRE A PARIS - MAISON DES CULTURES DU MONDE

RENE FIORI
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

JE TRAVAILLE...MOI NON PLUS

 Les tables rondes de ce colloque vont réunir des intervenants, psychanalystes, qui vous présenteront chacun, le cas d'une personne qu'ils ont accueillie, suivie, en difficulté dans son environnement professionnel. Chacun sait aujourd'hui que c'est à la plus extrême solitude que chacun s'affronte, à quelque fontion qu'il se dédie, à quelque poste qu'il occupe, lorsqu'il se trouve pris au dépourvu dans une impasse relationnelle, ou fonctionnelle. Les symptômes sont alors bien présents et ouvrent un angle inaperçu au sujet qui en est le siège, aussi bien que pour le psychanalyste qui l'accueille. Le symptôme est un appel à la parole pour celui qui en est embarrasé. Mais quelle parole ? De quoi ce symptôme fait il signe? D'une demande de catharsis? D'une plainte de la victime ?  D'un comportement à adapter? D'un Autre à dénoncer ? Ces registres là sont bien connus qui éludent chacun à leur manière la responsabilité subjectve. Soit celle de sa réappropriation d'un rapport authentique à sa parole et qui n'est pas sans engager la propre histoire de la personne.   RENE FIORI, psychanalyste, fondateur de Souffrances Au Travail

  ---------------------------------------------------------------------------------
Colloque organisé par Intervalle-CAP et Souffrances Au Travail
26 septembre 2015 de 10H à 16h30 - Maison des cultures du monde, 101 bd Raspail, 75006 Paris

 Je travaille …. moi non plus, énoncé surprenant, un brin provocateur, fondé sur l’expérience du malaise actuel qui s’exprime dans le monde de l’insertion, dans le monde du travail.

 Je travaille …. moi non plus, fait, du lien social, surgir l’obstacle, en découvre les impasses subjectives.

Qui est aux commandes, quand "je" travaille, et qui s’agite, quand "moi" ne répond plus ?

De la pulsion, dont l’exigence ne fait jamais défaut aux modes de résistance des corps à la fatigue, comment trouer le mur des injonctions inaudibles ? Comment trouver un chemin plus carrossable quand le présent semble impraticable?

 Intervalle-CAP, accueil et relais du week-end, offre un lieu d'écoute à celles et ceux qui sont les plus symboliquement démunis, à ceux qui souffrent d’isolement.

Souffrances au Travail- SAT accueille ceux qui éprouvent cette forme particulière et extensive du malaise contemporain dans le monde du travail,  

La rencontre d’un partenaire, au sein de ces deux associations, permet qu'une petite voix se lève, fasse entendre des choses nouvelles, et que la personne, par là, se relève.

Dans ces deux institutions, des praticiens formés par la psychanalyse d’orientation lacanienne proposent des consultations à des adultes, le plus souvent pris par l’urgence celle d’une situation contraignante ou intolérable et les accompagnent jusqu’au moment où une solution, toujours singulière, leur permette à nouveau un nouage avec leur désir et avec l’Autre.

À partir de la pratique clinique et des questions cruciales rencontrées au cours de leur expérience, Intervalle-CAP et SAT, vous convient à partager leurs trouvailles et leur désir d’en savoir un bout.

 Trois invités, une avocate du droit du travail  un historien du travail et une Directrice de Pôle-emploi,  viendront élucider les prises de la société sur ces questions.

Marie-Hélène Brousse, François Leguil, Catherine Meut, Anne Ganivet-Poumellec psychanalystes de l’École de la Cause Freudienne, orienteront les débats et soutiendront les échanges cliniques.

 Entrée libre, accueil à partir de 9h30.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal
Yaël Braun-Pivet, première femme au perchoir
La députée des Yvelines succède à Richard Ferrand au terme de deux tours de scrutin. Un poste qu’elle convoitait depuis de nombreux mois. 
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra
Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu