Une chance de dialogue

C'est ce que permet parfois la radio. Rarement. La mode est au débat mais pas au dialogue. Il en allait tout différemment pour Michel Alberganti.

accident-thami-benkirane

La chance du dialogue, c'est parmi ce qui nous est donné de meilleur. C'est ce que permet parfois la radio. Rarement. La mode est au débat mais pas au dialogue. Il en allait tout différemment pour Michel Alberganti.
Comment, vous, vous jugez ce genre de pratique ?... Vous avez peut-être une réponse personnelle à cette question... demande-t-il à François Jacob, prix Nobel de médecine, au sujet du clonage thérapeutique.
L'autre invité de ce dialogue à trois est Pierre Sonigo, généticien. Ils sont muets de sincérité ou balbutiants de vérité, pour ainsi dire, et l'on voit là-dedans le "travail" de la science qui ne peut renoncer à ce qu'elle est : une recherche irrépressible mais consciente de ses conséquences susceptibles de lui échapper et de franchir des limites éthiques. Référence est faite à Axel Kahn, alors patron de Pierre Sonigo à l'Institut Cochin, qui, le seul des trois, pose une limite qu'il ne franchira pas.
Il est rare d'être amené à toucher du doigt ces instants de face-à-face avec le non-savoir.
Ces instants où s'ouvre le dialogue, ces instants où surgit la liberté sous le regard des autres, avec la nécessité d'établir une mesure commune qui présidera aux choix, à la prise de responsabilité individuelle et à la reconnaissance de responsabilité collective.

https://www.franceculture.fr/emissions/transmission-une-histoire-de-la-biologie/du-tout-genetique-a-une-nouvelle-biologie

Photo : Thami Benkirane

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.