LE REGNE DE SARKOBAMONU S'ACHEVE

Les crises qui ont secoué et continuent de secouer le monde depuis quelques mois nous ont fait découvrir l’activité d’une hydre à trois têtes : Sarkobamonu.

Sarkobamonu est sur tous les fronts. Il dispense ses conseils aux uns et donne des ordres à ses confrères dictateurs.

L'ONU, c'est lui.

La "communauté internationale" c'est lui aussi !

CIMG2072


A ceux qui lui résistent, il fait valoir ses moyens de coercition illimités : sanctions économiques, embargos et quand ses ressources sont menacées (celles qu’il préampte d’autorité sur les crève-la-faim des pays dits émergents) il use de ses pouvoirs météorologiques en faisant pleuvoir des bombes.

Sarkobamonu a hérité d'un pouvoir presqu’illimité, quasi-absolu, depuis la chute du mur de Berlin.

CIMG2072


La main-mise de Sarkobamonu sur le conseil de sécurité de l'ONU - et donc du monde - est totale, tant que les intérêts vitaux de la Russie et de la chine ne pèsent dans la balance.

Cette main-mise signifie que pour les pays d'Afrique noire, ceux du monde arabe et de l'Amérique latine Sarkobamonu a carte blanche !

Il agit comme il lui plaît et quand cela lui plait.

CIMG2072


Ces pays « de miséreux » sont évidemment privés du droit de véto que s’arrogent tranquillement les belles personnes qui siègent au conseil de sécurité (des élites évidemment !) Rendus aussi vulnérables que des agneaux face à une horde de loups affamés, ce tiers monde au ventre creux se fait tranquillement – dans un silence écrasant - déposséder de ses richesses naturelles (Ah, Rêve ! Ah !).

Qu’elle est « belle » la façade humanitaire qu'affiche doucereusement Sarkobamonu pour légitimer les guerres dans lesquelles il entraîne le monde !

CIMG2072


Sous son aspect « civilisé » Sarkobamonu est en effet d'un appétit vorace.

Son emprise sur le monde est si forte que son vocabulaire de "légitimation" pour ces exactions n'a pas besoin d'être enrichi pour convaincre son opinion publique, béate et embrumée par le chant des sirènes télévisuelles.

Il lui suffit de dire qu'il agit pour empêcher ses (ex-potes) dictateurs de massacrer leurs propres populations.

Il faut savoir que Sarkobamonu a seul le droit de tuer massivement… par "effet collatéral" !

Il modifie un peu son vocabulaire pour que le « bon peuple » ne s’endorme pas devant les « étranges lucarnes »…

Ses justifications sont nuancées : « protection de civils innocents », « risques de massacres », « anéantissement des armes lourdes », « frappes aériennes ciblées »…

Mais Sarkobamonu n’utilise plus le terme "armes de destruction massive", ça ferait un peu « tache » !

CIMG2072


Un dictateur se doit d'établir des règles qu'il modifiera au gré des évènements.

Pour preuve ce qui se passe en Côte-d’Ivoire et en Libye deux pays (pétroliers !) où la guerre civile fait rage. Sarkobamonu s’en est mêlé. Normal ! Il en va de « nos » ressources en pétrole, uranium et autres diamants….

Alors Sarkobamonu a fait voter une résolution imposant un embargo sur les armes lourdes à destination de la Côte d'Ivoire… Bravo !

Que pensez-vous qu’il advint ?

Eh bé, Sarkobamonu a (tranquillement) violé cet embargo en fournissant a l'une des parties en conflit des armes lourdes pour écraser ce pion usé de Gbagbo. Na !

Et il a validé l’élection truquée d’un Ouattara serviteur reconnu du FMI et de la « phinance » internationale… Sarkobamonu est très content !

CIMG2072


Qui peut oser s'opposer à Sarkobamonu ou devant quel juge peut-il être trainé? ....?

Ce matin Sarkobamonu a craché quelques missiles sur les bureaux de son ancien invité : Mouammar Kadhafi…

On le comprend, si le Mouammar en question comparaissait devant un libre tribunal international, on s’apercevrait, peut être, que Sarkobamonu a maintenu ce dictateur en place et dans son giron, car il s’était plié aux désidératas du tricéphale sur les livraisons en carburants, sur le contrôle des migrants affamés… On risquait sans doute trop de linge sale à laver !

CIMG2072


Le silence sur son passé sert Sarkobamonu. Car en bon despote il organise cyniquement le nouvel ordre mondial. Seule compte l'image qu'il donne maintenant...

Et pourtant ! Qui donc a colonisé l’Afrique ? Qui l’a découpé en région d’influences pour se partager les dividendes du gâteau ? Qui l’a hyper-exploité en imposant des prix ridiculement bas aux matières premières qui y sont produites ? Qui l’a affamé en imposant la monoculture ? Qui a mis en place des petits despotes sanguinaires locaux qui amusent tant la galerie ? Qui a fomenté les massacres inter-ethniques en opposant les groupes traditionnels les uns aux autres…

CIMG2072


Toujours et encore Sarkobamonu (et ses prédécesseurs issus du même tonneau)…

Pourtant face au robot tricéphale, les peuples bougent. Le monde change.

Les peuples excédés ont commencés leurs révolutions citoyennes… Ils s’élèvent à la fois contre les corruptions internes et contre les calculs sordides de Sarkobamonu.

CIMG2072


Mais attention leur révolte est soumise, comme on l’a déjà vu, à la récupération cynique de Sarkobamonu.

Ce dernier s’est pris d’une trouille terrible quand la Tunisie, l’Egypte et même l’Islande ont tranquillement foutu à la porte leurs dirigeants incapables. Voici: la peur de Sarkobamonu a d’autant été plus grande que cette prise en main par le peuple, le vrai peuple, s’est réalisé dans une quasi-non-violence et cette action pacifique s’est avérée beaucoup plus puissante et rapide qu’une révolte armée (petit test : cherchez des exemples actuels…).

CIMG2072


Point n’est besoin d’être grand clerc, ou de faire partie d’une « élite », ou d’être un spécialiste, pour comprendre que le pouvoir ne repose pas dans les mains des états mais bien dans celles des bras aux coudes lustrés qui dirigent la finance, via les agences de notations et qui tirent aussi les ficelles de l’hydre Sarkobamonu.

CIMG2072


La réaction, face à ces libres révoltés, s’est manifestée discrètement. En Islande le Conseil d’état a tenté d’invalider l’assemblée constituante qui rédigeait la nouvelle constitution. Le référendum constitutionnel en Egypte, sous l’influence des militaires, a accouché d’une souris. Et la Tunisie, qui a tant de mal à chasser tous les corrompus de l’ancien régime, connait d’inquiétants soubresauts.

CIMG2072


Le départ des monstres sanguinaires n’est pas suffisant. La mise en place de la démocratie véritable est de longue haleine et exige une vigilance et une lutte constante.

CIMG2072


D’autres pays vivent en ce moment leur révolution. La Syrie, le Yemen et le Maroc et ça couve dans beaucoup d’autres régions du globe.

La révolution syrienne est le fait de manifestants pacifiques qui se font massacrer par l’ignoble Haffed el Assad… Comme c’est curieux ! Sarkobamonu se tait. Sarkobamonu ne fait rien… Pourquoi donc ???

Curieux ! Sarkobamonu n’a rien fait non plus pour le peuple palestinien !

Au Yémen comme au Maroc les révoltes sont pacifiques et mitigées par les pouvoirs qui tentent des arrangements… Cependant au Yémen Saleh qui a, sous l’influence du Conseil de sécurité du Golfe accepté de démissionner dans un bref délai, vient de montrer sa duplicité en faisant tirer à balle réelles sur les insurgés à Taiz et à Ibb… Sarkobamonu dit que les manifestants sont sous l’influence d’Al Qaïda : le pétrole vaut bien quelques compromissions !

CIMG2072


Et la France ? Ici aussi les gens en ont assez d’une classe politique corrompue… Bien qu’il y fasse encore bon vivre, Sarkobamonu et ses relais de l’internationale capitaliste (MEDEF, FMI, patrons du CAC40) se sont attaqués aux acquis sociaux obtenus par le Conseil de la Résistance : retraites, santé, éducation…

Ici, sous le martellement idéologique des médias corrompus et soumis au bling bling, les gens sont découragés. Tous les jours on leur affirme qu’il n’est qu’une seule politique valable : renforcer le capital en affaiblissant les plus pauvres !

CIMG2072


La gauche réformiste n’est plus capable, n'a jamais été capable d’inventer. La gauche radicale s’est empêtrée dans des concepts vaguement fascisants : l’élitisme, le nationalisme, la fermeture des frontières, le refus de la démocratie directe… Sans compter les querelles de clocher faisant la part belle aux qu’en dira-t ’on (je dispose d’exemples précis !)

Conséquences :

- - une abstention record (plus de 50%) qui invaliderait, pour tout observateur honnête, le recours à un tel résultat ;

- - une « percée » du blême FN lié à un électorat désarçonné par le silence des gauches et complétement soumise à un nihilisme médiatique, à des modes léthargiques (le paraître, le « look » – les marques par exemple – sous l’influence des séries américaines, de la télé réalité, des radios de d’jeuns et des radios périphériques (Europe 1, RTL, RMC,)…

CIMG2072


Sarkobamonu et ses complices n’ont toujours pas compris que les gens ne veulent plus d’eux.

Que le temps des corruptions et des magouilles entre « élites » est révolu…

Plus de politiciens cooptés dans un chaudron qui exclut le peuple…

Et même plus de classe politique du tout !

On sait maintenant qu’à trop tirer sur la corde elle finit par se rompre.

Chassons Sarkobamonu !

Désormais le peuple, la société civile est prête à prendre les rênes au travers des modalités de la démocratie DIRECTE !

C’est un pas important pour les peuples, peut-être pour l’Humanité…

Préparons nous TOUS à en être les acteurs !

 

CIMG2072

 

Par buridan.over-blog.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.