1/G.... INSURGES!

Le dégoût.

Le dégoût face à Nicolas Sarkozy, à son gouvernement en déliquescence à sa politique de démolition de l’état social.

562437_the-economist-retrecit-sarkozy-copie-1.jpg

Le dégout qui surgit quand on constate cette « politique » (peut-on employer ce terme ?) basée constitutivement sur la haine d’autrui, sur la loi du pognon et sur l’écrasement des plus pauvres : précaires, immigrés, travailleurs.

562437 the-economist-retrecit-sarkozy-copie-1

Le dégoût devant la bande qui fait des courbettes devant la sinistre Bettencourt dont la fortune et la chance se sont constituées par la collaboration et le revirement judicieux au sortir de la dernière guerre.

562437 the-economist-retrecit-sarkozy-copie-1

Le dégoût devant cette cour minable de ministres, conseilleurs fiscaux et gigolos qui virevoltent autour des bureaucrates friqués du CAC40 (pour qui la « crise » n’existe pas).

562437 the-economist-retrecit-sarkozy-copie-1

Le dégoût devant cette clique qui pratique le népotisme, qui brade la gestion de nos retraites pour en confier de juteux bénéfices aux frangin de Sarkozy... TOUS POURRIS! Sakozy qui offre à son fils des postes de responsable alors que ce dernier est un élève nul et incapable de réussir le moindre examen!

562437 the-economist-retrecit-sarkozy-copie-1

Le dégoût devant cette presse minable aux ordres du petit chef qui injurie Mélanchon en l'affublant du terme détourné et rendu péjoratif de "populiste"... Cela pendant qu'un vrai poujadiste, le nécrophage d'entreprises Tapi insulte avec morgue et mépris ces petits serviteurs courbés du gouvernement! Tapi l'ami de Sarko... Evidemment!

562437 the-economist-retrecit-sarkozy-copie-1

Le dégoût des Hortefeux boutefeux de la connerie poujadiste se servant du racisme comme arme électorale.

562437 the-economist-retrecit-sarkozy-copie-1

Le dégoût avec Borloo et son Grenelle à quatre sous, astuce minable et qui ne trompe que ceux qui veulent être trompés, Borloo qui brade notre environnement, notre vie, notre Terre aux intérêts économiques privés.

562437 the-economist-retrecit-sarkozy-copie-1

Le dégoût avec la niaise Bachelot qui troque notre santé contre les profits des puissances pharmaceutiques ...

562437 the-economist-retrecit-sarkozy-copie-1

 

La haine.

 

La haine face à un système qui nous soumet et exploite notre labeur en nous maintenant docile sous l’effet du rapport de forces écrasant : force du travail contre force de l’argent.

Moi - Copie

La haine car il faut simplement manger, nourrir notre famille, tenir jusqu’à la fin du mois et pour être sous un toit payer crédits ou loyers.

Moi - Copie

La colère devant la division des forces de gauche qui tout en analysant clairement le mal, préfèrent sauvegarder leurs petits quand à soi en se divisant à l’infini, au lieu de s’unir pour créer une force de transformation massive.

Moi - Copie

 

Révolte.

 

Révolte car nous sommes les plus nombreux, la masse, les travailleurs.

espoir-copie-1

Révolte face au matraquage médiatique qui présente le capitalisme comme « naturel » et indépassable. Le monde a connu et peut connaître d’autres systèmes de gestion et d’équilibre.

espoir-copie-1

Révolte face à cet illusoire « développement économique » qui est en train d’épuiser la planète jusqu’à la moelle.

espoir-copie-1

Révolte car ils nous veulent consommateurs ignorants, serviles, individualistes et dénués de toute solidarité...

espoir-copie-1

 

 

L’espoir.

 

L’espoir car nous savons que notre futur est dans nos mains ! Il n’est déjà plus dans les leurs si nous restons ENSEMBLE.

espoir-copie-1.gif

 

L’espoir, car nous ne sommes plus condamnés à coopérer à leurs dessins mortifères. Des alternatives à leur société de la marchandisation des biens et droits fondamentaux existent déjà : la SOLIDARITE est possible entre humains de bonne volonté.

 

espoir

 

L’espoir, car nous possédons la créativité pour inventer un autre futur qui ne sera plus fini, limité par le fric, rendu fou par le "posséder toujours et encore plus". La CREATIVITE base son action sur le bien-être et le vivre ensemble.

 

espoir

 

L’espoir, car nous savons que notre impuissance actuelle est la conséquence de notre émiettement et de notre désunion. Mais elle ne nous est pas, n'est plus condition immuable car nous AVANCONS en idées et en actes.

 

espoir

 

L’espoir car à la source de toute grande rivière se trouvent des ruisseaux qui, par leur REUNION, peuvent balayer les plus grands obstacles.

espoir

Insurgés!

 

Insurgés, bien que constatant l’âpreté de la tâche et en sachant que la réussite n’est nullement garantie. Mais nous savons que d’autres possibles sont à INVENTER.

revolution1180618479

Insurgés! Car les ressorts d’un monde meilleur se trouvent entre nos mains. L’égalité et la fraternité sont à SAISIR ! Il faut s’en emparer!

 

revolution1180618479

 

Insurgés! Car nous savons que si nous ne faisons rien, si nous nous plongeons dans leur marais, si nous cédons aux sirènes de la sociale compromission, plus aucun espoir ne sera possible.

 

revolution1180618479

 

Insurgés pour sauver nos enfants, nos filles et nos fils !

 

revolution1180618479

 

Insurgés pour ne pas être écrasé.

revolution1180618479

 

 

Alors...

 

Alors nous aurons la force de nous émanciper, de partager, de nous aimer !

Autocollants%20LDH%203-4sept2010

Alors tous les possibles seront à portée de coeur !

Autocollants%20LDH%203-4sept2010

Hurlons le ! Le futur nous appartient si on décide de s’en saisir !

Autocollants%20LDH%203-4sept2010

UN PETIT SIGLE!

 

 

 

 

 

 

« 1/g »

 

 

 

 

"Insurgés"!

A porter sur nous.

A inscrire partout !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« 1/g »

 

 

 

 

 

 

 

 

"Insurgés"!

Rendre visible notre engagement!

Renforçer la flamme de la révolte dans nos cœurs.

S'engager à répondre présents le moment venu.

Hommes libres, nous nous reconnaissons !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.