Sarkozy: Petite chronique sécuritaire...


 

 

On nous a bassiné l’année dernière avec la petite musique pétainiste de Besson sur la nationalité…

 

773

 

Pendant ce temps la politique fiscale, si favorable aux grandes entreprises et aux grands financiers (dont le courage est sans borne lorsqu’il s’agit de boursicoter ou de placer leur argent de poche aux Iles Caïmans) la politique fiscale donc de notre Tête Pensante Mr le Président Sarkozy a donné la pleine mesure de son efficacité.

L’évasion fiscale s’établit pour 2010 entre 30 et 50 millions d’euros… seulement ! (l’Huma, 7-7-2010)

 

Dans le même temps, Mr Sarkozy nous mitonne sa réforme des retraites… Silencieusement…

 

Et dans la foulée il « rembourse » les plus riches (365 millions d’euros ! – Huma du 2 avril 2010) injustement spoliés par les impôts directs. Un impôt de « pauvre » qui coûte trop cher aux riches selon la pensée du très Juste Président de Tous les Français…

Soyons raisonnable, s’il faut trouver de l’argent alors augmentons les TVA et les multiples impôts indirects ! Ce sont des impôt justes puisque… favorables aux riches ! (tt le monde paie la même somme….)

Monsieur Sarkozy n’aime pas faire dans la dentelle.

 

Il le dit lui-même, ses décisions sont comme « du gros rouge qui tache » (Le Monde de 30-07-2010) !

Une remarque qui ne sent pas « le gros rouge qui tache », puisqu’elle s’adresse aux musulmans, reste cette judicieuse requête priant cette communauté de « pratiquer son culte dans une humble discrétion »…

Et ailleurs, notre Preux Président affirme qu’un curé est au moins aussi utile qu’un instituteur, ou un professeur d’histoire… (je rapporte cela de mémoire, les mots n’étaient probablement pas les mêmes, mais je traduis l’idée de notre Grand Homme, qui jouait du piano debout)…

Alors on réduit les effectifs des enseignants… Il faut bien faire des économies ma brave dame !

 

Par contre le salaire de notre élégant Führer a fait un bond de 172% en 2007…

Mais, il le promet, désormais on ne bouffera à l’Elysée que des pâtes et des fayots…

pates-a-putanesca-455022.jpg


Non ! Je plaisante ! Cela augmenterait les désordres atmosphériques qui nous préoccupent tant !

Monsieur Sarkozy prend soin de notre planète !

 

Dans le même temps, Mr Sarkozy nous mitonne sa réforme des retraites…

 

Mr Soumaré est-il un délinquant multirécidiviste ? Quelques amis de Mr Sarkozy se posent cette question justifiée puisque Mr Soumaré a été élu par les « délinquants » de Nanterre…

Tout le monde ne peut pas être d’une blancheur sarkozienne, tout le monde ne peut pas être élu par les pieuses âmes de Neuilly sur Seine et s’acquitter d’une amende plutôt que de construire contre le gré de ses chers administrés des viviers à manants, le quota légal de logements sociaux… On devrait réformer cette loi inique !

 

Le 5 mai notre sévère, mais juste, Président promet à la jeunesse dévoyée des banlieues de rétablir les … maisons… de correction…. Ai-je fais une erreur ? Ah oui j’ai commis un lapsus : il s’agit d’internats fermés…

 

Pendant ce temps, les dirigeants de LVMH (dont Mme Woerth fait partie) font un brunch pour se partager 2 millions d’euros de jetons de présence… Il faut bien rire un peu !

 

 

17svedsky_stul.jpg

 

 

Dans le même temps, Mr Sarkozy peaufine sa réforme des retraites et consulte les syndicats…

 

Monsieur Notre Président, époux Brunni, n’aime pas les femmes voilées…

 

« La France ce n’est pas la burqa !»… Belle phrase, belle image…

D’autant qu’à l’époque le quidam moyen n’en a jamais entendu parler de cette burqa !

Mais Monsieur Sarkozy est cultivé et renseigné. Il a eu vent d’une petite dizaine de fantômes entièrement couverts d’un voile grillagé qui hantent notre Patrie !

 

«La France ce n’est pas la burqa !»…

 

frederic-lefebvre

 

Ayant dit cela, il vit que c’était grand et beau et bien… Et de quelques burqas il en fit des centaines… Et ce miracle sera retranscrit par l’apôtre Lefebvre en son saint évangile ! Oh ces goûts étranges de ces êtres non oints de l’Onction sarkozienne !

 

 

Brice Boutefeu a la langue qui fourche…

Brice Boutefeu est condamné pour avoir contesté le quota d’auvergnats utile et nécessaire !

Brice-Hortefeux.jpg

Quoi ! Dire à propos de ces gens qui sentent l’ail et le saucisson : "Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes." Est-ce faire injure à notre Auvergne chérie ?

Notre Président Citadin aime s’entourer de gens qui fleurent bon la civilisation… Serait-ce un défaut ? Il gardera ce bon Boutefeu ! Il anticipe dans ses propos bourrus la pensée profonde de notre Chef Bien Aimé!

 

Monsieur Sarkozy aime l’ordre. Sans nostalgie aucune, à la suite de l’énorme délit de Saint Aignan qui a presque coûté la vie aux forces de l’ordre et l'a coûté à un jeune Tzigane, notre Prompt Chef de l’Etat convoque la réunion de ses sbires ministériels préférés. Sur le rythme de la Marche de Rákóczy les décisions sont prises et nos ministres en sortent heureux comme s’ils venaient d’entendre la 5 ème danse hongroise de Liszt (un musicien hongrois qui aimait les « gens du voyage »!)

 

 

Pendant ce temps notre Sympathique Chef d’Etat rêve en pensant au bel avion tout neuf qu’il vient de s’offrir.

 

Brice Boutefeu tente une nouvelle fois de dérider l’atmosphère tendue comme les cordes sur un violon tzigane. Il dit « beaucoup de nos concitoyens sont, à juste titre, surpris en observant la cylindrée de certains véhicules qui traînent des caravanes »… Monsieur Boutefeu fréquente beaucoup les campings !

Dans le même le bon Brice Bousquet allume encore quelques pétards pour égayer les chaumières qu’illumine le portait de Marine Le Pen. Il exige un peu de rendement : 300 squats et emplacements occupés illégalement par des manants nomades devront disparaître d’ici trois mois ! Et k’ça saute !

Qu’importe si sur les 400 000 personnes d’origine nomade qui sont recensées en France 95% sont français comme vous, moi et Lui !

 

BURIDAN-ANE

 

Voila encore un miracle que retranscrira l’apôtre Lefebvre en son saint évangile …

Notre Grand Saint Homme Président de la République continue à faire de nouveaux miracles.

 

« En tant que responsable de notre bien-être et des rodéos en banlieue, il multiplie les anges serviteurs de la loi, les GIR et les BAC qui « sécurisent » les quartiers en faisant des vroum, vroum, vroum rassurants pour les honnêtes citoyens, mais qui effraient ces vilains voyous des zones et des parties dites sensibles qui, sans leur juste défoulement, seraient des zones de non droit où l’honnête citoyen ne pouvait plus se rendre pour s’approvisionner en kil de rouge ou en pastis afin d’offrir à nos valeureux cow-boy, intelligents, beaux et musclés le petit verre de l’amitié, eux qui viennent de serrer sous les barreaux, pour une garde à vue prolongée, si bien acceptée par les temps qui courent, les susdits voyous au teint sombre, au rire sarcastique et édenté qui faisaient un monstrueux trafic de chambres à air mettant en péril l’économie même de notre pays déjà fragilisé par la crise…. » (Extrait d’un verset donné à entendre aux médias radiophoniques par l’apôtre Lefebvre.)

 

 

Pendant ce temps on parle moins de l’affaire Woerth-Bettencourt… Et Monsieur Le Pen frotte vigoureusement (c’est un grand sportif) ses paluches de serviteur dévoué (il a servi comme électricien en Algérie Française), modeste et médaillé de la Grandeur Française lorsqu’il entend la voix claire et directe de notre Président Tricolore reprendre mot à mot ses antiques propositions :

Retrait de la nationalité française, oui monsieur ! pour les étrangers ayant portés atteinte à la vie de policiers ou de gendarmes… Ce a quoi surenchérit le bon Boutefeu en y incluant les faits de polygamie et les fraudes aux aides sociales (Brice a toujours le mot pour rire !)… Exit l’égalité devant la loi de tous les citoyens…

Refus de l’octroi de la Nationalité Française, oui ma brave dame ! pour les enfants nés sur le sol français, oui monsieur ! de parents étrangers… Exit l’idée que la loi ne doit pas fabriquer des apatrides…et le droit des enfants ! Mais nous n’avons plus besoin aujourd’hui de tirailleurs sénégalais, de zouaves algériens…

article_lepen.jpg


Selon la doxa sarkozienne les étrangers profitent des aides qu’accorde sans compter notre généreux pays. N’a-t-il pas déclaré : « Aujourd’hui un étranger en situation irrégulière a plus de droits aux soins gratuits qu’un smicard qui paie ses cotisations »… Belle phrase souvent entendue au salon de coiffure ou au coin des bistrots… Qu’importe que cette affirmation soit contredite par la loi du 24 août 1993 (Mittérand-Balladur) et par les données lues dans les « Informations Sociales » de juin 2007…

sarkozy_lepen.jpg

Pendant ce temps la situation des plus pauvres, des retraités, des banlieues s’aggrave…

 

Monsieur, notre Prospère Président, aime beaucoup les enfants. Surtout ceux dont les parents fréquentent le Fouquet’s, ont des Rolex au poignet et se bronzent sur leur yacht sous le soleil des tropiques (aux îles Caïman par exemple)… Et, Bon Prince (d’Andorre), il leur pardonne quand ils détournent quelques misérables euros…. Ils portent un col blanc, n’est ce pas ?

 

 

Mais pour les jeunes manants qui osent piquer une orange à l’étalle de l’honnête épicier du coin, pour ceux qui sont pris en flagrant délit de saut en hauteur dans les couloirs du métropolitain pas de pitié ! Il faut pondre une loi spécifique et faire une « réforme profonde du droit pénal appliqué aux enfants »

Alors pourquoi ne pas aller encore plus loin et faire porter le chapeau aux parents d’enfants délinquants… Ben voyons !

jazz


Quelle importance que ce soit des miséreux qu’on punit ainsi en méconnaissant la régle législative qui stipule que « nul n’est responsable que de son fait personnel ».

Qu’importe ! Ces miséreux vivent de quelques centaines d’euros grappillés dans des boulots ingrats, difficiles, souvent payés au « noir » par des exploitants sans scrupule. Ils partent tôt et rentrent tard. Qu’importe si leur situation économique, matérielle ou psychologique ne leur permet pas de s’occuper de leurs enfants comme tous (ou presque) le souhaiteraient !

 

Eh bien, l’Immanente Justice sarkozienne est pleine de ressource et génère de remarquables propositions !

Le député Ciotti déclare « Il est essentiel de mettre les parents démissionnaires face à leurs responsabilités ». Il propose une loi qui prévoit 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende pour tout parent qui n’aurait pas satisfait à ses obligations légales, au point de compromettre la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation de son enfant mineur…

 

Dans le même temps la loi sur la réforme des retraites est adoptée au conseil des ministres...

 

Tiens ! Deux nouvelles réjouissantes :

- les naissances sont en hausse

 

- athlétisme : les bleu, blanc beur rapportent des

médailles à la France...

 

 


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.