Le Siècle

Le Siècle est un cercle mondain, fondé en 1944 par le journaliste radical-socialiste et franc-maçon Georges Bérard-Quélin (fondateur de la Société Générale de Presse qui édite des lettres d’information professionnelle confidentielles comme La Correspondance de la presse et Le Bulletin Quotidien) (Saliba, 2005), réunissant des membres parmi les plus puissants et influents de la classe dirigeante française.On y retrouve de hauts fonctionnaires, presque tous les patrons des grandes entreprises, des politiciens de droite et de gauche, des banquiers, des magistrats, la plupart des grands dirigeants de la presse, des médias et de la communication, des journalistes "qui font l'opinion", des économistes, quelques universitaires et quelques syndicalistes. En 1999 et 2005, le Siècle comptait 580 membres et 160 « invités » qui attendaient une décision sur leur demande d'admission (Martin-Fugier, 2010 ; Saliba, 2005) ; ces chiffres seraient respectivement de 550 et 200 en 2008 (Blandin, 2008). Le Siècle était à l'origine ouvert aux femmes. Elles ont été exclues en 1949, puis réadmises en 1983. Le siècle comptait plus de 70 femmes à la fin du 20e siècle (Martin-Fugier, 2010, p. 24) et une centaine quelques années plus tard (Blandin, 2008).

À sa naissance, Le Siècle se donne pour but d'abattre les cloisons entre la société politique et la société civile. L'objectif est de créer un cercle de rencontres entre hommes politiques et responsables représentatifs de la société civile (hommes d'affaires, intellectuels, journalistes, etc). Selon les statuts, déposés le 7 mars 1945, l'objet social de cette association 1901 est de "créer un pont entre des mondes qui s'ignorent trop en France" et de "renforcer les chances de succès des jeunes en les faisant se connaître et s'épauler" (Martin-Fugier, 2010). Elle a son siège au 13, avenue de l'Opéra, dans le 1er arrondissement de Paris (Moog, 2006).

Pour devenir membre de plein droit du Siècle, il faut d'abord être parrainé par au moins deux parrains au sein du club et être représentatif d'un milieu professionnel ou d'une sensibilité politique du pays. C'est le Conseil d'administration du Siècle, composé d'une douzaine d'élus, qui décide des admissions. Le candidat ne devient pas membre à ce moment, il est simplement « invité », situation qui dure au moins un an. Le statut de l'invité est à nouveau examiné : il peut alors être coopté comme membre ou remercié (Martin-Fugier, 2010). Une fois admis, il convient en outre de régler la cotisation annuelle à l'association (160 euros par an d'après Kessler, 2010) ainsi que sa part de l'addition à chaque dîner (environ 80 euros). Les membres qui atteignent l'âge limite (65 ans) ou qui cessent d'occuper une fonction très importante sont exclus de la liste.

Certains invités de donnent pas suite, par exemple le comédien Francis Huster ou le prix Nobel François Jacob (Martin-Fugier, 2010).

Dîner mensuel

Une fois par mois, chaque dernier mercredi du mois, près de 300 membres du Siècle se réunissent au très sélect Automobile Club de France, place de la Concorde, dans le 8e arrondissement de Paris. De 20h à 21h, un apéritif permet de choisir librement ses interlocuteurs. A 21h vient l'heure du dîner. Les plans des 40 tables - 7 à 8 personnes par table - sont soigneusement étudiés par le secrétaire général de l'association afin de favoriser les échanges intellectuels, et aussi pour jauger les invités prétendant au titre. Un chef de table veille à organiser le débat et à éviter les apartés. Le repas se termine à 22h45. Ceux qui le souhaitent peuvent prolonger la soirée au bar.

Les adhérents du Siècle sont soumis, selon une règle non écrite, au secret sur les membres et les sujets discutés (Martin-Fugier, 2010). Entre 1944 et un article paru en 1977 dans le journal L'Humanité, son existence n'a jamais été mentionnée une seule fois dans un article de journal ou un livre (Ratier, 2001).

Les délices de l'idéologie dominante

Son président et son conseil d'administration sont publics (Kessler, 2010), mais pas la liste de ses membres. On trouve sur internet ou dans la littérature différentes listes qu'il est impossible de vérifier. Ces listes datent de 2005 à 2010 et comportent des personnes qui ne sont plus membres, et peut-être des personnes qui ne l'ont jamais été : nous en faisons la synthèse plus bas.

Cela donne néanmoins un aperçu de la composition du Siècle. Sur 115 noms, on y trouve 28 patrons de grandes entreprises, 17 dirigeants de la presse, de l'édition, de la communication, écrivains ou musiciens, 23 journalistes, 10 hauts fonctionnaires, 23 hommes politiques de droite, 12 hommes politiques qui ont été ou sont de gauche, et 2 syndicalistes ou ex-syndicalistes.

Les chiffres disponibles montrent que l'immense majorité des participants sont socialement et politiquement très proches des milieux patronaux. Les participants qui pourraient avoir des conceptions différentes ou opposées sont bien rares. Il s'agit d'une dizaine d'hommes ou femmes politiques du parti socialiste, d'un syndicaliste et d'une ex-syndicaliste, peut-être de quelques journalistes.

C'est une forme de sociabilité tout à fait perverse : les participants sont sans doute des personnes agréables, intelligentes, cultivées ; il est sans aucun doute très plaisant de se retrouver dans un lieu luxueux où tout n'est que douceur, en tout cas bien plus qu'au contact des exclus de notre société ou de ceux qui râlent. Le repas est sans aucun doute de grande qualité. On peut glaner quelques informations avant les autres et discuter en toute liberté avec des convives cultivés. On peut à l'occasion trouver un contact pour un stage ou un emploi pour un proche, auprès de l'un des nombreux PDG de très grandes entreprises présents. On peut préparer une prochaine interview avec l'un des journalistes ou patrons de chaîne présents. On peut même soutenir au cours de la conversation de table des idées iconoclastes qui auront la saveur de l'étrange et de l'exotisme. Il serait cependant quelque peu inconvenant d'insister et surtout de faire remarquer à vos distingués voisins qu'ils vivent sur le dos des millions de travailleurs français et de centaines de millions de travailleurs du tiers-monde, qu'ils gaspillent la richesse que d'autres ont créée.

A propos de ces réunions discrètes entre les décideurs économiques, politiques et médiatiques, JP. Anselme (2010) parle d'un comité central de l'élite, là où s'organisent rois de l'économie et de la finance, princesde la haute administration, seigneurs de la politique (de droite et de gauche), barons des médias et de l'édition, chevaliers de l'intellectuelle courbette, vassaux du syndicalisme... C'est là que se préparent entre gens de bonne compagnie les contre-réformes libérales qui seront ensuite votées par les "représentants du peuple" et promues par les médias de connivence. C'est là que, depuis plus de soixante ans, les apparatchiks de la classe dirigeante décident de la vie des Français. En toute discrétion.

Un banquet de plus en plus médiatisé et perturbé

Le Collectif Fini les Concessions – Branche armée de patience (CFC-BAP) animé par Pierre Carles et Michel Fiszbin a organisé la mise en lumière des diners du Siècle en invitant des indésirables devant l'entrée du Crillon : le 25 août 2010 (30 personnes), le 27 octobre (80 personnes, avec présence de policiers) et le 24 novembre 2010 (300 personnes, heurts avec la police et arrestations). Le dîner du 22 décembre 2010 a été annulé, puis la mise en lumière du 26 janvier 2011 a tourné court, la police embarquant sur ordre du préfet Michel Gaudin, lui-même membre du Siècle, les 70 à 100 personnes rassemblées pacifiquement à l'heure du rendez-vous.

 

Quelques membres et invités, passés ou présents

Origine des données :

http://oligarchique.blogspot.com/2009/07/le-siecle-un-club-presque-comme-les.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Siècle

http://www.syti.net/Organisations/LeSiecle.html

http://www.challenges.fr/magazine/encouverture/0102.004198/?mod=1 Blandin (2008)

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/11/12/97001-20101112FILWWW00603-le-siecle-nicole-notat-presidente.php

http://www.france-info.com/chroniques-le-plus-france-info-2010-11-25-dans-les-coulisses-du-diner-du-siecle-499272-81-184.html

http://cafemusique.wordpress.com/2010/11/02/le-siecle/

www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jean-pierre-anselme/270111/diner-du-siecle-le-prefet-protege-sa-clique Hamza (2010)

Israel (2010)

Kessler (2010)

Martin-Fugier (2004)

Rex (2010)

Les membres de plus de 65 ans sont indiqués comme atteints par la limite d'âge et ne doivent sans doute plus être membres.

Présidents du club Le Siècle

Alof de Louvencourt : 1944-1950

Ludovic Tron : 1950-1966

Pierre Moussa : 1966-

Gérard Worms : 1999-2001

Louis Schweitzer : 2002-2004

Renaud Denoix de Saint Marc : 2005-2007

Denis Kessler : 2008-2010

Nicole Notat : 2011-

Patrons de grandes entreprises (28)

Jean-Paul Agon (DG de l'Oréal),

Nicolas Bazire (groupe Arnault),

Claude Bébéar (ancien PDG d'Axa, atteint par la limite d'âge),

Antoine Bernheim (ancien PDG de Genarali, atteint par la limite d'âge),

Pierre Bilger (ancien membre du Siècle, ancien PDG d'Alsthom),

Michel Bon (ancien PDG de Carrefour et de France Telecom),

Bernard Boulito (Heinz et Asics),

Daniel Bouton (président de la Société Générale, ancien directeur du Budget),

Thierry Breton (ancien PDG de France Telecom, ancien ministre des Finances, PDG d'Atos Origin),

Bertrand Collomb (ancien PDG de Lafarge, Groupe de Bilderberg, commission Trilatérale),

Etienne Davignon (ancien commissaire européen, ancien DG de la Société Générale de Belgique, Groupe de Bilderberg, commission Trilatérale, atteint par la limite d'âge),

Louis Gallois (ancien président de la SNCF, PDG d'EADS),

Antoine Guichard (ancien PDG du Groupe Casino),

Jean-Yves Haberer (ancien PDG du Crédit Lyonnais, atteint par la limite d'âge),

Philippe Jaffré (ancien PDG d'ELF Aquitaine, Groupe de Bilderberg, décédé en 2007),

Denis Kessler (PDG de l'assureur SCOR, ancien vice-président du MEDEF, président du Siècle depuis janvier 2008),

André Lévy-Lang (ancien président du directoire de Paribas, groupe de Bilderberg, atteint par la limite d'âge),

Lisette Mayret (Compagnie Financière de Rothschild),

Jean-Marie Messier (ancien PDG de Vivendi, écarté poliment après le scandale Vivendi),

Alain Minc (conseiller, éditorialiste),

Simon Nora (ancien DG d'Hachette, ancien président de l'ENA, décédé en 2006),

Michel Pébereau (président de BNP Paribas),

Guillaume Pepy (PDG de la SNCF),

Jean Peyrelevade (ancien président du Crédit Lyonnais, atteint par la limite d'âge),

Edouard de Rothschild (banquier et homme d'affaires),

Ernest-Antoine Seillière (héritier Wendel, ancien président du Medef, Groupe de Bilderberg, atteint par la limite d'âge),

Louis Schweitzer (ancien PDG Renault, Groupe de Bilderberg, président de la Halde, atteint par la limite d'âge),

Gérard Worms (président de la banque Rothschild, atteint par la limite d'âge),

Dirigeants de la presse, média, communication, édition, écrivains, musiciens (17)

Alexandre Bompard (ancien PDG d'Europe 1, président de la FNAC),

Jean-Claude Casadesus (chef d'orchestre et compositeur, atteint par la limite d'âge),

Françoise Chandernagor (romancière, atteinte par la limite d'âge),

Anne-Marie Couderc (ancienne ministre, Hachette Filipacchi Médias, ancienne députée UMP, administratrice du Siècle en 2005, directrice générale de Presstalis),

Stéphane Courbit (producteur de télévision, ancien propriétaire d'Endémol, propriétaire de Banijay Entertainment),

Teresa Cremisi (directrice de Flammarion, atteinte par la limite d'âge),

Patrick de Carolis (ancien PDG de France Télévision),

Bertrand Eveno (ancien président de l'AFP, atteint par la limite d'âge),

Odile Jacob (éd. Odile Jacob),

Julien Kouchner (PDG de Capa),

Maurice Lévy (PDG de Publicis, atteint par la limite d'âge),

François Nourissier (écrivain, démissionnaire pour ennui),

Alain de Pouzilhac (ancien PDG d'Havas, atteint par la limite d'âge),

Natalie Rastoin (DG de l'agence de communication Ogilvy France, proche de Ségolène Royal),

Jacques Rigaud (ancien PDG de RTL, atteint par la limite d'âge),

Laurent Solly (ancien haut fonctionnaire, chef de cabinet de Sarkozy ministre, directeur à TF1 en 2007),

Marc Tessier (ancien président de France Télévisions, administrateur du Siècle en 2005, trésorier en 2011),

Journalistes (23)

Alexandre Adler (éditorialiste multi-carte),

Pierre Assouline (Le Monde, le Nouvel Observateur, France-Culture...)

Arlette Chabot (ancienne directrice de la rédaction de France 2),

Emmanuel Chain (producteur M6),

Jean-Marie Colombani (ancien président du Monde),

Michèle Cotta (ex-directrice de France 2, en 1983 première femme acceptée depuis 1949, atteinte par la limite d'âge),

Nicolas Demorand (France Inter, puis Europe 1),

Olivier Duhamel (juriste, Europe 1, LCI, valeurs Actuelles, administrateur du Siècle en 2010, vice-président en 2011),

Jean-Pierre Elkabbach (ancien président d'Europe 1, atteint par la limite d'âge),

Michel Field (producteur TF1, Europe 1),

Franz-Olivier Giesbert (le Figaro, France 3),

Claude Imbert (le Point),

Denis Jeambar (L'Express, directeur du Seuil, administrateur du Siècle en 2005),

Laurent Joffrin (ancien directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, directeur de publication de Libération),

Serge July (ancien PDG de Libération, atteint par la limite d'âge),

Étienne Lacour (directeur de la rédaction de SGPresse, secrétaire général du Siècle depuis 2008 ),

Catherine Nay (Europe 1, Canal+, atteinte par la limite d'âge),

Sylvie Pierre-Brossolette (rédactrice en chef au Point),

Bernard Pivot (atteint par la limite d'âge),

Patrick Poivre d'Arvor (TF1),

David Pujadas (France 2),

Anne Sinclair (TF1, RTL, France Inter, Canal+),

Alain-Gérard Slama (ancien du Figaro, chroniqueur pour RTL, atteint par la limite d'âge)

Hauts fonctionnaires (10)

Hélène Ahrweiller (universitaire, historienne, atteinte par la limite d'âge),

Renaud Denoix de Saint-Marc (membre du Conseil constitutionnel, ancien vice-président du Conseil d'État, président du Siècle en 2005, atteint par la limite d'âge),

Richard Descoings (directeur de l'Institut d'études politiques de Paris),

Michel Gaudin (préfet de police de Paris)

Pascal Lamy (directeur de l'OMC, Groupe de Bilderberg),

Henri Loyrette (président du musée du Louvre, vice-président du Siècle en 2011),

Christian Noyer (ancien directeur du Trésor, gouverneur de la Banque de France)

Simone Rozès (magistrate),

Olivier Schrameck (conseiller d'Etat, directeur de cabinet de F. Jospin, ancien ambassadeur),

Jean-Claude Trichet (président de la BCE, Groupe de Bilderberg, atteint par la limite d'âge),

Hommes politiques de droite (23)

Fadela Amara (ancienne secrétaire d'Etat),

Michel Barnier (ancien ministre, commissaire européen),

Jacques Barrot (ancien ministre, ancien commissaire européen, membre du Conseil constitutionnel, atteint par la limite d'âge),

François Bayrou (ancien ministre, président du Modem),

Hervé de Charette (ancien ministre, atteint par la limite d'âge),

Jean-François Copé (ancien ministre, secrétaire général de l'UMP),

Rachida Dati (ancienne ministre de la justice),

François d’Aubert (ancien ministre, député UMP, atteint par la limite d'âge),

Patrick Devedjian (ancien ministre),

Luc Ferry (ancien ministre),

François Fillon (premier minsistre),

Claude Guéant (secrétaire général de l’Elysée),

Anne-Marie Idrac (vice-présidente du Siècle en 2008, ancienne PDG de la SNCF et de la RATP)

Alain Juppé (ancien ministre),

Nathalie Kosciusko-Morizet (ministre),

Alain Lamassoure (ancien ministre, atteint par la limite d'âge),

Alain Lambert (ancien ministre du budget, atteint par la limite d'âge),

Noëlle Lenoir (ancienne ministre, avocate),

Corinne Lepage (ancienne ministre de l'Environnement),

Charles Millon (ancien ministre, atteint par la limite d'âge),

Jean-Pierre Raffarin (ex-premier ministre),

Nicolas Sarkozy (président de la république, ancien ministre, ancien président de l'UMP),

Jacques Toubon (ancien ministre, atteint par la limite d'âge),

Hommes politiques de gauche, anciens ou actuels (12)

Jacques Attali (économiste, conseiller, atteint par la limite d'âge),

Martine Aubry (ancienne ministre, première secrétaire du PS),

Robert Badinter (ancien ministre, démissionnaire en 1979 parce que le Siècle refusait de s'ouvrir aux femmes),

Eric Besson (en 2008, ex-PS, ministre de droite actuellement),

Jean-Pierre Chevènement (ancien ministre, atteint par la limite d'âge),

Laurent Fabius (ancien premier ministre),

Elisabeth Guigou (ancienne ministre),

François Hollande (ancien premier secrétaire du PS),

Lionel Jospin (ancien premier ministre),

Bernard Kouchner (en 2008, ancien ministre de la gauche et de la droite, Groupe de Bilderberg, atteint par la limite d'âge),

Dominique Strauss-Kahn (ancien ministre des Finances, Directeur général du FMI, groupe de Bilderberg),

Hubert Védrine (ancien ministre, groupe de Bilderberg),

Leaders syndicaux (2)

Jean-Christophe Le Duigou (CGT, conseiller spécial du secrétaire général),

Nicole Notat (ancienne secrétaire générale de la CFDT, présidente de Vigeo, administratrice du Siècle en 2005, présidente au 1er janvier 2011),

Références

AnselmeJean-Pierre, 2010. Les bâfreurs du Siècle sont sur la sellette.
www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jean-pierre-anselme/251110/les-bafreurs-du-siecle-sont-sur-la-sellette

Blandin Noël, 2008. Select Club : Le Siècle, club de rencontres des élites françaises. La République des Lettres, mardi 22 janvier 2008. www.republique-des-lettres.fr/10268-le-siecle.php

Hamza Hicham, 2010. Quand l’élite de la politique et des médias se fait chahuter.
http://oumma.com/Quand-l-elite-de-la-politique-et

Israel Dan, 2010. Dîners du Siècle : l'art de (re)découvrir la lune. Tout, ou presque, sur ces discrètes réunions de l'élite économico-médiatico-politique. Arrêt sur image.
www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3496

Kessler D., 2010. Le Siècle face à ses injustes critiques. Le Monde, 16 décembre 2010.
www.lemonde.fr/imprimer/article/2010/12/15/1453725.html

Martin-Fugier Anne, 2004. « Le siècle » (1944-2004), un exemple de sociabilité des élites. Vingtième Siècle, vol. 81, n°1, p. 21-29. www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2004-1-page-21.htm

Moog Pierre-Emmanuel, 2006. Les clubs de réflexion et d'influence : 2006-2007. L'Expansion, Paris, 366 p.

Ratier Emmanuel, 2001. Faits & Documents, Lettre d'information confidentielle d'Emmanuel Ratier, N°113, du 15 au 30 juin 2001, p. 1, 2, 6 et 7.

Rex Jean, 2010. Dîner du Siècle : Les « élites » patronales et médiatiques effrayées par des trouble-fêtes. www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/blog/jean-rex/261110/diner-du-siecle-les-elites-patronales-et-mediatiques-effrayees-par-des-tro

Saliba Frédéric, 2005. Le pouvoir à la table du Siècle. Stratégies Magazine, n°1365, 14 avril 2005. www.strategies.fr/emploi-formation/management/r36900W/14-le-pouvoir-a-la-table-du-siecle.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.