RENE FIORI
Abonné·e de Mediapart

220 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 juil. 2015

EXTENSION DE LA LOGIQUE MANAGERIALE - SYMPTOME ET ANGOISSE

RENE FIORI
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans l'article de Mediapart du 13 Juillet intitulé "Management brutal et répression à l’éducation nationale" nous soulignons ces deux passages :

"La souffrance engendrée chez les personnels par ces 6 mois de tensions et par l'injustice fondamentale qui en résulte est immense. Mais surtout, ce conflit de Bellefontaine nous dit autre chose sur les évolutions de l'Education nationale. « Préfigurateur », le collège le fut sur l'autonomie des établissements tant vantée par les réformes en cours. L'éducation prioritaire, devenue depuis quelques années le laboratoire de toutes les expérimentations à venir n'est que la vitrine de ce qui doit se généraliser partout."

[.....]

"L’école n’est pas devenue une entreprise au sens strict, mais la logique managériale l’a déjà pénétrée en profondeur, se mariant à merveille avec la tradition hiérarchique d'une institution bureaucratisée à l'extrême qui n'a jamais brillé par son respect des droits des agents. Dans un contexte particulièrement réactionnaire, où lesle postures autoritaristes viennent du sommet de l'Etat et où, dans la foulée des attentats du 11 janvier, une « morale républicaine » s'imposerait à la liberté des enseignants de tout simplement penser les événements avec leurs élèves, les conséquences de ce cocktail répressif n'ont pas fini de se faire sentir."

Pour prolonger cela, nous avons dû, il y a peu, nous rendre chez le notaire à la suite d'un événement tragique survenu dans notre famille. Sur les murs et les portes de l'office une affichette prédisait : "Après le désert médical, le désert juridique". Il s'agit toujours et encore de logique économique qui nourrit la logique managériale des organismes gouvernementaux.

Les actions comme celles des enseignants du collège de Bellefontaine à Toulouse sont à faire connaître. Mais ces initiatives se font à quel prix pour ceux qui en sont les protagonistes? D'autre part s'il fallait se taire, quel prix faudrait-il aussi payer, sinon celui d'une mortification pour celui qui renonce, démissionne de son rapport à la parole. La psychanalyse nous apprend que l'angoisse, les symptômes,  font partie des derniers recours, sont des préludes à un possible, mais seulement possible et non nécessaire, sursaut subjectif. A condition qu'ils se reconnectent à un "vouloir dire". Mais en contrepoint, si par exemple L'Anbosyn peut être vendu en pharmacie comme médicament contre le Burn-out, il n'y a pas loin à imaginer que des médicaments puissent être créés contre la souffrance au travail ! La logique du marché n'est pas à cours d'imagination. Pour revenir au "vouloir dire" que peut véhiculer le symptôme, en février 2005, dans un article de la publication Mental N°15, Revue Internationale de Santé Mentale et Pychanalyse appliquée, Revue de la New Lacanian School, après un développement de  Jacques Alain Miller, Marie Hélène Brousse dans son article : " Vers une nouvelle clinique psychanalytique" en donnait déjà quelques lignes force....qui restent on ne peut plus d'actualité. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le RN et l'Algérie : le mythe colonial au mépris de l'histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à « l’œuvre coloniale ».
par Lucie Delaporte
Journal — Énergies
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Journal — Terrorisme
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle
Journal — Amérique Latine
L’Amérique latine prend un nouveau virage à gauche
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
Pacification en Algérie
Témoignage d'un militaire engagé en Algérie ayant participé à la pacification engagée par le gouvernement et ayant rapatrié les Harkis de la D.B.F.M en 1962
par Paul BERNARDIN
Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Macron s’est adressé aux rapatriés d’Algérie en éludant les crimes de l’OAS
Le 26 janvier, le président s’est adressé à des « représentants des pieds-noirs » pour « continuer de cheminer sur la voie de l’apaisement des mémoires blessées de la guerre d’Algérie ». Les souffrances des Européens qui quittèrent l’Algérie en 1962 ne sauraient être contestées. Mais certains propos laissent perplexes et ont suscité les réactions des défenseurs de la mémoire des victimes de l’OAS.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison