Eva Joly, tenez bon !

EVA JOLY TENEZ BON !

 

Madame Joly, tenez bon face à la déferlante xénophobe qui s'abat sur vous après votre proposition de supprimer le défilé militaire le 14-Juillet !

Pauvre Fillon, qui fait référence à votre nationalité française récente.

J'ai 69 ans, je suis né en France, comme mon père. Ma mère est née en Espagne. Elle a fui ce pays en 1939, à l'arrivée de Franco.

Je me sens donc de culture exclusivement française. Je ne parle bien que le français. Je baragouine seulement l'anglais et même l'espagnol.

Je ne voterai probablement pas pour vous en 2012, mais pour Jean-Luc Mélenchon. Mais si pour des raisons tactiques, le Front de Gauche devait finalement retirer sa candidature, je voterai pour vous.

Quant à votre proposition, elle ne me choque pas du tout. Les défilés militaires, j'ai toujours trouvé ça puéril. Mettre en valeur les grandes actions collectives le 14-Juillet me paraît mieux correspondre à l'esprit français, tel que je le conçois.

Mais, disant cela, je me rends compte que je suis ridicule, que je me mets sur le même plan que Fillon et ses séides. Votre proposition correspond à l'esprit humaniste, tel que je le conçois, valable où que ce soit.

Quant au patriotisme de ceux qui vous pourfendent, il n'est même pas besoin de remonter aux années 30 ou 40 pour les confondre.

En quoi l’Armée française a défendu la République en Algérie et en Indochine ? En quoi elle la défend, aujourd’hui, au Tchad, en Côte d’Ivoire, en Afrique en général,….. ?

Trahissent notre pays, aujourd'hui, ceux qui, pour l'appât du gain, n'hésitent pas à délocaliser leur entreprise ou leurs capitaux pour ne pas payer d'impôts en France.

Trahissent notre pays, aujourd'hui, ceux qui, au gouvernement, laissent faire ces aigrefins, et même les décorent, mais par contre font la chasse aux pauvres "assistés".

Pour conclure, je veux vous dire ma joie que vous ayez été choisie comme candidate de votre mouvement. Je vous respecte énormément. J'aimerais que tous les Français parlent aussi bien notre langue, et aient surtout une aussi haute élévation d'esprit que la vôtre.

Robert Mascarell
le 15 juillet 2011

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.