Reporters Transméditerranée
Abonné·e de Mediapart

31 Billets

1 Éditions

Billet de blog 31 mars 2013

Reporters Transméditerranée
Abonné·e de Mediapart

« Seule la mort m’arrêtera de lutter »

Reporters Transméditerranée
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Chico Whitaker, père fondeteur du FSM

Rencontre avec Chico Whitaker. Né au Brésil en 1931, cet architecte de formation et père fondateur du Forum Social Mondial, a œuvré toute sa vie durant pour un monde meilleur, plus juste et plus équitable. Du Brésil à la France, en passant par le Chili ou l’Afrique, cet infatigable militant altermondialiste court toujours pour partager sa vérité.

Propos recueillis par Mohamed El Amine Mahieddine

Cela fait maintenant près de soixante ans que vous militez, qu’est-ce qui vous fait encore courir ?

Chico Whitaker : On ne peut pas s’arrêter, rester chez soi à se reposer. Dès l’instant où l’on prend conscience des injustices, des inégalités sociales, des problématiques que rencontrent les gens au quotidien, on ne peut pas dormir l’esprit tranquille. Dès l’instant où l’on a encore des forces physiques ou ne serait-ce que mentales, il faut continuer la lutte, on en a l’obligation. Pour ma part, seule la mort m’arrêtera… ou la perte de raison.

Etes vous le même militant qu’à vos débuts ?

C.W. : Mon militantisme a beaucoup évolué avec les années et au fil de mes expériences. Avec le temps, j’ai changé de type d’action, j’ai notamment été parlementaire, ce qui m’a permis de constater les dysfonctionnements de la démocratie représentative. Cela a été pour moi un processus continuel de nouveaux défis. Et lorsqu’on rentre dans le circuit on est automatiquement appelé à d’autres choses, cela ne finit jamais. Quand j’ai découvert la lutte, j’étais étudiant et je me battais pour avoir une bonne université et qu’elle soit liée à la résolution de problèmes sociaux. Ensuite, les gens venaient à moi pour me proposer d’autres combats.

Vous êtes l’un des pères fondateurs du Forum Social Mondial, imaginiez-vous que cela prendrait une telle ampleur ?

C.W. : Jamais, jamais, jamais… on aurait imaginé une telle chose ! On a pratiquement été obligé de faire le deuxième forum alors qu’on n’avait pas nécessairement décidé d’en faire d‘autres. Après avoir vu ce qui ce passait, l’opportunité d’enclencher ce processus était devenue obligatoire. La méthodologie même du forum a été une découverte progressive.

La voie prise par le forum au fil des années était-elle, celle que vous souhaitiez ?

C.W. : Il y a depuis toujours… une bagarre [Ndlr : il hésite] plutôt une grande discussion à l’intérieur même du forum, sur son caractère et sur ce que c’est réellement : un espace ou un mouvement ? Cela a toujours créé une tension. Me concernant, je suis un défenseur du forum en tant qu’espace, mais j’ai dû me battre car beaucoup voulait le voir devenir un mouvement. S’il était devenu un mouvement, le forum serait terminé car cela requiert un commandement, une direction, une discipline. Des programmes et des objectifs auraient été nécessaires et on se serait divisés car c’est la loi des mouvements pyramidaux. J’ai donc préféré un espace horizontal, ouvert à la discussion pour éviter la lutte à l’intérieur de la pyramide et trouver des conclusions aux discussions.

Comment souhaiteriez-vous voir évoluer le forum à l’avenir ?

C.W. : Quand je vois les jeunes présents aujourd’hui qui discutent, échangent sur le nucléaire par exemple, cela me conforte dans l’idée que les forums sociaux sont une nécessité. Un autre monde est possible et souhaité par beaucoup. Je voudrais voir à l’avenir s’organiser un forum social mondial dans un pays du nord même si cela est très compliqué à envisager, notamment à cause des visas.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amériques
Pour Washington, la France est un allié énervant mais indispensable
Si la Chine reste la priorité des États-Unis, l’administration Biden a besoin d’une relation transatlantique forte et d’une Europe unie. La guerre en Ukraine sera ainsi au programme de la visite d’État d’Emmanuel Macron à Washington, qui débute mercredi 30 novembre.
par Maya Kandel
Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Justice
« Après Perdriau maître chanteur, voici Perdriau maître censeur »
Un nouveau conseil municipal sous tension s’est tenu lundi à Saint-Étienne, dix jours après la censure préalable d’un article de Mediapart. Les appels à la démission du maire se sont multipliés, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’hôtel de ville. Inflexible, Gaël Perdriau a déclaré qu’il ne démissionnera pas, même s’il est mis en examen. 
par Mathieu Martinière (We Report)
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart