ENSEMBLE!

Pauvres petits animaux nus, bipèdes ...

Ils se dressent au dessus des hautes herbes pour guetter le renne !

Ils chassent, ils font du feu, ils protègent la horde… Ensemble !

CIMG0745 paint2

Ca ne date pas d’aujourd’hui l’idée, la belle idée d "être ensemble".

Se regrouper... regrouper !

Tous les progrès de l’humanité sont là - se regrouper - : clan, philosophies, associations en villages, en corporations, en syndicats, en partis…

Tous les déboires aussi - regrouper - : états /armées, religion/dogmes/intolérance, racisme, capitalisme, les mots en "isme"…

Notre chance et notre perte : le regroupement!

CIMG0747paint

Toujours on regroupe… administrativement…sans le contrôle, bien entendu, des citoyens…

Une manie des XX et XXI ème siècles…

Les crâne d'oeuf le peuvent!

Nous, le peuple, nous n'avons pas de contre-pouvoir. Nous ne nous regroupons pas, pas suffisamment, pour marcher ENSEMBLE!.

CIMG0718paint.jpg

Il y a quelques lustres, cette belle notion de regroupement fut initié par les remembrements…

Ah la chouette idée !

La lippe pendante, quelques techniciens nous l’avaient pondu! De la belle et bonne initiative : on rattachait les parcelles par ci, par là pour en faire de biaux grands champs propices à l’extensive agriculture… Ah la belle idée ! Les haies, les bouchetures, les ziauziaux… Plus ! C’est bon pour les poètes disaient-ils ! Nous on veut de l’agriculture rentable ! Adaptée à la concurrence européenne ! Exit les petits, place aux gros !

CIMG0748paint

Résultat annexe: solifluxion… Toute la bonne et belle terre accumulée au fil des ans par de laborieux paysans cultivant avec amour leur petite parcelle, toute cette fertilité historique a été érodée, emportée à force de ruissellement vers les rûs, les ruisseaux, les rivières, les fleuves, la mer ! Prolifération d’algues dues aux engrais azotés… Les fruits de mer : pas bon ça !

CIMG07502paint

Puis ce fut le tour des communes… Des têtes d’œuf bien intentionnées se dirent : point n’est besoin d’une poste, d’une boulangerie et encore moins d’un café dans chaque hameau…

Chacun se doit évidemment de posséder une belle et moderne bagnole…

Donc "on" (sous entendu les gens normaux, pas les manants de seconde zone sans moyen de transport individuel et obligatoire) se rendra dans la belle et grande boulangerie centrale (rachetée évidemment par les plus fortunés), ira poster dûment et légalement ses missives en une poste rénovée transformée peu à peu en bazar où l’on trouve de tout (bouquins, DVD etc… ceux à la mode évidemment !), se rendra dans le beau café central généralement tenu par un ami du maire et où l’on entend les informations importantes (courses de chevaux, jeux etc…)…

CIMG0751paint

Trois ou quatre communes regroupées : une qui survit, deux ou trois qui crèvent sans commerce et sans vie…

Plus d’enfant. Plus d’école. Plus de médecin.

 

Alors les têtes d’œuf disent : à quoi servent ces écoles désaffectées ? Pourquoi maintenir un cabinet médical à un endroit d’où les gens partent ? Pourquoi cette clinique, cet hôpital, ce dispensaire ? Pourquoi cette école ? Pourquoi ce transport ??? Et les jolies bourgades se dépeuplent… Les églises tombent en ruine… Les curés n’y reçoivent pas assez d’ouailles, ils perdent la foi!

CIMG0753paint

Et les effets pervers viennent se surajouter à la monotone tristesse de cette désertification…. L’immobilier, s’il ne s’agit pas d’une localité située dans les zones courues par le touriste bedonnant, perd de sa valeur. Et les maisons tombent en ruine…

Moins d’employés communaux… Le chômage s’accroît !

 

Levées des déchets moins fréquents, plus coûteux puisque impliquant des déplacements plus longs. Mais les têtes d’œuf ont la justification facile : faites le tri de vos déchets avec vos petites mains à vous ! Vivendi et consort vous remercieront !!! Mais elles, ces multinationales, quand elles tiennent le morceau, elles ne le lâchent plus… Etait-ce assez que le péquin ordinaire fasse faire quelques économies aux belles entreprises du CAC40 ? Non, bien sûr ! Le fric, le fric, le fric ! De gentils élus se font alors le relais d’icelles…

CIMG0754paint

Et voici Monsieur Fromion, député maire de son état et mec à fric accessoirement, qui d’un sourire angélique nous fait le coup des poubelles payantes ! Et des caméras municipales, aussi, tant qu’à faire !

Les poubelles payantes : super l’idée ! Un pauvre paiera autant qu’un riche au début… Mais comme il ira s’appauvrissant, il aura de moins en moins de déchets… N’est-ce pas monsieur le maire ? L’idéal c’est que le manant crève et soit remplacé par un moins pauvre… Qui deviendra pauvre à son tour… puis très pauvre…

Vous dites, cher élu, que c’est pour promouvoir l’éducation des masses populaires : acheter des produits avec moins d’emballage…. Ah bon ? Parce que vous croyez que les pauvres ont le choix ? Rendez vous chez Aldi! Ce qui caractérise justement les produits pour "pauvres" ce sont des emballages démentiels… Tout le monde n’a pas les moyens de se payer des légumes frais, le samedi, au marché d’Aubigny! iIci ils sont deux à trois fois plus cher qu’en moyenne surface… Mais vous avez bon cœur, Monsieur le Maire! Vous prêtez la cour du château (rénovée à grands coûts… récemment !) aux stands du Téléthon… Pour que les pauvres contribuent au financement d'une recherche qui nous concerne tous et qui devrait être gérée par l’état… Tout se tient !

CIMG0755paint

Je passe rapidement sur les regroupements de communautés urbaines que sont les cantons… Leur découpage n’est conçu qu’en relation avec des considérations électorales…

CIMG0756paint

Regroupement de département pour constituer des régions, avec gestion locale et désengagement de l’état… Ah la belle et bonne idée !

Les régions riches n’ont pas de mal à entretenir leur réseau routier et, comme on dit dans la langue tête d’œuf, elles sont désenclavées… C'est-à-dire pourvues de voies de communication denses, de transports publics réguliers et desservant toutes les localités… Mais qu’en est-il pour les régions pauvres où les délocalisations entraînent des pertes de revenus pour les citoyens et les collectivités ?

CIMG0757 - Copie

Le droit à la mobilité de tous les citoyens devrait être inscrit comme un droit fondamental.

Ceci au moment où il est nécessaire et vital de pouvoir se déplacer facilement vers les zones commerciales de plus en plus éloignées des habitats…

Mais les têtes d’œuf se moquent bien que les pauvres gens aient de plus en plus de mal à s’approvisionner en biens de survie ! Et ils se moquent encore plus du fait que ces pauvres gens n’aient même pas la possibilité de comparer et choisir ce qu’ils consomment…

Les têtes d’œuf s’en foutent ! Les pauvres n’ont qu’à s’acheter une voiture…

Et les pauvres quand ils sont vieux et qu’ils n’ont plus papa ou maman pour les aider un peu, n’ont qu’à crever !

C’est ça, monsieur, la démocratie !

CIMG0757 - Copie (2)

Les régions se sont vues attribuer de plus en plus de « compétence » par le pouvoir central de l’état…

Qui dit « compétences », dit dépenses… Et comme les régions sont très diversement pourvues en industrie et en revenus, les sus-dites « compétences » pèsent différemment d’une région à l’autre…

En somme les régions servent à couvrir l’incompétence des instances dirigeantes de l’état…

Et c’est pour cela d’ailleurs que régions et parlement sont globalement de couleur politique différentes…

CIMG0757 - Copie (3)

Autre regroupement pondu par les têtes d’œuf : l’Europe… Au départ l’idée est bonne : se regrouper pour éviter une compétition fratricide des états (et aussi éviter les conflits)…

Mais évidemment, les vieux démons ressurgissent très vite. Après avoir entrepris la construction européenne à 3, 6, 12… nous l’avons ouverte aux pays de l’ancien bloc communiste… Leur économie soumise à la préemption des trusts internationaux et des mafias est complètement dissemblable de la notre…

Le coût du travail y est sous-évalué par rapport au pays de l’Europe occidentale… Une main d’œuvre soumise, sous payée (du quasi esclavage), une imposition plus faible (puisque coûts sociaux moindres) explique les délocalisations sauvages qui affectent l’Europe occidentale…

La pauvreté générée par l’élargissement de l’Europe, un coup que les têtes d’œuf n’avaient pas prévu !

CIMG0758paint

Et les agences de notation, soumises à la finance et aux banques jouent au yoyo avec les économies européennes…

La Grèce en faillite, l’Irlande…

Qui va être mal noté ?

CIMG0759

Le plus extraordinaire c’est que l’on a élu un parlement européen pour que dalle quasiment…

Car tout est décidé ou presque par la commission européenne… Qui, elle, n’est pas élue mais désignée!

Et…

Et elle est à la botte de qui, la grosse commission?

Hum ???

Monsieur Fromion vous dites ????

Non, non pas des citoyens ! Ca se saurait !

Alors, de qui la commission européenne est-elle à la botte ?

Allez je vous aide un peu !

L’organisme en question est dirigé par un grand câlin !

Vous ne voyez toujours pas ???

Le FMI ! Et le grand câlin, ben c’est Dominique !

CIMG0760paint

Il m’épate, le DSK, quand il utilise un peu narquoisement le terme « centre » pour désigner la grosse commission européenne !

Lui, il verrait bien l’Europe économique contrôlée par le « centre »…

Ca t’a une geule démocratique !

Alors les états mettraient leur sous-sous en commun (dixit DSK) et la grosse commission répartirait en fonction de la relative rentabilité de chaque état…

Super l’idée du regroupement des finances en un pot commun !

Et nous les petits citoyens, ben, on continuerait à voter pour élire nos députés et not’président…

Et ces élus auraient de hautes responsabilités: ils choisiraient notamment les couleurs des fleurs des parcs encore ouvert aux manants (sous la condition expresse que la grosse commission européenne ait donnée son aval !)

CIMG0761paint

Illustration et extrait repris dans le blog de JL Mélenchon, citant DSK :

« Quand l'agenda est conduit par le centre (i.e. la grosse commision eurpéenne), les choses avancent. Voyez le programme du marché unique ou l'union monétaire. Mais quand l'agenda est laissé aux nations, les choses n'avancent pas. Voyez les réformes du marché du travail et des services, en particulier via l'agenda de Lisbonne." Et DSK en conclut : "Le centre (i.e. la grosse commision eurpéenne) doit prendre l'initiative dans tous les domaines clés pour assumer l'avenir commun de l'union, en particulier en matière de politique financière, économique et sociale. Les Etats doivent être prêts à céder plus d'autorité au centre. »

Et l’inénarrable DSK, qui se dit haut et fort socialiste, qui est soutenu par la frange aveuglée et majoritaire des socialistes socio-démocrates clame « les citoyens ne sont pas à leur potentiel. (paf!) Cela reflète un choix social conscient de travailler moins (paf!). Il n’y a rien de problématique là-dedans ; après tout le bonheur ne vient pas seulement du revenu (paf!). Mais il y a un côté sombre. Le chômage en Europe est chroniquement élevé et le taux d’activité est bas de manière persistante.» et « Pour impulser la réforme du marché du travail, il serait bénéfique de lancer au niveau européen une initiative pour un « marché du travail unique », sur le modèle du « marché unique » qui a harmonisé les marchés des biens. La zone euro ne peut pas atteindre son véritable potentiel avec un patchwork ahurissant de marchés du travail segmentés.»…(fin de citation)

 

En voilà un qui regroupe !

Uniformisons par le bas avec DSK!

Travaillons plus (les pauvres évidemment!)

Les déficits des budgets de l’état sont dus à ces salops de feignants qui ne travaillent pas assez!

Monsieur DSK vous êtes super de super balaise d'oser dire des trucs comme ça!

Ca mérite bien une petite gâterie!

Allez Germaine! Dominique t'attends!

CIMG0744paint

De regroupement en regroupement, nous nous faisons voler notre liberté…

Subrepticement, sans bruit, les têtes d’œuf pensent pour nous, gèrent pour nous, collectivisent non pas pour servir le grand nombre mais pour nous soumettre un peu plus aux rets des comptables qui servent un capitalisme pur et dur !

Ils regroupent!

Et nous, quand sera t'on ENSEMBLE pour les chasser?

CIMG0762

 

P.S. : Chaque article que rédige JL Mélenchon dans son blog (http://www.jean-luc-melenchon.com/) est un révélateur de l'état du monde... Il nous positionne pour combattre ensemble… Regroupons nos forces pour abattre les structures de l’internationale capitaliste… Se regrouper pour enfin agir positivement, ensemble !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.