Le droit d'être jugé

De manière préliminaire, je précise que ma compassion va aux familles et amis des personnes assassinées.

Quel est ce pays ou la DUDH prévoit dans son article 10 le droit pour tout individu d'être jugé dans un procès équitable?

C'est la France:

Article 10

Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

La constitution de 1958 est bien pauvre sur le droit à un procès(article 65 et 66).

Nul ne peut être arbitrairement détenu. 

L'autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle, assure le respect de ce principe dans les conditions prévues par la loi

Nul ne peut être condamné à la peine de mort.

Le code pénal définit les actes de terrorisme.

 

La convention européenne dans son article 6 le prévoit également:

Article 6 – Droit à un procès équitable

  1. Toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement, publiquement et dans un délai raisonnable, par un tribunal indépendant et impartial, établi par la loi, qui décidera, soit des contestations sur ses droits et obligations de caractère civil, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle. Le jugement doit être rendu publiquement, mais l'accès de la salle d'audience peut être interdit à la presse et au public pendant la totalité ou une partie du procès dans l'intérêt de la moralité, de l'ordre public ou de la sécurité nationale dans une société démocratique, lorsque les intérêts des mineurs ou la protection de la vie privée des parties au procès l'exigent, ou dans la mesure jugée strictement nécessaire par le tribunal, lorsque dans des circonstances spéciales la publicité serait de nature à porter atteinte aux intérêts de la justice.
  2. Toute personne accusée d'une infraction est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie.
  3. Tout accusé a droit notamment à:
    1. être informé, dans le plus court délai, dans une langue qu'il comprend et d'une manière détaillée, de la nature et de la cause de l'accusation portée contre lui;
    2. disposer du temps et des facilités nécessaires à la préparation de sa défense;
    3. se défendre lui-même ou avoir l'assistance d'un défenseur de son choix et, s'il n'a pas les moyens de rémunérer un défenseur, pouvoir être assisté gratuitement par un avocat d'office, lorsque les intérêts de la justice l'exigent;
    4. interroger ou faire interroger les témoins à charge et obtenir la convocation et l'interrogation des témoins à décharge dans les mêmes conditions que les témoins à charge;
    5. se faire assister gratuitement d'un interprète, s'il ne comprend pas ou ne parle pas la langue employée à l'audience.

Peut-on considérer que recevoir 60 balles dans le corps correspond à la notion de jugement en France, même s'agissant d'un terroriste?

Je ne le crois pas.

Il suffit de voir des journalistes insulter ceux de BFMTV qui ont eu l'audace de faire passer une interview de l'un des terroristes pour comprendre que les principes qui guident notre justice sont bafoués, s'agissant d'un terroriste, alors que la constitution ne le prévoit pas!

Essayez de  trouver un seul article précisant le nombre de balles qu'ont reçu les 2 frères terroristes, vous serez surpris.
Pas un seul  journaliste n'a écrit à ce sujet. Je précise que je suis contre le terrorisme et contre la peine de mort.
J'estime que les grands principes essentiels d'une démocratie qui commencent à être bafoués, pour le motif que ce sont des terroristes augurent mal des temps à venir.

Unn grand principe se doit d'être universel.

La justice doit être la même pour tous.

Y a t-il des assassins plus monstrueux que d'autres?

C'est à la justice de répondre.
D'autres terroristes ont été jugés.
De plus grands criminels ont été jugés.
Personne ne me fera croire que le moindre essai de captures de ces 3 terroristes a été donné, bien au contraire!
L'ordre a été donné, sous Hollande, comme sous Sarkozy de tuer sans trop d'état d'âme ces 3 terroristes djihadistes musulmans.
Il suffit de voir les policiers tirer sur Koulibaly, même lorsqu'il est à terre et continuer à lui tirer dessus dans un grand élan de catharsis.
Ce qui explique les 60 impacts de balles sur son corps.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.