lettre au Secretaire general de l'ONU

Lettre pour le Secretaire general des Nations Unies Mr. Antonio Gutrres et au Haut Commissaire aux droits humains Madame Michele Bachelet pour les interpeller sur les violations des droits humains et l'instauration d'un Etat de non droit en Algerie....

À Votre Excellence, Monsieur le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies.

À Votre Excellence, Madame Michelle Bachelet, Haut Commissaire aux droits humains,

Excellences,

En dépit de votre appel du 5 mars 2021, adressé aux autorités algériennes pour cesser leur répression et leurs brutalités contre les manifestants pacifiques et abandonner les détentions abusives et arbitraires, la répression s’intensifie davantage afin d’affaiblir le mouvement contestataire anti-régime, et ce, afin de faire passer en force les élections législatives du 12 juin prochain. Le ministère de la Défense s’en est même pris ouvertement au peuple algérien à travers la revue militaire « El djeich » du mois de mai 2021. Les services de sécurité accentuent les pratiques de torture, de persécution, de détention arbitraire, de surveillance de masse et de violations des droits les plus élémentaires de l’homme.

Excellences,

Le 5 mars 2021, vous avez interpellé les décideurs algériens sur un nombre accru de violations des droits humains (arrestations arbitraires, emprisonnements illégaux et abusifs, répression inhumaine, violences policières d’un autre âge et bien d’autres comportements inacceptables vis-à-vis d’un peuple pacifique et avide de libertés…).

Le 12 mai 2021 est venu votre deuxième appel dans lequel vous réitérez vos avertissements à ceux que vous appelez avec euphémisme « les autorités algériennes » en les invitant à cesser leurs violations intolérables et systématiques et à effectuer des enquêtes sur ces pratiques cruelles et inhumaines. À notre amer regret, ce pouvoir dictatorial est resté insensible à vos appels et il a même décidé de monter en cadence avec un important dispositif répressif tout en accentuant les pratiques de torture, de persécution, de détention arbitraire, de surveillance de masse et de violations des droits les plus élémentaires de l’homme contre le peuple algérien, allant même jusqu’a déguiser certains hommes des services de sécurité en agents féminine pour mieux bastonner les femmes protestataires lors de la dernière marche pacifique.

En consultant vos deux correspondances, le peuple algérien était quelque peu persuadé que pour cette fois, la voie de la sagesse prévaudra au sein de cette junte militaire et se plie aux exigences de la communauté internationale qui s’est exprimée à travers vos augustes personnes.

Excellences,

Une fois encore, ce régime autoritaire a montré lors des marches du 117e vendredi, correspondant au vendredi 14 mai 2021, son visage répressif, violent et aveugle en bastonnant et en embarquant des centaines (700 citoyens) sortis pacifiquement pour exiger la liberté et un État de droit, ces valeurs que votre institution protège et promeuve.

Excellences,

La question se pose à savoir où se situe votre marge de manœuvre et votre capacité en tant qu’institution internationale dont l’Algérie est un membre à part entière et ayant souscrit à tous les traités et conventions internationaux en matière de droits humains. Mais avant de nous poser cette question légitime peut-être serait-il utile de revenir sur les éléments constitutifs de vos deux appels et nous rendre compte qu’en réalité vous vous en remettez entièrement à la bonne volonté du pouvoir dictatorial, un peu comme si vous espériez que les bourreaux montrent un peu de compassion envers leurs victimes. Mais plus que cette manière « soft » d’interpeller ; sans faire référence à aucune requête de votre institution auprès de ces « autorités » pour ne serait-ce que répondre à vos appels et surtout proposer une enquête internationale indépendante conduite par des rapporteurs spéciaux pour vous rendre compte de la situation de gravité extrême dans laquelle se trouvent les droits humains d’Algérie, et ce, en conformité avec les usages de votre institution.

Excellences,

Ceci serait un préalable incontournable pour pointer du doigt les exactions et dérives d’un pouvoir qui redouble de férocité. C’est pourquoi aujourd’hui encore nous revenons vers vous pour aller au-delà d’appels qui ont l’évidence ne semblent pas émouvoir la dictature d’Alger.

Excellences,

Le peuple algérien est en danger de « pacifisme » car poussé par des « autorités » soucieuses de conserver un pouvoir totalitaire en utilisant tous les moyens de coercition dont elles disposent. Ce peuple, qui a été d’un pacifisme exemplaire loué dans le monde entier et doté d’une patience légendaire, attend des gestes plus forts et plus concrets de votre part pour éviter à « Dieu ne plaise » des situations de violences extrêmes.

Nous espérons trouver en Votre Excellence une écoute non-décevante et une force agissante, car aux yeux de notre peuple et de tous les peuples épris de liberté il y va de votre crédibilité.

Je vous prie de croire, vos excellences, en nos salutations les plus respectueuses.

Ci-joint les articles relatifs aux manifestations du 14 mai 2021 :

1-) https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/05/15/en-algerie-une-marche-du-hirak-empechee-et-emaillee-d-arrestations_6080271_3212.html

2-) https://www.liberte-algerie.com/actualite/des-dizaines-de-personnes-en-garde-a-vue-dans-plusieurs-wilayas-358814

3-) https://www.lematindalgerie.com/117e-vendredi-la-protesta-atteint-son-point-de-non-retour

https://www.lematindalgerie.com/le-tour-de-force-entre-le-hirak-et-le-regime

https://www.lematindalgerie.com/marches-reprimees-des-dizaines-darrestations-dont-des-journalistes

4-) Témoignages : https://www.facebook.com/watch/?v=512351949941361

5-) http://Arrestations d’une étudiante et d’un professeur émérite : https://www.facebook.com/photo?fbid=346402890249109&set=a.112266503662750

6-) Bastonnade par les policiers des pacifistes : https://www.facebook.com/aldjiya.jijelia/videos/2989403171383578

7-) Une vidéo montrant la police algérienne qui maltraite les hommes et les femmes lors d’une manifestation pacifique, aujourd’hui dans la capitale algérienne Alger : https://www.facebook.com/ndemokratiw/videos/292460275940715

</div></body></html>

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.