LE CANTIQUE DES PLEURS A GAZA (repris de www.BURIDAN.net)

Vous avez accueilli ceux que tous avaient rejetés depuis deux mille ans… Vous leur avez offert terre et logis… Vous auriez pu vivre deux mille ans en paix ensemble.

Vous étiez fait pour vivre ensemble : vous croyez à un Dieu bon et miséricordieux… Les mêmes mœurs régit par une même terre faisaient de vous des frères.

Quelques personnes bien intentionnées ont divisé votre terre en deux.

Et c’est vrai que ceux qui avaient été massacrés et chassés de partout avaient droit à une terre…

Vous auriez pu vivre sans frontière.

ILS ne l’ont pas voulu.

76693554_o.jpg

 

Vous avez protesté. On ne vous a pas entendu… Vos alliés vous ont mal conseillés.

On ne vous a pas aidé à construire, on vous a vendu des armes…

Vous êtes devenus, avec vos voisins, des vitrines pour ces « pousse au crime »…

Au fil des conflits, où les responsabilités sont si mal définies, on a grignoté votre terre, on l’a divisé en deux parties, on a bombardé vos villes…

Vous protestiez, on ne vous a pas entendu…

Vous avez même tendu la main. On l’a refusée…

Vous vous êtes révoltés en lançant des pierres… On a tiré sur vous avec des fusils.

On a affamé vos femmes et vos enfants en bloquant vos frontières…

Vous avez été obligé de faire parti d’un camp…

Ce fut la guerre permanente…

A ce triste jeu personne n’est gagnant…

gaza-agression

Voici les étapes récentes de cette triste histoire, et entre parenthèses, car la paix gagnera de toutes façons .

(11 septembre 2005 – Israël procède au retrait unilatéral d’environ 8 000 habitants israéliens de la bande de Gaza. Le pays dit avoir mis fin à près de 40 ans d’occupation de la bande après le retrait de tous ses soldats et le démantèlement de ses structures militaires à Gaza. D’après les Nations Unies [page 3, section I] toutefois, l’occupation israélienne se poursuit, Israël conservant le contrôle de l’espace aérien et maritime, ainsi que des frontières gazaouis, et imposant une zone contrôlée le long de la frontière, dans Gaza.) 

(30 janvier 2006 – Le Quatuor (les Etats-Unis, l’Union européenne, les Nations Unies et la Russie) dicte trois conditions que le Hamas devra respecter pour pouvoir continuer à bénéficier de l’aide internationale : reconnaître Israël, renoncer à la violence et accepter les accords préalablement signés.

(Février 2006 – Israël décide de retenir plusieurs millions de dollars de recettes fiscales mensuelles, qu’il doit à l’AP.)

125-2599 img

(12 mars 2006 – Israël ferme Erez, l’unique point de passage situé à la frontière israélo-palestinienne permettant l’entrée et la sortie des Palestiniens. Seuls les titulaires de permis spéciaux, généralement les patients nécessitant des soins médicaux d’urgence et les travailleurs humanitaires, sont autorisés à franchir la frontière.)

(Mars 2006 – Les Etats-Unis suspendent l’aide à l’AP, interdisent tout contact entre le gouvernement américain et l’AP, ainsi que les transactions non autorisées avec celle-ci. Le Bureau du Trésor public américain responsable du contrôle des actifs étrangers (OFAC) interdit les transactions financières avec l’Autorité palestinienne ; les organismes onusiens et les responsables de l’Union européenne cessent tout contact avec l’Autorité palestinienne en Cisjordanie et à Gaza. Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le terminal de Karni, principal point de passage commercial de Gaza, est resté fermé pendant 60 pour cent de l’année et le prix des vivres a augmenté de 30 pour cent.)

(Novembre 2007 – Les leaders israéliens et palestiniens conviennent, lors d’une conférence tenue à Annapolis par le président américain George Bush, d’engager des pourparlers en vue de parvenir à un accord sur un futur Etat palestinien d’ici à la fin 2008)

(2 décembre 2007 – La Cour suprême israélienne décide que limiter l’approvisionnement de Gaza en carburant et en électricité est conforme à la loi israélienne. La cour rejette la plainte déposée par les habitants palestiniens de Gaza et les associations israéliennes et palestiniennes de défense des droits humains, telles que B’Tselem, selon laquelle ces mesures risquent de causer des préjudices humanitaires considérables.)

(Janvier 2008 – 700 000 Gazaouis franchissent la frontière égyptienne par le point de passage de Rafah, selon les estimations des Nations Unies, pour obtenir des vivres et du carburant, face aux pénuries causées par le blocus. Les tunnels souterrains creusés le long de la frontière entre l’Egypte et Gaza et empruntés pour faire passer des marchandises et des armes en contrebande dans Gaza sont désormais aussi utilisés pour acheminer d’autres produits, tels que des vivres et des médicaments.)

(Mars 2008 – Au moins 110 personnes trouvent la mort au cours d’une attaque aérienne et terrestre menée par Israël contre Gaza, et qualifiée par les Nations Unies de « recours disproportionné à la force » et par Israël d’opération visant à mettre fin aux agissements des militants palestiniens qui lancent des roquettes sur le sud d’Israël. Selon d’importantes organisations humanitaires, la situation humanitaire à Gaza n’a jamais été aussi grave depuis 1967.)

(27 décembre 2008 – Israël lance une offensive militaire d’une durée de 23 jours, baptisée opération Plomb durci, contre Gaza ; l’opération consiste en une série de bombardements aériens, suivis d’une invasion terrestre dont l’objectif annoncé est de mettre fin aux tirs de roquettes contre Israël.)

(19 janvier 2009 – Israël déclare un cessez-le-feu unilatéral. Le bilan des morts causées, du côté palestinien, par l’opération militaire varie, mais d’après les organisations non gouvernementales (ONG), entre 1 387 et 1 417 personnes auraient trouvé la mort au total ; elles seraient 1 444 selon les autorités gazaouies, et 1 166, selon Israël. Au moins 5 380 personnes ont été blessées, dont 1 872 enfants et 800 femmes, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

(Entre juin 2004 et le 19 janvier 2010, en Israël, 19 civils, dont quatre mineurs, ont été tués par des roquettes et des tirs de mortiers palestiniens. En outre, deux soldats israéliens, un civil israélien et un ressortissant étranger ont été tués par des roquettes Qassam artisanales dans des colonies israéliennes, selon l’association de défense des droits humains B’Tselem.)

Israel-Gaza-bebes-blesses.jpg

(2009 : Israël envahi Gaza, Obama condamne les « implantations » en Cisjordanie.)

(Le 7 janvier 2009, Israël déclenche son offensive terrestre. Le 18 janvier, le Hamas annonce un cessez-le-feu immédiat, donnant une semaine à Israël pour se retirer de Gaza quelques heures après l'annonce d'une trêve unilatérale par Israël. Au 27 janvier, le bilan de l'opération israélienne « Plomb durci » est de 1315 Palestiniens tués, dont 108 femmes et 410 enfants. Treize Israéliens ont été tués, dont quatre civils.)

Israel-Gaza-bebes-blesses1

(Juin 2010 – Selon un rapport du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le blocus israélien a un impact « dévastateur » sur la vie des Palestiniens. Dix-huit mois après l’offensive de 23 jours menée par Israël dans la bande de Gaza, les trois quarts des habitations, des infrastructures et des bâtiments endommagés n’ont pas été réparés, selon les conclusions d’une évaluation des besoins en matière de reconstruction, publiée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Jérusalem. Neuf activistes pro-palestiniens sont tués par la marine israélienne en eaux internationales, alors qu’ils tentaient de gagner Gaza à bord d’une flottille de six navires transportant 10 000 tonnes de marchandises, dans le but de forcer le blocus.)

(Vendredi 16 novembre 2012. 22h08. Feu vert du cabinet à la mobilisation de 75000 réservistes. Le gouvernement israélien vient d'autoriser la mobilisation de 75000 réservistes de l'armée dans le cadre de son opération contre les groupes armés palestiniens de Gaza, a annoncé la télévision israélienne. Cette décision a été prise à l'issue d'une réunion à Tel Aviv du cabinet de sécurité du gouvernement Netanyahu, constitué des neuf principaux ministres, a précisé la deuxième chaîne de télévision.)

(Vendredi 16 novembre 2012. 20h30. Un Palestinien tué à Gaza lors d'un nouveau tir israélien lancé sur une voiture, moins d'une heure après un raid qui avait fait quatre morts dans le centre de la bande de Gaza. Deux autres personnes ont été blessées. Cela porte le nombre total de morts à 32 depuis le début de l'opération militaire mercredi, dont 29 du côté palestinien.)

(Samedi 17 novembre 2012 17h20. 830 frappes aériennes contre 610 roquettes. Une porte-parole militaire israélienne a fait état de « plus de 830 frappes » contre Gaza depuis mercredi. Dans le même temps, au moins 610 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza contre Israël, dont 230 ont été interceptées par le système antimissile « Iron Dome » selon la même source.)

A7 Ttx3CcAEQJkk large

(Dimanche 18 novembre 2012. Depuis le début de l'opération, commencée par une attaque ciblée qui a tué mercredi le chef militaire du Hamas, 55 Palestiniens ont péri et plus de 400 ont été blessés. Côté israélien, trois morts et dix-huit blessés ont été recensés.)

(Dimanche 18 novembre 2012. 13h15. Six Palestiniens, dont quatre enfants, ont été tués dimanche dans des raids israéliens sur la bande de Gaza, selon un nouveau bilan des services de santé du territoire palestinien gouverné par le Hamas.)

(Dimanche 18 novembre 2012. 14h08. Trois Palestiniens, dont deux femmes, tués dans un raid sur Gaza.)

L’amour universel –le cantique des cantiques - et la guerre…

La guerre qui tue enfants, femmes, jeunes hommes…

La chronologie d'un désastre...

L’amour qui enfante et qui vit de la paix…

La guerre qui détruit, qui affame…

L’amour qui construit et qui parfume la vie…

L’espoir de ceux qui s’aiment

Et la haine qui fabrique, qui vends des armes…

Tous les fabricants d’armes sont des cons…

La preuve ? Écoutez Dassault quand il parle du mariage pour tous…

Le crétin finit mais qui a ses réseaux d’influence…

Un con qui est interviewé et encore interviewé dans les médias qui s’en délectent…  

Un pourri qui ne doit son élection qu’à son fric ! 

La beauté et la laideur…

La fraternité et le rejet de l’autre.

Comment qualifier le conflit Israélo-palestinien ???

Comment le disqualifier ???

Absurde méprise de l’histoire ???

Ou bêtise relevant de la nature même de l’Homme ???

Des territoires grands comme des confettis…

Des peuples qui, des deux côtés, ont subit l’innommable…

Des fous d’un bord comme de l’autre, en petit nombre mais influents…

Des fous qui préparent, envisagent, décident de tuer… Froidement !

Des militaires ignobles…

Des cons qui liront bientôt leurs "exploits" dans de la littérature de gare…

Des responsables politiques irresponsables…

Des enfants tués…

Des gens qui ont peur…

Un peuple riche qui s’en prend à ceux qu’il affame !

Triste temps pour tous les pacifistes…

Triste temps pour l’Humanité !

Je vous en conjure, filles de Jérusalem réveillez l’amour !

 photo0137.jpg

BURIDAN pour RENELLE (www.BURIDAN.net)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.