Agression policière hier à Barbès

Hier à Barbès c’était le premier jour du Ramadan, les fidèles sont sur le boulevard de la Chapelle, en dessous de la Goutte d’Or, il y a environ 300 personnes, les flics viennent faire de la provocation, ça fonctionne, les gens attendent la rupture du jeun, les flics viennent les chercher, les gens réagissent, les flics gazent tout le monde, ensuite il y a un début de révolte, quelques bouteilles sont lancées, les flics arrivent de partout, voiture à 90km/h sous le métro aérien, des flics chargent en moto avec leur gazeuse, on entend des cris, on entend un coup de flashball, les tasers sont dégainés, on a l’impression  ça court dans tous les sens, des types se font serrer, tout le monde s’enfuit où il peut, c’est le premier jour du Ramadan, la police socialiste a fait place nette, elle a bien fait son travail la police socialiste, comme elle le fait si bien depuis la guerre d’Algérie, quand elle ratonnait, quand elle balançait des arabes à la Seine, quand elle tuait et torturait en France et dans le bled, les jeunes du quartier sont écoeurés, le premier jour du Ramadan ils ont osé, mais demain on reviendra…

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.