Les teufeurs adorent la pétanque

Vendredi on apprend que la fête de la musique aura bien lieu à l'Élysée avec Jean-Michel jarre et je ne sais plus qui. C'est sympa pour les Strasbourgeois qui en sont privés puisque notre chère préfète a posé des conditions sanitaires trop strictes. Macron c'est le président du deux poids, deux mesures, une mesure pour les riches, une pour les pauvres :

  • Dérogation au couvre-feu pour Roland-Garros, pas de dérogation pour le foot (heureusement rétablie au dernier moment)
  • Fête de la musique à l'Élysée, pas de fête pour les autres

Samedi matin on apprend qu'une rave-party a été interrompue par la maréchaussée à Redon (Ille-et-Vilaine) avec blessés graves à la clé. Le gouvernement a donc envoyé 400 gendarmes pour empêcher une rave-party destinée à commémorer la mort de Steve Maia Canisso mort il y a deux ans suite à une intervention policière lors de la fête de la musique (contrairement à ce qu'affirmait l'IGPN).

Que se serait-il passé si les autorités avaient laissé cette rave party se dérouler ? Un peu d'herbe piétinée, quelques déchets qui traînent dans un champ. Mais dans la macronie, force reste à la loi même s'il faut des blessés graves, des mutilés.

Écoutons le préfet d'Ille-et-Vilaine : "Les gendarmes ont essuyé des tirs de cocktails molotov, de parpaings, de boules de pétanque, de pétards." Ah ! les fameuses boules de pétanque. Mais si, rappelez-vous, quand ils ont voulu évacuer la ZAD de Notre-Dame des Landes, les FDO on été agressées à coup de boules de pétanque hérissées de lames de rasoirs. Personne ne les a jamais vu ces boules moyenâgeuses. Le boulot que ça doit être de faire des fentes à la meuleuse dans des boules de pétanques puis de les garnir de lames de rasoirs. Ensuite pour les transporter sans se blesser soi-même c'est coton !

Et revoila les boules de pétanque. J'avoue, je n'ai jamais été à une rave party mais j'imagine le teufeur. "Qu'est-ce que je vais mettre dans mon sac à dos ? Beaucoup de bière, un peu de shit, éventuellement un sac de couchage. Au fait, je vais piquer les boules de pétanque des parents au cas où les flics se pointeraient. C'est vrai qu'il y en a pour 3 kg mais on ne sait jamais."

Monsieur le préfet on peut les voir, les boules de pétanque ? Et les média qui transmettent consciencieusement. Quel pays !

UIVI - Rave party en hommage à Steve Maia Caniço à #Redon : les gendarmes détruisent le matériel de sonorisation. (YouTube - Loris Zink) pic.twitter.com/JkWgATMW0V

— Brèves de presse (@Brevesdepresse) June 19, 2021

Et les flics qui détruisent le matériel de sono c'est sur quelle base légale ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.