Robert McLiam Wilson
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 janv. 2009

Beckham et Obama: quand le fond l'emporte sur la forme

Est-qu’ils sont trop beaux, les deux? David Beckham icone fashion globale et vaillant milieu de terrain vient de jouer son quatrième match sous le maillot du Milan AC ce week-end, remportant le titre d’Homme du Match (ca se dit in french?),

Robert McLiam Wilson
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Est-qu’ils sont trop beaux, les deux? David Beckham icone fashion globale et vaillant milieu de terrain vient de jouer son quatrième match sous le maillot du Milan AC ce week-end, remportant le titre d’Homme du Match (ca se dit in french?), auteur de ce but http://www.youtube.com/watch?v=3dtNzQL3hhE pour un score final de 4-1 contre Bologne. Depuis des années, on reproche à l’ancien joueur de Manchester United et de Real de Madrid d’être trop beau, trop riche, trop célèbre – et d’avoir une épouse insupportable. D’après les experts, sa carrière est finie (depuis plus de cinq ans, juste.). Et pourtant, regardez-le : il a l’air de s’en sortir plutot bien au sein de ce qui est sans doute un des meilleurs clubs du monde. J’ai toujours cru déceler des traces de jalousie et d’envie dans toute cette vague anti-Beckham. Critiquer ce joueur honnete, travailleur et plutot doué n’est pas simplement une expression de la bêtise ou de la mauvaise foi ambiante, c’est aussi participer à la détérioration du langage critique. Un peu comme quand les gens soutiennent que Breat Easton Ellis est un bon écrivain. Dans le même esprit, on entend aussi beaucoup dire que Barack est « trop [insérer ici l’adjectif de votre choix] pour être vrai ». Au nombre de ses modestes ruptures avec l’ère Bush, son dernier pas en date est d’avoir engagé un dialogue directe avec le monde arabe, dans une interview accordée ce lundi à la chaine de télévision Al Arabiya. Entre autres choses, il a déclaré : «America is not your enemy», «. . . the language we use has to be that of respect» et «The Iranian people are a great people». L’intégralité de cet entretien est disponible ici (en v.o.) : http://www.huffingtonpost.com/2009/01/26/obama-al-arabiya-intervie_n_161127.html.

Vous direz ce que vous voudrez, vous ne pourrez pas nier qu’on est loin de la rhetorique de la Guerre contre le terrorisme chère à Bush. C’est un virage fondamental dans l’attitude de l’Amerique vis-à-vis d’une part consequente de la population du monde, diabolisée depuis près d’une décennie. Ce n’est quand même pas rien ! Alors que doit faire Obama pour nous convaincre de sa bonne foi ? Pour nous prouver son intelligence et sa sincérité ?

Je crois que nous ne pouvons tout simplement pas nous empêcher de détester les gens beaux. C’est l’effet Alain Delon. La dime sur le sublime. Sommes-nous si allergiques à quelques jolis sourires ? Et prendrions-nous Beckham et Obama plus au sérieux s’ils avaient la tête de Woody Allen ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Une pratique révélatrice des impasses de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot
Journal — France
Dans le Sud, le pas de deux des identitaires et du RN
À Nice, Menton et Aix-en-Provence, trois figures des identitaires se présentent aux élections législatives sous les couleurs d’Éric Zemmour. Le RN présente face à eux des transfuges de la droite et fustige leur radicalité, alors qu’ils étaient membres du parti quelques mois plus tôt.
par Lucie Delaporte
Journal
Marioupol, ville martyre
Après trois mois de résistance, le port de Marioupol est tombé le 20 mai aux mains des forces russes, marquant une victoire symbolique pour le président Vladimir Poutine. Plus de 2 400 soldats ukrainiens ont été faits prisonniers, alors que la ville est largement détruite.
par Laurent Geslin

La sélection du Club

Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées