POUR UN COMBAT VICTORIEUX – POUR EN FINIR AVEC MACRON !

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 64 – lundi 10 septembre 2018

La CGT et la CGT-Force ouvrière sont, comme le disait Henri Krasucki en 1982, deux branches d’un même rameau dont la racine est la Charte d’Amiens adoptée par la Confédération Générale du Travail en 1906.
Au cœur de cette charte, l’indépendance des syndicats vis-à-vis de l’Etat, de tout gouvernement et de tout parti ou groupement politique et la nécessité de transformer la société, d’abolir le Patronat et le Salariat, ce qui commence par la défense becs et ongles, pied à pied et chaque jour des intérêts matériels et moraux, par tous les moyens nécessaires, la négociation quand c’est possible et l’action collective quand c’est nécessaire.
Les responsables syndicaux nationaux  actuels s’en tiennent-ils à cette boussole, en cette rentrée ?

Lire la suite

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.